Usage du cannabis : les Rastas devant le Parlement de l’Île Maurice

Partagez cet article

 

Le mouvement rastafari fait la une des journaux fin octobre 2022 pour la demande de légalisation du cannabis à l’Île Maurice. Cette communauté reconnue légitimement par la société réclame la liberté exclusive de consommer le cannabis pendant leurs célébrations religieuses. 

Pour un usage rituel du cannabis

Pour l’instant, la loi mauricienne interdit la consommation du cannabis. La communauté rastafari de l’association Zenfan Zion a fait un appel au gouvernement pour autoriser la substance pendant les célébrations religieuses. Les manifestants ont avancé un besoin cultuel, c’est-à-dire que fumer du zamal permet une élévation spirituelle de la conscience. 

L’appel du mouvement rastafarien dénonce également une discrimination étatique. Pour faire suite à la première requête, des leaders de la communauté ont demandé à rencontrer le Premier ministre. En effet, le mot d’ordre vise à ce que le gouvernement reconnaisse leur religion. En appui, les partisans avancent une spiritualité alternative et inspirée de la Bible. 

Il est à savoir que le mouvement religieux rastafarien est apparu pour la première fois en Jamaïque au cours des années 1930. Ce mouvement dirigé par Leonard Percival Howell revêtait à la fois un caractère politique et religieux. La diffusion du style et de la doctrine gagna le monde avec un mélange de quelques éléments du christianisme protestantisme, un mysticisme spirituel et une vision panafricaine. 

Par une démarche légale et pacifique

L’association Zenfan Zion était à la tête de la manifestation du fin octobre. C’était juste pour une demande d’entrevue avec le Premier ministre. La communauté rastafarienne sollicite, à travers un mouvement pacifique, une autorisation de consommer librement le cannabis pendant leurs célébrations religieuses. La requête vise un aval de la justice et des forces de l’ordre. 

Le mouvement rastafarien s’appuie sur la constitution nationale qui énonce une liberté religieuse. La communauté est pour l’instant reconnue par la société, mais la religion des Rastas n’a pas encore obtenu une reconnaissance légale. C’est pour cela que les demandes renvoient prioritairement à une légalisation de leur croyance. Ainsi, la consommation du cannabis est un culte à part entière inscrit dans cette religion. 

Les débuts de la libéralisation du cannabis à l’Île Maurice

Ce mouvement de la communauté rastafarienne coïncide avec la volonté du gouvernement mauricien d’autoriser le cannabis. En fin octobre 2022, le conseil des ministres émet un document de projet de loi visant à dépénaliser l’usage personnel de la drogue et une légalisation du cannabis médical. 

Dans le texte de loi, les autorités mauriciennes encouragent l’essai sur le cannabis. Toutefois, les dispositions prévoient un encadrement très strict du secteur. Ainsi, les essais sont seulement limités dans le cadre médical. Toutes ces décisions tendent vers la libéralisation de la consommation du cannabis, mais ne satisfont pas les demandes du mouvement rastafari..

Au fond, la communauté rastafarienne avait lancé un appel au gouvernement mauricien pour l’autorisation de la consommation du cannabis. La demande est pour autant liée à une approbation de leur religion dans l’île. Effectivement, c’était depuis des décennies que les associations des Rastas avaient revendiqué la dépénalisation du cannabis. L’île Maurice avance dans les procédures d’autorisation, mais loin de satisfaire les demandes rastafariennes.

spot_img

Articles Similaires

Startups européennes du cannabis : Vers une révolution boursière ?

Une vague d’optimisme souffle sur les startups européennes du...

Le NFP et la Légalisation du Cannabis : Une Position Ambiguë

Avec l'ascension du bloc NFP (Nouvelle Force Progressiste) à...

Guide ultime pour conserver votre cannabis

La conservation du cannabis est une étape cruciale pour...

Distribution de cannabis médicinal sur l’Île de Man : Une nouvelle ère

Les pharmacies de l’île de Man ont désormais la...

La FDA et la FTC ciblent 6 entreprises pour vente illégale de produits au delta-8 THC

La Food and Drug Administration (FDA) américaine et la...
spot_img
spot_img
spot_img
spot_img
spot_img