Culture indoor et outdoor : quelle différence ? 

Partagez cet article

 

Le chanvre est depuis longtemps cultivé en plein air, dans les champs, à l’air libre et dans la nature. Cette méthode traditionnelle de culture était répandue jusqu’à ce que le cannabis soit interdit il y a environ 100 ans. Depuis, la culture en intérieur est devenue de plus en plus populaire. En effet, elle permet de cultiver le cannabis de manière plus discrète et inaperçue par les autorités. Mais quelle est la meilleure méthode pour faire pousser du cannabis ? Chaque méthode a ses avantages et ses inconvénients. Après tout, la culture du cannabis est un processus complexe qui exige beaucoup de temps et de connaissances. Quel est le meilleur endroit pour faire pousser du cannabis : à l’intérieur, à l’extérieur ou dans une serre ?

Petit cours d’histoire sur la culture du cannabis

Le chanvre est cultivé depuis des siècles (8 000 ans avant Jésus-Christ). Il a été utilisé par l’homme à des fins médicinales, pour la production durable de fibres.. On les solicite aussi pour l’alimentation en raison des protéines végétales qu’il contient.

Il existe deux types de plantes de cannabis : les plantes mâles, qui contiennent une forte teneur en pollen. Elles sont appréciées des apiculteurs. Il y a ensuite les plantes femelles, qui produisent des fleurs contenant du CBD et sont appréciées des consommateurs. La culture a toujours eu lieu en plein air, dans des champs ou dans des serres.

Les cultures sur toiture n’ont été développées que récemment. Il y a environ 100 ans, de sorte que les autorités ne les considèrent plus comme une culture interdite. Ce type de culture fournit plus de CBD et des fleurs de meilleure qualité que la culture en extérieur. 

Culture de cannabis Outdoor et Indoor : quelle différence ?

Les deux méthodes de culture ont un coût initial, mais la différence n’est perceptible qu’à long terme. Alors que la régulation de la température à l’intérieur entraîne des coûts élevés, la plupart des coûts associés à la culture des plantes en extérieur se situent dans la phase initiale.

Des coûts de main-d’œuvre différents pour la culture du chanvre en intérieur et en extérieur. Coupe, plantation, arrosage et fertilisation… Il y a toujours quelque chose à faire à l’intérieur. En extérieur, il n’est généralement récolté qu’une fois par an. Dans les grandes exploitations, quatre personnes peuvent être nécessaires pour la récolte.

Avec la hausse des prix de l’énergie et la demande croissante de cannabis planté, la culture en intérieur est une option qui permet d’obtenir un produit de haute qualité à un prix abordable.

La culture Outdoor : Mode de fonctionnement 

La culture en plein air est la méthode la plus naturelle et la plus ancienne. Ce n’est pas idéal, mais il est important de savoir que les premiers plants de cannabis ont poussé naturellement en réponse à la lumière du soleil, aux nutriments du sol et à la pluie. Les gens n’ont rien eu à faire de spécial. Ils ont simplement laissé la nature suivre son cours et ont regardé les plantes de chanvre et d’Indica pousser de la volonté à la récolte.

En outre, les rendements de la culture, surtout en plein air, sont beaucoup plus élevés que ceux des autres méthodes de culture. Cependant, la saison de croissance est beaucoup plus longue. Il faut environ six mois pour récolter les premiers plants. Cette méthode est probablement la moins chère et nécessite le moins de travail et d’équipement. Il n’est pas nécessaire d’arroser ou de modifier les conditions de lumière pendant la floraison.

Le principal inconvénient de la culture en plein air est que la qualité des plantes peut se détériorer rapidement en raison des perturbations climatiques et des parasites. 

Inconvénients de la culture en plein air

Si c’était aussi facile, tout le monde ferait pousser du cannabis dans son jardin. Malheureusement, la culture en plein air a ses inconvénients.

Pour que les plantes puissent bénéficier des rayons du soleil, elles doivent être exposées à différentes conditions climatiques. Les tempêtes, la pluie, les vents forts, le gel et le manque de soleil peuvent avoir de graves conséquences sur les rendements. Ces facteurs externes sont imprévisibles et incontrôlables.

Culture Indoor : un système bien plus exigeant

Nous nous souvenons tous de scènes de films et de séries télévisées. Un policier entre dans une pièce sombre couverte du sol au plafond de plants de cannabis. À l’origine, cette technique était utilisée pour cacher des plantes cultivées illégalement. Aujourd’hui, cette technique est très populaire auprès des grands producteurs. En effet, elle leur permet de produire des souches précises et de haute qualité, quel que soit le climat extérieur.

Il leur permet d’optimiser la croissance, l’esthétique et le rendement. Bien que les plantes soient petites, les bourgeons sont denses et gros. Il n’y a aucune interférence de l’environnement extérieur et les plantes mâles et femelles sont généralement traitées séparément. Cela entraîne une production très stable de terpènes et de cannabinoïdes. C’est pourquoi ils sont si populaires.

Les parties intérieures de la plante sont plus faciles à récolter et fleurissent plusieurs fois par an. Les fleurs de cannabis peuvent être récoltées à la meilleure période de l’année, lorsque les bourgeons sont à leur apogée.

Inconvénients de la culture Indoor

Il est dommage que la culture sous les toits soit si gourmande en énergie, car elle est en fait bénéfique à bien des égards. Pour les agriculteurs qui sont conscients de leur empreinte carbone, cet inconvénient est plutôt bénéfique. Cependant, il est possible de réduire la consommation d’énergie à l’intérieur en utilisant des éclairages LED et en évitant les appareils énergivores. Il s’agit notamment des climatiseurs et des déshumidificateurs.

En plus de l’impact environnemental, la culture du chanvre en intérieur nécessite un investissement initial important. Un système qui fonctionne bien nécessite un investissement d’au moins plusieurs centaines d’euros.

La qualité du cannabis dépend-elle de la méthode de culture ?

Il est connu que la qualité du chanvre intérieur et extérieur varie en raison des différentes méthodes de culture. Cela signifie que la qualité des cannabinoïdes, notamment du CBD, diffère également.

La différence ne réside pas nécessairement dans la qualité, mais dans le choix. Le CBD rural est évidemment de qualité moyenne, mais les feuilles de cannabis extraites ont une odeur et un goût plus prononcés et sont très agréables à ingérer. Le CBD est également respectueux de l’environnement.

Le cannabis cultivé en intérieur a une teneur plus élevée en CBD car la plante pousse mieux et produit des fleurs de cannabis velues, ce qui indique une teneur plus élevée en cannabidiol. En raison de la complexité du processus de culture, la gamme de saveurs est plus large que pour les cultures extérieures coûteuses.

Quel est le meilleur choix, cultiver à l’intérieur ou à l’extérieur ?

Culture en plein air

La culture en plein air doit être naturelle. Dans ce cas, les fleurs de chanvre CBD doivent être cultivées en plein air et exposées à toutes les variables de l’écosystème de croissance. Le chanvre cultivé en plein air a donc l’avantage d’avoir un rythme de croissance naturel et un grand nombre de fleurs.

Le cannabis cultivé en plein champ pousse plus lentement, ce qui peut prendre jusqu’à six mois, mais nécessite moins de ressources et moins de travail pour le producteur. Si le sol est riche en soleil et en minéraux, la nature se chargera du processus de croissance.

Culture en intérieur

D’un autre côté, la culture en intérieur est beaucoup plus facile à contrôler. Ce type de culture se caractérise par le fait que le plant de cannabis n’a pas accès aux ressources naturelles puisqu’il est cultivé en intérieur. Cela rend la culture plus complexe et nécessite des compétences et des ressources particulières.

La lumière du soleil a été remplacée par des ampoules électriques, et le métal dans le sol a été remplacé par des engrais. Le grand avantage de cette méthode de culture est que vous disposez de tous les paramètres nécessaires à la culture du chanvre.

Quelle méthode donne les meilleurs résultats ?

Le chanvre indole est connu depuis longtemps pour sa grande qualité. Sa capacité à contrôler l’environnement et à accélérer la reproduction a conduit au développement de nouvelles variétés de cannabis aux caractéristiques sensorielles différentes. L’ajout d’un niveau élevé de dioxyde de carbone favorise la croissance des bourgeons et augmente la production de tétrahydrocannabinol, ce qui est difficile à obtenir lorsque la plante est cultivée en extérieur. Il n’est pas non plus nécessaire de faire face aux conditions météorologiques telles que la pluie et le vent qui peuvent endommager les bourgeons.

Les fleurs à l’extérieur ne sont évidemment pas parfaites, mais le goût et l’effet sont préservés. Certaines personnes préfèrent même le cannabis biologique cultivé en plein air au cannabis cultivé en intérieur. Frenchie Cannoli est l’un d’entre eux et soutient l’idée que le terroir est aussi important pour les plantes que pour le vin.

En d’autres termes, il n’existe pas de « meilleure culture », que vous cultiviez le cannabis en extérieur, en intérieur ou dans un salon de discussion. Si l’écologie est importante pour vous, la production en plein air est la meilleure option. Alors, si vous êtes un amateur de nourriture, vous serez heureux avec des variétés de cannabis d’intérieur de haute qualité. En revanche, si vous aimez expérimenter, vous aimerez peut-être cultiver la même variété de trois manières différentes. Gardez à l’esprit que la saveur et la teneur en cannabinoïdes sont plus aléatoires lorsqu’elles sont cultivées en plein air. Lors de l’achat en ligne, il est plus sûr de cultiver à l’intérieur ou dans des serres, surtout en ce qui concerne les niveaux de tétrahydrocannabinol.

spot_img

Articles Similaires

Cannabis et Grossesse : Une Association Périlleuse ?

La consommation de cannabis pendant la grossesse est de...

Startups européennes du cannabis : Vers une révolution boursière ?

Une vague d’optimisme souffle sur les startups européennes du...

Le NFP et la Légalisation du Cannabis : Une Position Ambiguë

Avec l'ascension du bloc NFP (Nouvelle Force Progressiste) à...

Guide ultime pour conserver votre cannabis

La conservation du cannabis est une étape cruciale pour...

Distribution de cannabis médicinal sur l’Île de Man : Une nouvelle ère

Les pharmacies de l’île de Man ont désormais la...
spot_img
spot_img
spot_img
spot_img
spot_img