Cannabis thérapeutique : 342 000 patients légaux en Europe

0
10
Photo de flacons de cannabis thérapeutique, d'huile essentielle de cannabis et de fleurs de cannabis
Photo de flacons de cannabis thérapeutique, d'huile essentielle de cannabis et de fleurs de cannabis
 

Le cannabis thérapeutique séduit de plus en plus d’Européens. Selon les sondages, en 2022, il y aurait 342 000 patients légaux. Ce qui équivaut à 100 000 patients supplémentaires par rapport à 2021. La tendance n’en finit pas. Cannabis Health prévoit une augmentation jusqu’à 500 000 d’ici à 2023. 

Le Royaume-Uni et l’Allemagne battent tous les records 

Le Royaume-Uni occupe la première place des pays ayant augmenté sa consommation de cannabis légal. En une année, le nombre de consommateurs de CBD est passé de 13 000 à 32 000. Il ne devance toutefois pas encore l’Allemagne avec un nombre total de cannabistes qui s’élève à 170 000. Les deux pays sont d’ailleurs considérés comme la clef de voûte de l’avenir de la filière du cannabis thérapeutique dans le monde. D’ici 2026, ils devraient assumer 67 % du marché. 

Rien qu’au début de l’année 2022, l’Allemagne aurait fait tourner un peu plus de 10 000 kg de marijuana médicale. Ce qui équivaut à 5 % en plus par rapport à l’année 2021. Le pays a d’ailleurs augmenté le taux d’importation de ce produit dans son pays. Il serait désormais possible de faire venir jusqu’à 80 000 kg à l’intérieur de ses frontières. Les autorités sur place veulent prévoir une augmentation de la demande. 

Ils sont suivis de près par les autres pays

Selon Prohibition Partners, l’Italie, les Pays-Bas, la Pologne, le Danemark et la République tchèque suivent de près les deux pays. Le cannabidiol est un secteur en pleine évolution. Il toucherait les jeunes comme les séniors. 

L’estimation se base sur le nombre d’ordonnances prescrites dans chaque pays et la quantité de cannabis acheté dans les shops certifiées ainsi que la fréquence d’utilisation et le taux de renouvellement des prescriptions médicales. Ce qui ne permet pas de plus amples précisions sur les résultats obtenus. En effet, selon la région et la saison, les consommations peuvent évoluer d’un patient à un autre. 

Une filière tout de même très contrôlée

Photo de flacon de cannabis thérapeutique avec des fleurs de cannabis
Photo de flacon de cannabis thérapeutique avec des fleurs de cannabis

Il n’en demeure pas moins que la filière du cannabis thérapeutique est très contrôlée. En effet, avec les nouvelles normes de légalisation, on a vu apparaître des réglementations de plus en plus strictes quant à son utilisation dans certains pays. Ce peut être au niveau administratif ou bureaucratique. Certains exigent notamment la disposition d’une ordonnance médicale ou la détention d’une carte de patient, etc. 

Ces normes ne touchent pas seulement la consommation du cannabis thérapeutique. Elles concernent aussi la plantation et l’exploitation du chanvre. Ces dernières assurent la sécurité des consommateurs, en proposant des produits de qualité et contrôlés. 

« En ce qui concerne l’Europe, certains obstacles majeurs sont en train d’être résolus, ce qui contribue à résoudre la question de l’accès des patients sur le continent. Par exemple, au Royaume-Uni et en Allemagne, les dispensaires de cannabis médical aident vraiment à surmonter la bureaucratie à laquelle sont confrontés les patients pour trouver des médecins, des produits et des pharmacies appropriés pour obtenir des médicaments. Il est également important d’aider les médecins à comprendre comment prescrire des médicaments » Prohibition Partners

Le cannabis thérapeutique : Une tension de 500 % d’ici 5 ans

D’ailleurs, les experts prévoient une évolution toujours à la hausse du cannabis thérapeutique pour les 5 années à venir. La filière devrait se développer à plus de 500 % en moyenne. Pour cause, de plus en plus de pays font le pas de la légalisation. 

L’avenir du cannabis thérapeutique est assuré par des pays comme la France qui mettent en place des normes afin d’en faciliter l’accès aux patients. Dans l’hexagone, le CBD et autres cannabinoïdes légaux sont disponibles en vente libre. Les contrôles des produits se font en amont pour s’assurer de la qualité de ces derniers. 

De plus, d’autres pays semblent être plus ouverts à la discussion. Tel est le cas par exemple des Pays-Bas ou de la Suisse qui ont désormais mis en place des programmes pilotes d’exploitation du cannabis thérapeutique sur leur territoire.  

Vers une légalisation du cannabis récréatif

La société ne semble plus seulement tolérer l’utilisation du cannabis thérapeutique. Certains pays vont vers une légalisation du cannabis récréatif. Une situation qui inquiète plus d’un. Selon les experts, les cibles pour ces deux filières sont différentes. La légalisation de l’un ne devrait pas avoir d’impact sur l’autre. 

Cette légalisation du cannabis récréatif et thérapeutique s’inscrit dans un contexte où la pénalisation du produit ne porte plus ses fruits. Elle constitue davantage un manque à gagner pour l’État et un manque de contrôle de la qualité des produits issus de la filière noire. Des peines d’emprisonnements et d’amendes n’ont pas empêché la consommation du produit. Ce qui amène les législateurs du monde entier à s’interroger sur la question. 

Si l’Europe tarde à sauter le pas, l’Amérique du Nord et certains pays des États-Unis l’ont déjà fait. Un exemple que certains sont prêts à suivre, afin d’assurer davantage de sécurité à leur population. 

En tout cas, la filière du cannabis thérapeutique ne sera plus jamais la même. Les médecins comme les patients, en passant par les législateurs, sont conscients du potentiel qu’elle peut avoir. Ce qui peut mener à une grande évolution du marché d’ici les années à venir. 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici