Connecticut, les magasins de cannabis ne seront pas pour cette année

Partagez cet article

 

L’État de Connecticut avait prévu une ouverture des magasins de cannabis pour les adultes vers la fin de l’année 2022. Malheureusement, le projet a rencontré un léger retard. Les premières enseignes ne verront probablement pas le jour avant 2023. 

 

Le Connecticut a légalisé la marijuana

Le Connecticut a été l’un des États qui ont légalisé l’usage de la marijuana en 2021. Désormais, le cannabis récréatif est autorisé à l’intérieur de ses frontières. Une situation qui a ravi les cannabistes. Au côté du Nouveau-Mexique, de New York et d’une vingtaine d’autres États, il a été un précurseur en la matière aux États-Unis.  Il va d’ailleurs en inspirer plusieurs autres. Plusieurs voisins envisageraient de suivre l’exemple pour les prochaines années. 

Dans la continuité de ce projet de légalisation, les autorités sur place souhaitent ouvrir des magasins de cannabis à usage adulte. Le but étant de mettre un cadre spécifique à la vente de ce produit. De quoi assurer la sécurité des consommateurs. Sans compter que des magasins disposant de licence faciliteront l’accès au cannabis récréatif et mettront le pied dans le nez des revendeurs au marché noir. Mais si le projet devait débuter vers la fin de l’année 2022, il prendra finalement un léger retard. 

 

Un retard à cause des autorités de Connecticut

L’État de Connecticut serait la première cause de ce retard. Selon CT Insider, il aurait un retard dans l’ouverture des 250 000 pieds carrés de culture et de fabrication des produits. Sans ces derniers, les magasins ne pourront pas encore ouvrir.

Les autorités ne devraient pourtant pas traîner des pieds. Ce projet peut rapporter dans les 250 millions de dollars rien que pendant la première année. Les bénéfices peuvent atteindre les 750 millions de dollars sur 4 ans. 

 

Les producteurs sont prêts

Les producteurs sont, quant à eux, prêts à proposer de la marijuana aux boutiques locales. Ils sont désormais 4 professionnels du cannabis médical qui sont à même de fournir les futures enseignes. Ils n’attendent plus que le début officiel du projet. 

Curaleaf, Connecticut Pharmaceutical Solutions et Advanced Grow Labs ont déjà été approuvés par les autorités locales. Leurs installations sont aux normes. Ils peuvent cultiver du cannabis à usage thérapeutique ou récréatif. 

Le dernier, qui est Theraplant, vient à peine de se lancer dans l’aventure. Son dossier est en cours d’évaluation. Il a été déposé le 10 novembre 2022.  

 

Les magasins attendent leur licence

7 enseignes sont également prêtes à fournir les patients en cannabis à usage médical ou adulte. Cependant, ils sont encore en attente de leur licence de vente au détail

Dans le cadre de ce projet, les boutiques ne seront pas les seules à faire une demande de licence. Le Connecticut devra aussi donner des licences aux entreprises de production de cannabis à usage médical. 6 permis provisoires ont été accordés à des microcultivateurs jusqu’à présent. 9 ont été octroyés à des cultivateurs et 27 ont déjà été donnés à des boutiques de vente au détail. 

 

En tous les cas, d’ici à 2023, l’accès à la marijuana à usage récréatif devrait être plus facile au Connecticut. Ce qui permettra aux adultes locaux de profiter de tous les bienfaits de ce produit

spot_img

Articles Similaires

Le Maroc vise le marché européen du cannabis légal

Le Maroc est en passe de devenir un acteur...

La Polynésie approuve le cannabis thérapeutique

La Polynésie française a franchi une étape significative vers...

La Nouvelle Légalité du Cannabis aux États-Unis : Une Opportunité pour la Recherche

En mai dernier, la DEA (Drug Enforcement Administration) des...

Chanvre à Victoria : Le gouvernement passe à l’action

Le gouvernement de l'État de Victoria en Australie a...

Australie: Controverse autour des bonbons gélifiés aux champignons

Un rappel massif des bonbons gélifiés "Mushroom Gummies" d'Uncle...
spot_img
spot_img
spot_img
spot_img
spot_img