Cannabis en Israël : La police arrête des médecins corrompus

Partagez cet article

 

Les policiers du Lahav-433 ont mis la main sur un réseau de trafiquants de cannabis médical en Israël. C’était un gang de profiteurs composé de médecins et de rabatteurs. L’arnaque se faisait dans le cadre d’une cybercriminalité bien étudiée, avec des patients dans l’hameçon.  

Une série d’arrestations, dont 6 médecins

Au total, les éléments du Lahav-433 ont arrêté une quinzaine de personnes. Parmi les prévenus, on comptait 6 médecins du Ministère de la Santé. Ces derniers prétendent avoir une habilité à délivrer des licences de consommation du cannabis médical à des patients en Israël

L’enquête avait permis de découvrir que ces charlatans agissaient à travers une entreprise. Sous prétexte d’aider les patients à utiliser leur droit dans le cannabis médical, ils cherchent à les arnaquer, en exploitant leurs dossiers médicaux. 

Après l’arrestation des suspects, les policiers de la Brigade criminelle ont rendu l’affaire publique. Plus tard, le parquet de Rishon Lezion va les interpeller pour un grand nombre de charges : 

  • Trafic de drogue
  • Abus de confiance
  • Corruption
  • Blanchiment d’argent
  • Infractions fiscales. 

Le commissariat envisage une prolongation de la garde à vue. Les prévenus vont comparaître devant le tribunal de première instance dans la journée du lundi.  

Un trafic en ligne de 4,75 millions d’euros

17 millions de shekels, telle est la somme que ces trafiquants de cannabis ont pu empocher illégalement avant leur arrestation. Cela vaut environ 4,75 millions d’euros. Les médecins et les négociants sont à la recherche de patients à soudoyer en Israël, pour l’obtention d’une licence de cannabis ou d’une augmentation de dose. 

Tout se passe sur l’application Telegram. Sur cette plateforme, les trafiquants s’approvisionnent et revendent. Le réseau propose à ses clients un permis en échange de quelques sommes. C’est une affaire qui satisfait les intéressés, car le colis est délivré sous 24 heures sans devoir présenter les antécédents médicaux ou subir un examen médical. 

Avec cette licence, le patient pourrait se procurer du cannabis médical dans toutes les pharmacies et les dispensaires en Israël. Selon la police, ces clients doivent payer des frais en sus pour le renouvellement de leur licence. 

Le cannabis médical en Israël

Bien que l’Israël autorise l’usage du cannabis médical, cela s’inscrit dans un programme bien encadré. Si l’Etat cherche à faciliter l’accès à l’obtention d’une licence, c’est surtout pour pouvoir contrôler la consommation et les produits. Par rapport au nombre de la population, le pays présente le nombre le plus élevé de patients utilisant le cannabis thérapeutique. 

De son côté, le Ministère de la Santé se réserve sous plusieurs angles. Cette institution publique impose plusieurs conditions dans l’usage du cannabis, notamment sur présentation : 

  • Des preuves scientifiques à l’appui
  • D’une garantie de sécurité du produit
  • De bonnes conditions de production.

En revanche, l’Israël envisage prochainement une législation pour la libéralisation du cannabis récréatif à usage personnel. 

En conclusion, 6 médecins et une équipe de négociants ont réussi à exploiter des patients sur le commerce en ligne. Ils ont proposé de faciliter l’accès à la licence de cannabis par le Ministère de la Santé de l’Israël. Il est à rappeler que l’Israël est un pays très avancé dans en ce qui concerne le cannabis thérapeutique

spot_img

Articles Similaires

Startups européennes du cannabis : Vers une révolution boursière ?

Une vague d’optimisme souffle sur les startups européennes du...

Le NFP et la Légalisation du Cannabis : Une Position Ambiguë

Avec l'ascension du bloc NFP (Nouvelle Force Progressiste) à...

Guide ultime pour conserver votre cannabis

La conservation du cannabis est une étape cruciale pour...

Distribution de cannabis médicinal sur l’Île de Man : Une nouvelle ère

Les pharmacies de l’île de Man ont désormais la...

La FDA et la FTC ciblent 6 entreprises pour vente illégale de produits au delta-8 THC

La Food and Drug Administration (FDA) américaine et la...
spot_img
spot_img
spot_img
spot_img
spot_img