Cannabis médical en Géorgie : octroi de deux licences par l’État

Partagez cet article

 

21 septembre 2022, c’est la fin des litiges dans le processus d’octroi des licences de cannabis médical dans l’État de Géorgie. Après un vote de la commission, les autorités réglementaires ont octroyé deux licences d’exploitation à Botanic Sciences LLC et Trulieve Georgia Inc.

Deux entreprises pour exploiter le cannabis médical en Géorgie

La licence délivrée permet aux deux entreprises bénéficiaires de cultiver, fabriquer et commercialiser de l’huile de cannabis. La seule condition est de limiter le taux de THC à 5 %. Les premières productions doivent être réalisées et mises en vente après un an.

La société Trulieve Georgia Inc, par son PDG Kim Rivers, avait présenté ses remerciements aux autorités de l’avoir sélectionnée parmi les nombreuses entreprises prétendantes. Tout en appréciant la diligence de la commission, le patron de la firme avait promis d’être à la hauteur de ce choix. Il projette d’éduquer les consommateurs dans le marché du cannabis par rapport aux avantages de la substance dans la santé. Ainsi, Trulieve est prêt à se conformer pour un accès exclusif au cannabis médical.

Botanic Sciences LLC va s’installer à Glennville pour assurer les activités auxquelles elle avait obtenu la licence. L’ouverture du secteur dans l’État de Géorgie va permettre l’exploitation de plus de 100 000 pieds de cannabis.  

Cannabis médical : la Géorgie fait un pas en avant

Désormais, les 24 400 patients enregistrés au niveau de l’État vont pouvoir bénéficier des soins appropriés grâce à l’exploitation et le commerce du cannabis médical. Les deux entreprises vont fournir de l’huile de CBD à faible teneur en THC. Ainsi, on ne risque pas de donner des produits psychotropes aux consommateurs.

Cette décision de l’État constitue une étape importante dans l’histoire du cannabis médical en Géorgie. Cela marque un point de départ dans le programme de mise en place du CBD thérapeutique. Sur ce, ce territoire américain pourrait produire pour ses propres besoins.  

On a franchi les obstacles

Au niveau de la commission et de l’autorité réglementaire, ce n’était pas une affaire facile. C’est depuis 2019 que l’État avait établi un système pour la production, fabrication et commerce de l’huile de cannabis médical. Le Gouverneur Brian Kemp l’avait annoncé ouvertement. Ainsi, on a voulu accorder des licences à 6 entreprises pour exploiter dans ce domaine.  

Sur les 69 entreprises prétendantes, la commission avait désigné six lauréats provisoirement. Les noms de ces sociétés admissibles ont été annoncés publiquement en juillet 2021. Cette décision n’avait pas satisfait les autres candidats non retenus qui ont déposé une plainte contre l’État. La justice a rejeté ces contestations. Mais une autre entreprise avait intenté une action en justice contre la commission. Ainsi, aucune autre licence ne sera attribuée jusqu’au règlement de ce conflit administratif.

En conclusion, cette année 2022 constitue un coup d’envoi pour le secteur cannabis dans l’État de Géorgie. Suite à l’octroi de deux licences d’exploitation, les deux entreprises élues peuvent se lancer dans le business. Toutefois, les conflits administratifs bloquent encore l’octroi de quatre autres licences suite à l’insatisfaction des entreprises non sélectionnées.

spot_img

Articles Similaires

Startups européennes du cannabis : Vers une révolution boursière ?

Une vague d’optimisme souffle sur les startups européennes du...

Le NFP et la Légalisation du Cannabis : Une Position Ambiguë

Avec l'ascension du bloc NFP (Nouvelle Force Progressiste) à...

Guide ultime pour conserver votre cannabis

La conservation du cannabis est une étape cruciale pour...

Distribution de cannabis médicinal sur l’Île de Man : Une nouvelle ère

Les pharmacies de l’île de Man ont désormais la...

La FDA et la FTC ciblent 6 entreprises pour vente illégale de produits au delta-8 THC

La Food and Drug Administration (FDA) américaine et la...
spot_img
spot_img
spot_img
spot_img
spot_img