10 artistes français qui sont liés au cannabis

Partagez cet article

 

En quelques années seulement, la consommation de cannabis a connu une croissance très rapide. On lui vante en effet de nombreuses propriétés thérapeutiques, il soignerait divers maux, troubles et maladies. Parallèlement, ses effets psychotropes sont appréciés pour se détendre et pour s’amuser. Voyons ensemble 10 artistes français qui sont liés au cannabis.

Le cannabis en France

Comme vous le savez sûrement, le cannabis est interdit en France. Sa consommation, sa production ou encore sa vente sont punies par la loi. Les sanctions varient selon les délits. De manière générale, vous pouvez risquer un simple rappel à la loi, tout comme vous risquez plusieurs années de prison. À l’heure actuelle, la France demeure l’un des rares pays européens à être encore très strictes et sévères sur le sujet. Pourtant, la France est le premier pays consommateur de cannabis en Europe. Nous sommes devant des pays où la marijuana est dépénalisée, voire légalisée, à l’instar des Pays-Bas, du Portugal ou de Malte. 

Néanmoins, une lueur d’espoir se profile à l’horizon. La France procède actuellement à des phases d’analyse, d’expérimentation et de test concernant le cannabis médical. De nombreux malades consommant de la ganja pourront sortir de l’illégalité. Bien que les résultats doivent sortir cette année, la France a reporté cette dernière. Cette mesure a pour but de préparer le secteur à la légalisation médicale. Car oui, tout porte à croire que la réponse sera définitivement positive.

Du cannabis médical
Le cannabis médical est en cours d’expérimentation en France

Le CBD, une des molécules qui composent la weed, est légal. Il en est de même pour sa fleur. De manière générale, le CBD peut contenir du THC, tant que le taux ne dépasse pas la barre des 0,3 %.

Pourquoi des artistes sont-ils liés au cannabis ?

Comme nous l’avons énoncé plus haut, la France reste indéniablement la championne européenne en termes d’effectif de consommateurs de cannabis. Des millions de personnes en consomment de manière illégale. Cependant, beaucoup restent discrets sur le sujet. Tout comme l’argent ou le sexe, le cannabis reste un sujet tabou que l’on aborde rarement. Affirmer en consommer au grand public (comme sur un plateau de télévision, dans des chansons, etc.) reste encore mal vu. Pourtant, de nombreux artistes assument pleinement être liés à ce dernier.

Sans grande surprise, ce sont les artistes issus du milieu du rap qui sont le plus liés à la « beuh ». Certains ont par exemple eu un passé peu glorieux et des problèmes de justice, étant liés au trafic de stupéfiants. D’autres vantent leur consommation, souvent pour l’image rebelle (qui fait vendre), ou en signe de rébellion vis-à-vis de la société. D’autres se sont lancés dans le commerce de cannabis. Ce marché très lucratif est une bonne manière d’investir leur argent. Voyons voir qui ils sont !

Joint de cannabis
La consommation de cannabis est un sujet récurrent dans le milieu du rap

Les 10 artistes liés au cannabis

La Fouine

La Fouine est un des rappeurs français les plus célèbres. Bien qu’il soit plus discret actuellement sur la scène musicale, il a été durant les années 2005-2015 un des plus grands poids lourds du rap game. L’un des thèmes récurrents de ses textes est son enfance difficile. Avec une mère qui élève seule ses enfants, il était impératif de l’aider, qu’importe comment. C’est ainsi qu’il se lance dans le trafic de stupéfiants. Il a d’ailleurs été envoyé en foyer et a effectué plusieurs allers-retours en prison à cause de ses délits. Cette chanson résume son parcours. Aujourd’hui loin de ces problèmes, il coule de jours heureux à Miami, loin de son ancienne vie.

Mister You

Mister You est également l’un des rappeurs français les plus célèbres. Ses textes sont poignants et reflètent son vécu personnel. On le considère comme un freestyleur hors pair. C’est un des enfants terribles du game. La case prison, il la connaît par cœur. Il a longtemps été dans le trafic de stupéfiants. Éternel provocateur, il a été un moment en cavale, et n’a pas hésité à narguer la police dans ces morceaux. L’une de ses dernières sorties les plus médiatisées reste sa promotion d’un coin de deal dans la ville de Villejuif. Cela lui a bien évidemment encore apporté des soucis…

Booba

Booba reste le boss du rap game français. Avec une longue carrière, il continue d’enchaîner les succès musicaux. Malgré ses nombreuses embrouilles avec ses pairs, il ne perd pas sa vitesse de croisière, et ses morceaux récents continuent de faire vibrer ses pirates (nom qu’ils donnent à ses fans). En parallèle, il reste un entrepreneur puissant. Après avoir investi dans le textile (Ünkut et La Piraterie), dans le secteur du média (OKLM), dans la musique (92i) et dans le domaine des spiritueux (D.U.C), il s’est lancé dans le cannabis ! En effet, il a lancé sa variété de cannabis, la B-45, que vous pourrez retrouver ici.

Kalash 

Kalash est un des artistes les plus complets de sa génération. Bien qu’étant rappeur, il n’a jamais caché son amour et son admiration pour le reggae et la culture rastafari. Il a également, à plusieurs reprises, évoqué sa consommation dans ses morceaux comme dans Mwaka Moon, « un peu d’Amsterdam dans la bouche… ». Il a aussi lancé sa variété de cannabis, la Kalash OG. Bien évidemment, elle n’est pas disponible en France. On peut en revanche en trouver au Luxembourg.

Taïro

Comme Kalash, Taïro a un amour prononcé pour la culture reggae et le rastafarisme. C’est ainsi qu’il a décidé de se faire pousser des dreadlocks. Bien que son répertoire soit assez varié, il n’a pas hésité à réaliser un morceau sur le thème de la weed, avec un titre très évocateur, « Bonne Weed ». Le remix de cette chanson est d’ailleurs réalisé en collaboration avec son ami Kalash. 

Alkpote

Rappeur connu pour son personnage très extravagant, l’empereur Alkpote est un incontournable. Il ne fait jamais dans la demi-mesure, avec ses nombreuses insultes et ses paroles remplies de vulgarité. C’est également un grand consommateur de cannabis qui n’hésite pas à afficher son amour pour la fumette. Ses lunettes de soleil qui ne le quittent jamais doivent cacher ses petits yeux… Il n’hésite pas à s’afficher en train de fumer dans la majorité de ses clips.

Maes

Maes est l’un des rappeurs les plus populaires de la nouvelle génération. D’origine marocaine, il est fier de ses racines. Il est fier d’un des produits de ce terroir, le cannabis. Il a d’ailleurs réalisé de nombreux clips au pays, dans des plantations gigantesques. On pense notamment à Stupéfiant ou à Fetty Wap. En parallèle, il a été lié au trafic de drogue, et a passé un séjour en prison à cause de ça. 

PNL

Duo emblématique du rap français, Tarik et Nabil (alias Ademo et NOS) ont fait de PNL un groupe de rap connu mondialement. Leur style est unique : un cloud rap qui vient vous téléporter dans une autre sphère. De nombreux consommateurs de cannabis apprécient d’ailleurs écouter leurs morceaux tout en consommant. Blanka reste un chef-d’œuvre. On y voit le duo fumer en compagnie de plusieurs rastas, le clip ayant été tourné en Jamaïque. En parallèle, l’univers de leurs morceaux tourne souvent autour du trafic de cannabis, évoquant la nécessité de le faire pour sortir de la misère. Tarik a aussi purgé une peine de prison à cause de la marijuana.

Kaaris

Avec Alkpote, Kaaris est sûrement l’un des rappeurs les plus hardcores du rap game français. Ses paroles sont violentes et crues. C’est d’ailleurs cela qui a fait sa réussite et son succès. Il n’hésite pas à aborder sa consommation dans ses morceaux, le tout accompagné de métaphores comme il en a le secret. Sacré Kaaris…

Koba la D

Comme Maes, Koba la D est une des figures du rap de la nouvelle génération. Il n’a jamais caché son amour pour le cannabis. Il est d’ailleurs souvent sous substance dans des lives sur Skyrock. Il y multiplie les gaffes, comme lorsqu’il abime le micro. Une autre séquence culte est lorsqu’il avoue ne pas connaître Bob Marley.

Vous l’aurez compris, avec des artistes consommateurs, le cannabis ne cesse d’influencer nos vies. Pourtant, la loi reste claire sur la question. Autant que faire se peut, soyez en accord avec cette dernière. Évitez d’en consommer lorsque vous prenez le volant. Au-delà des dangers, vous risquez de sérieux problèmes de justice. 

J’ACHETE DU CBD

spot_img

Articles Similaires

Cannabis et Grossesse : Une Association Périlleuse ?

La consommation de cannabis pendant la grossesse est de...

Startups européennes du cannabis : Vers une révolution boursière ?

Une vague d’optimisme souffle sur les startups européennes du...

Le NFP et la Légalisation du Cannabis : Une Position Ambiguë

Avec l'ascension du bloc NFP (Nouvelle Force Progressiste) à...

Guide ultime pour conserver votre cannabis

La conservation du cannabis est une étape cruciale pour...

Distribution de cannabis médicinal sur l’Île de Man : Une nouvelle ère

Les pharmacies de l’île de Man ont désormais la...
spot_img
spot_img
spot_img
spot_img
spot_img