Associez CBD et CBG : Les bienfaits sur la santé de la peau

Partagez cet article

 

La demande de CBD de haute qualité a augmenté ces derniers temps, grâce à la recherche intensifiée d’options naturelles pour le bien-être au quotidien. Le cannabidiol (CBD) n’est plus le seul composé naturel dérivé du cannabis pouvant être utilisé dans les produits de bien-être. Le CBG, un autre cannabinoïde dérivé du chanvre, se trouve également sur le marché. Le cannabigérol (CBG), un cannabinoïde non toxique présent dans la plante de cannabis, est utilisé comme agent anti-acnéique. Alors que les recherches sur les effets du CBG sur l’acné en sont encore à leurs balbutiements, les chercheurs suggèrent que le CBG pourrait être plus efficace que le CBD dans le traitement de l’infection cutanée. À noter que le CBD et le CBG ont certaines similitudes dans leur composition.

CBG : La mère des cannabinoïdes

Les cannabinoïdes ne concernent pas seulement le CBD. Au total, il existe une centaine de variétés différentes de cannabis. Parmi ces molécules, il convient de s’arrêter sur le CBG. Moins connu que le cannabidiol, cet ingrédient présenterait pourtant de nombreux bienfaits pour le corps.

Qu’est-ce que le CBG ?

CBD CBG
  1. Le CBG ou cannabigérol est l’un des nombreux cannabinoïdes présents dans la plante de cannabis. Isolée pour la première fois en 1964, les recherches sur son utilisation et son fonctionnement ont débuté il y a quelques années. Jusqu’à présent, elles montrent que le CBG aurait des avantages significatifs pour la santé. Le CBG possèderait en effet des propriétés antibactériennes, antidépressives et anticancéreuses. Il offre également les mêmes avantages que le THC, sans l’effet high.

Le CBG est considéré comme la mère des cannabinoïdes. Sa forme acide (CBGa) est le précurseur de la plupart des cannabinoïdes. Au fur et à mesure que la plante de cannabis grandit et mûrit, le CBGa se décompose en trois acides cannabinoïdes primaires. Il s’agit de l’acide cannabidiolique (CBDa), de l’acide cannabidiolique (CBCa), et de l’acide tétrahydrocannabinol (THCa). Grâce à un processus chimique appelé décarboxylation, le CBGA devient du CBG. 

Après consommation, le CBG interagit avec les récepteurs cannabinoïdes du corps et du cerveau. Selon les recherches, le cannabigérol aurait une affinité partielle pour les récepteurs CB1 et CB2. Il stimulerait aussi les récepteurs responsables de la sensibilité à la chaleur, de la douleur et de l’inflammation.

Que disent les recherches sur le CBG ?

Il convient de noter que la recherche en est encore à ses débuts. Les recherches sur le CBG sont rares, et les seuls ingrédients du cannabis qui font l’objet de recherches détaillées sont le THC et le CBD. Néanmoins, plusieurs conclusions peuvent être tirées des études existantes, malgré qu’elles soient purement précliniques.

  • Le CBG aurait un effet neuroprotecteur. 

C’est ce que suggère une étude de 2015 publiée dans le Journal of the American Society for Experimental NeuroTherapeutics qui examine les effets du cannabigérol sur des souris vaccinées contre la maladie de Huntington. 

Résultat : Le CBG atténuerait les divers symptômes associés à cette pathologie, sans bien connaître son rôle dans le processus. Cela pourrait déclencher un impact plus global du CBG sur les maladies neurodégénératives telles que la maladie de Parkinson et la maladie d’Alzheimer.

  • Le CBG agirait contre l’inflammation. 

Une étude de 2013 a examiné le potentiel du cannabigérol pour soulager la douleur chez les patients atteints du syndrome du côlon irritable. L’expérience a été menée chez des souris qui ont développé des troubles intestinaux inflammatoires et dont la colite a été soulagée par la prise de CBG. L’étude se termine par la recommandation de mener des essais cliniques.

  • Le CBG soulagerait la douleur persistante. 

Un rapport d’étude de 2008 sur l’utilisation de phytocannabinoïdes pour soulager la douleur résistante aux traitements conventionnels suggère que le cannabigérol pourrait avoir un potentiel analgésique supérieur au THC. Il s’agit d’une suggestion qui n’a pas fait l’objet d’autres recherches jusqu’à présent.

  • Le CBG serait capable de combattre les agents pathogènes résistants. 

Une étude de 2015 met en évidence le rôle positif du cannabigérol dans le traitement des bactéries résistantes aux médicaments, notamment le Staphylococcus aureus. Si l’on en croit les résultats obtenus, son efficacité serait meilleure que celle des antibiotiques.

  • Le CBG pourrait ralentir la croissance de certains cancers. 

Une étude israélienne a révélé la stagnation des cellules cancéreuses du côlon en réponse à des doses répétées de cannabigérol (testé sur des souris). Ainsi, la consommation du CBG pourrait ralentir la progression de la maladie.

CBD : Le nouvel allié bien-être

Comme nous le savons déjà, le CBD est de plus en plus utilisé, particulièrement dans le domaine de la cosmétique bien-être. Mais qu’est-ce-que le CBD ? 

Le CBD c’est quoi ?

CBG CBD

Le CBD ou cannabidiol est un autre cannabinoïde présent dans la plante de cannabis. La recherche a montré que le CBD aurait des propriétés analgésiques, anti-inflammatoires, anti-nausées, anxiolytiques et sédatives.

Le cannabidiol pourrait également aider à atténuer les effets psychotropes du THC, tels que la paranoïa, les troubles cognitifs ou l’anxiété. La recherche montre que le CBD en combinaison avec d’autres cannabinoïdes tels que le THC et le CBG offre des avantages thérapeutiques plus importants. 

Le cannabidiol agit sur le système endocannabinoïde, le réseau de neurotransmetteurs responsable de l’homéostasie. Le CBD se lie aux récepteurs CB1 et CB2 pour fournir les effets souhaités. Cependant, ses mécanismes d’action sur l’organisme ne sont pas encore totalement élucidés.

Quels sont les avantages de la consommation de CBD ?

Le CBD a dépassé le THC ces dernières années pour devenir le cannabinoïde le plus populaire. En effet, cet ingrédient naturel a montré sa force et sa polyvalence dans de nombreux domaines :

  • Action dans la lutte contre les addictions
  • Amélioration du sommeil
  • Analgésique
  • Anticonvulsif
  • Anti-inflammatoire
  • Antibactérien
  • Antiémétique
  • Antioxydant
  • Anxiolytique
  • Apaisant
  • Efficace contre les problèmes de peau
  • Neuroprotecteur

La communauté scientifique étudie de plus en plus le CBD pour comprendre ses effets sur notre corps en interagissant avec notre système endocannabinoïde. Les effets potentiels du cannabidiol dans le traitement des maladies chroniques et graves sont particulièrement prometteurs.

CBD ou CBG ? Que choisir ?

Comme vous l’aurez probablement compris, le CBD et le CBG ont de nombreux avantages, dont certains sont communs à ces deux cannabinoïdes. Cependant, les recherches d’aujourd’hui ne sont pas assez avancées pour établir une liste de préférences entre CBD ou CBG en fonction des troubles qu’une personne peut ressentir au quotidien. Toutefois, la communauté scientifique s’intéresse de plus en plus à ce sujet, pour affiner les différentes informations sur ces deux cannabinoïdes.

En termes de disponibilité, CBD et CBG ne surfent pas sur la même vague. En raison de la très faible concentration de CBG dans les plants de cannabis lors de la récolte, il vaut mieux se tourner vers l’huile de CBG, afin de pouvoir profiter des bienfaits du cannabigerol. D’autre part, le CBD existe désormais sous de nombreuses formes, au gré de vos envies (huile, infusions, cosmétiques, gourmandises, fleurs…).

Quels sont les bienfaits du combo CBD et CBG sur la peau ? 

Si vous vous demandez si combiner le CBG et le CBD est une bonne idée, la réponse est oui ! En les mélangeant, vous bénéficierez de ce que l’on appelle « l’effet d’entourage« . C’est une synergie étonnante de tous les ingrédients du cannabis qui, en jouant leur rôle, maximisent les bénéfices. En utilisant un seul cannabinoïde à la fois, il interagira positivement avec le corps. Toutefois, lorsqu’ils sont utilisés conjointement, les avantages seront multipliés. Ensemble, ils sont plus forts et fonctionnent encore mieux qu’isolément.

Selon Cellular Goods, un nombre croissant de preuves scientifiques solides montre que le CBD et le CBG sont des substances actives puissantes qui peuvent aider à prévenir les effets du vieillissement cutané induit par les UV. Ils peuvent également inhiber les effets irritants de l’inflammation, qui accélèrent le vieillissement et protègent la peau des effets néfastes de l’oxydation cellulaire et des espèces réactives de l’oxygène.

De plus, ils peuvent arrêter la croissance des bactéries provoquant une décoloration. En neutralisant la mélanogénèse, ils peuvent aussi éclaircir la peau et assurer sa couleur uniforme.

Anti-âge

Les cannabinoïdes sont une solution proactive qui prévient le vieillissement cutané grâce à ses propriétés protectrices. Cellular Goods a confirmé ces avantages dans une étude in vivo avec le sérum facial rajeunissant de la société. En effet, 166 participants ont déclaré que leur peau était sensiblement plus jeune après quatre semaines d’utilisation.

Anti-inflammation

Des recherches récentes montrent que le CBG et le CBD ont la capacité de prévenir l’inflammation causée par des stimuli courants, notamment les rayons UV et les bactéries pathogènes. Willow Biosciences, partenaire de Cellular Goods, a rapporté que le prétraitement des fibroblastes de la peau humaine avec du CBG ou du CBD était plus efficace que la vitamine C pour prévenir l’inflammation causée par les rayons UVA.

Antioxydant

Une étude récente publiée par Willow Biosciences a révélé que le CBG et le CBD ont une capacité antioxydante plus élevée que la vitamine C. Ils seraient donc plus efficaces pour prévenir la formation de ROS dans les fibroblastes de la peau humaine.

Antibactérien

Les fortes propriétés antibactériennes du CBG et du CBD leur permettent de lutter contre les poussées d’acné sans irriter la peau de deux manières différentes : en inhibant à la fois l’inflammation causée par l’agent pathogène Cutibacterium acnes et sa croissance. Il faut savoir que le CBG serait plus efficace que le CBD dans les deux cas.

Anti-mélanogénèse

Enfin, la surproduction de mélanine de la peau peut être causée par tout, des cicatrices d’acné aux dommages causés par le soleil. Grâce à ses propres recherches, Cellular Goods a découvert que le CBG était particulièrement efficace pour renforcer les effets anti-mélanogénèse de certains ingrédients éclaircissant pour la peau.

En résumé, la combinaison de nombreux cannabinoïdes entraîne une multiplication des bienfaits pour la santé. En fait, pris ensemble, le CBD et le CBG s’équilibrent. Le premier stimule l’enzyme qui produit les endocannabinoïdes naturels du corps, tandis que le second agit directement sur les récepteurs. Ensemble, ils atteignent l’équilibre, tout en contribuant à l’harmonie physique et neurologique. Leur symbiose combat l’inflammation, les douleurs physiques et mentales, l’insomnie et bien d’autres maux.

spot_img

Articles Similaires

Startups européennes du cannabis : Vers une révolution boursière ?

Une vague d’optimisme souffle sur les startups européennes du...

Le NFP et la Légalisation du Cannabis : Une Position Ambiguë

Avec l'ascension du bloc NFP (Nouvelle Force Progressiste) à...

Guide ultime pour conserver votre cannabis

La conservation du cannabis est une étape cruciale pour...

Distribution de cannabis médicinal sur l’Île de Man : Une nouvelle ère

Les pharmacies de l’île de Man ont désormais la...

La FDA et la FTC ciblent 6 entreprises pour vente illégale de produits au delta-8 THC

La Food and Drug Administration (FDA) américaine et la...
spot_img
spot_img
spot_img
spot_img
spot_img