Connecticut : Près de 43 000 enregistrements de marijuana sont automatiquement effacés

Partagez cet article

 

Connecticut, dimanche 1er, le gouverneur a annoncé que l’État a effacé près de 43 000 dossiers de condamnations liées à la marijuana.

L’État de Connecticut efface un maximum de dossiers sur la marijuana

Le gouverneur Ned Lamont, un démocrate, a signé le projet de loi sur la légalisation du cannabis le mois dernier. Il autorise l’État à promouvoir la tolérance du public pour le cannabis, traitant actuellement 42 964 cas. C’était environ une semaine avant le début de la première vente légale de marijuana à usage adulte de Connecticut.

« C’est une étape vers la fin de la guerre contre la drogue et donner aux citoyens Une seconde chance de réaliser leurs rêves. », a déclaré Lamont.

Par ailleurs, le bureau du gouverneur s’est adressé aux personnes ayant un plus large éventail de condamnations mineures dans leurs dossiers. Ainsi, ces gens peuvent demander au tribunal de sceller leurs dossiers en vertu d’une autre loi de réforme  promulguée.

Connecticut city - Cannabig Info

Connecticut, un responsable de la Maison Blanche a applaudi le gouverneur

Pendant ce temps, un responsable de la Maison Blanche a félicité Lamont pour l’annoncé d’une nouvelle grâce pour le cannabis. Il affirme que Connecticut agit conformément à la décision du président Joe Biden. En effet, Biden autorise le pardon à des milliers de personnes qui ont commis des infractions de possession de marijuana.

Julie Rodriguez, directrice du Bureau des affaires intergouvernementales de la Maison Blanche, a tweeté sur le développement du Connecticut. Elle affirme un « leadership puissant » du gouverneur Ned Lamont.

« Un leadership fort de @GovNedLamont ! Plus de 40 000 vies dans le Connecticut sonneront dans la nouvelle année avec ses actions. Pareil avec celles de @POTUS pour pardonner tous les crimes fédéraux passés de simple possession de marijuana ! »

Biden a également délivré une poignée de pardons supplémentaires vendredi. En fait, certains d’entre eux avaient documenté des condamnations pour cannabis et autres drogues. Par contre, certains partisans ont exprimé leur déception face à la portée limitée de la récente grâce. Ils affirment que le président devrait prendre des mesures pour libérer des milliers de personnes incarcérées pour la marijuana.

Connecticut ouvrira les premiers magasins de la marijuana à partir du 10 janvier

Lamont, pour sa part, soutient depuis longtemps la légalisation et célèbre le changement de politique qui est activement mis en œuvre. Les premiers magasins de marijuana pour adultes du Connecticut devraient ouvrir leurs portes le 10 janvier. En décembre, les régulateurs ont annoncé l’existence de 6 dispensaires de marijuana médicale dans 9 emplacements. Ils seraient éligibles pour des licences hybrides qui leur permettraient de servir les consommateurs adultes.

Les adultes de Connecticut pourront acheter jusqu’à 7 g de marijuana par transaction. De plus, davantage de détaillants devraient être autorisés à entrer après le lancement du 10 janvier. En plus de cela, les coentreprises d’équité sociale devraient aussi être les prochaines en s’associant aux opérateurs existants dans le Connecticut.

Pendant ce temps, en mai, Lamont a signé un projet de loi budgétaire à grande échelle. Cela comprenait des dispositions permettant à Connecticut de donner à certains patients l’accès à des traitements assistés par des psychédéliques. Ils peuvent obtenir des substances comme la MDMA et la psilocybine.

Toutefois, après l’accord d’une grâce massive pour la marijuana, Biden a encouragé les gouverneurs américains à emboîter le pas. De cette manière, les gouverneurs apportent un soulagement à leur État. Certains ont pris des mesures pour faciliter la clémence comme ce qu’a fait le Connecticut. Voilà pourquoi la gouverneure, Kate Brown, a récemment décidé d’accorder une grâce pour 45 000 personnes dans l’Oregon.

spot_img

Articles Similaires

Le Maroc vise le marché européen du cannabis légal

Le Maroc est en passe de devenir un acteur...

La Polynésie approuve le cannabis thérapeutique

La Polynésie française a franchi une étape significative vers...

La Nouvelle Légalité du Cannabis aux États-Unis : Une Opportunité pour la Recherche

En mai dernier, la DEA (Drug Enforcement Administration) des...

Chanvre à Victoria : Le gouvernement passe à l’action

Le gouvernement de l'État de Victoria en Australie a...

Australie: Controverse autour des bonbons gélifiés aux champignons

Un rappel massif des bonbons gélifiés "Mushroom Gummies" d'Uncle...
spot_img
spot_img
spot_img
spot_img
spot_img