Chanvre à Victoria : Le gouvernement passe à l’action

Partagez cet article

 

Le gouvernement de l’État de Victoria en Australie a pris une position décisive en réponse aux recommandations issues d’une enquête exhaustive sur l’industrie du chanvre. Adoptée en mai 2023, cette enquête vise à explorer les opportunités et les défis de ce secteur en pleine expansion. La réponse du gouvernement, principalement positive, ouvre la voie à des changements significatifs.

Un rapport ambitieux

En mai 2023, le Parlement de Victoria a adopté une motion pour enquêter sur les opportunités et les défis liés à l’expansion de l’industrie du chanvre dans l’État. La commission de l’économie et des infrastructures a publié son rapport final en novembre, présentant neuf recommandations clés pour soutenir cette industrie prometteuse. Ces recommandations touchent à divers aspects, allant de la législation à l’infrastructure, en passant par la recherche et l’approvisionnement.

Réponses du gouvernement : Un soutien majoritaire

Le gouvernement de Victoria a répondu favorablement à la plupart des recommandations, marquant ainsi un tournant potentiel pour l’industrie du chanvre dans l’État.

Vers une législation autonome

L’une des principales recommandations soutenues en principe par le gouvernement est de retirer le chanvre industriel de la loi de 1981 sur les drogues, les poisons et les substances contrôlées. En créant une législation autonome cohérente avec les autres juridictions australiennes, Victoria pourrait faciliter le développement de l’industrie du chanvre. Cette approche législative vise à réduire les obstacles réglementaires et à harmoniser les lois pour promouvoir une croissance plus rapide du secteur.

Pression pour des réformes nationales

Le gouvernement de Victoria prévoit également de faire pression sur le gouvernement du Commonwealth pour modifier les lois afin de permettre l’utilisation de la plante entière de chanvre, y compris l’extraction du CBD. Cette réforme pourrait ouvrir de nouvelles opportunités pour les producteurs de chanvre en élargissant les usages permis de la plante.

Reconnaissance carbone et recherche

Un autre aspect soutenu en principe est l’établissement d’un cadre d’accréditation pour permettre aux cultures de chanvre industriel d’être reconnues dans le système australien de crédits carbone. Cette mesure pourrait inciter davantage de producteurs à adopter le chanvre comme culture, en raison des avantages environnementaux et économiques. De plus, le gouvernement envisage de donner la priorité à la recherche sur le chanvre et d’augmenter les efforts pour en faire une culture de croissance stratégique.

Réaffectation d’infrastructures

Le gouvernement de Victoria a également exprimé son soutien pour la réaffectation des infrastructures existantes, notamment les installations de production de bois, pour la transformation industrielle du chanvre. Cette réutilisation des ressources existantes pourrait accélérer le développement de la chaîne de valeur du chanvre dans l’État.

Simplification des licences et définition rurale

Le gouvernement s’est engagé à rationaliser les exigences de licence pour faciliter l’entrée des nouveaux producteurs dans le secteur du chanvre. De plus, il accepte de définir les produits du chanvre comme une industrie rurale dans les dispositions de planification de l’époque victorienne, reconnaissant ainsi leur importance pour le développement rural et économique de l’État.

chanvre

Financement et coopératives

Une proposition en cours d’étude par le gouvernement est la fourniture d’un financement de démarrage pour la création d’une coopérative de chanvre à Victoria. Cette initiative pourrait renforcer la collaboration entre les producteurs et créer une structure de soutien pour le développement de l’industrie.

Perspectives et comparaisons

Rachel Payne, députée du Parti pour la légalisation du cannabis, a été une figure clé dans l’initiation de cette enquête. Elle souligne l’importance de l’adoption d’une législation autonome sur le chanvre, citant la réussite de la Tasmanie qui, avec son projet de loi sur le chanvre industriel adopté en 2015, dispose maintenant de 1 600 hectares de plantations. En comparaison, Victoria n’avait que 169 hectares cultivés par six producteurs l’année dernière. Cette disparité montre le potentiel de croissance énorme pour l’industrie du chanvre à Victoria si les recommandations sont mises en œuvre.

Conclusion

La réponse positive du gouvernement de Victoria aux recommandations de l’enquête sur le chanvre pourrait transformer l’industrie dans l’État. En adoptant une législation plus favorable et en soutenant activement les producteurs, Victoria a l’opportunité de devenir un leader dans le secteur du chanvre en Australie. Les mesures proposées pourraient non seulement stimuler l’économie locale, mais aussi offrir des avantages environnementaux significatifs.

 

spot_img

Articles Similaires

Startups européennes du cannabis : Vers une révolution boursière ?

Une vague d’optimisme souffle sur les startups européennes du...

Le NFP et la Légalisation du Cannabis : Une Position Ambiguë

Avec l'ascension du bloc NFP (Nouvelle Force Progressiste) à...

Guide ultime pour conserver votre cannabis

La conservation du cannabis est une étape cruciale pour...

Distribution de cannabis médicinal sur l’Île de Man : Une nouvelle ère

Les pharmacies de l’île de Man ont désormais la...

La FDA et la FTC ciblent 6 entreprises pour vente illégale de produits au delta-8 THC

La Food and Drug Administration (FDA) américaine et la...
spot_img
spot_img
spot_img
spot_img
spot_img