Devenir producteur de cannabis légal en France : Que faut-il SAVOIR ?

Partagez cet article

 

Bonjour à tous les lecteurs du média « Cannabig Info ».

Aujourd’hui, pour notre rendez-vous hebdomadaire dans la tribune « Chanvre_h_i_b_o_o_x_x_x_france », je souhaite discuter avec vous de la réalité du marché futur du cannabis légal en France, englobant tous les cannabinoïdes, en particulier pour les producteurs.

Malheureusement, beaucoup de personnes dans la filière ne réalisent pas que le marché actuel en France n’est entouré d’aucune législation, mais cela va bientôt changer avec la progression de la légalisation dans certains pays européens ainsi que la construction active de l’industrie française du cannabis médical et industriel.

On entend beaucoup parler de projets et de prix de produits, mais il est important de comprendre que le marché va évoluer pour devenir officiel, sanitaire et normé, avec des licences et des labels obligatoires pour l’exercice de ce métier.

Il ne faut pas s’attendre à trouver des produits de qualité et de sécurité à un prix de 4 euros le gramme. Si vous êtes professionnel, voici ce que vous devez retenir pour votre développement

À vous les studios :

La France envisage actuellement de légaliser le cannabis, ce qui pourrait ouvrir la voie à une industrie en pleine croissance. Cependant, avant de se lancer dans cette industrie, il est important pour les professionnels de comprendre les coûts et les normes sanitaires strictes qui sont associées à la culture du cannabis.

Au Canada, où le cannabis est légalisé à des fins médicales et récréatives, les coûts d’obtention d’une licence de culture de cannabis sont élevés et peuvent varier de 23 000 $ à 1 million de dollars selon la taille de l’entreprise.

Les coûts de production sont également élevés en raison des exigences sanitaires strictes, notamment en matière de sécurité et de qualité. Des coûts réglementaires et de conformité peuvent également s’ajouter, y compris des audits et des inspections régulières pour s’assurer que toutes les normes sont respectées.

En France, si la légalisation du cannabis est approuvée, les coûts initiaux pour obtenir une licence et mettre en place une installation de production pourraient être similaires à ceux du Canada.

Les coûts continus liés à la conformité réglementaire et aux normes sanitaires seraient également élevés, car la France est connue pour avoir des normes strictes en matière de sécurité et de qualité des produits.

Normes de sécurité et sanitaires :

Les entreprises de cannabis doivent suivre des protocoles stricts de sécurité et de qualité pour garantir que leurs produits sont sûrs et conformes aux réglementations en vigueur. Cela inclut des mesures de sécurité pour protéger les travailleurs et les clients, des protocoles de nettoyage et de désinfection, des tests pour détecter les contaminants et les pesticides, et des normes pour la composition et la qualité du produit final.

Les coûts pour se conformer à ces normes peuvent être élevés, en particulier pour les petites entreprises qui n’ont pas les mêmes ressources financières que les grandes entreprises. Les entreprises doivent investir dans des équipements de qualité, tels que des systèmes de ventilation et de filtration de l’air, ainsi que dans des tests de laboratoire pour s’assurer de la qualité de leur produit.

Estimation des coûts :

En termes de coûts, les professionnels français devraient s’attendre à des dépenses initiales importantes pour l’obtention de licences et la mise en place d’installations de production, ainsi qu’à des coûts continus liés à la conformité réglementaire et aux normes sanitaires.

Pour une petite entreprise, les coûts initiaux pourraient se situer entre 250 000 et 500 000 euros, tandis qu’une entreprise de taille moyenne pourrait nécessiter un investissement initial de 1 à 5 millions d’euros, et une grande entreprise pourrait nécessiter un investissement de 10 millions d’euros ou plus.

Il est également important de noter que les normes de sécurité et sanitaires sont très strictes dans l’industrie du cannabis. Les entreprises doivent suivre des protocoles de sécurité et de qualité pour garantir que leurs produits sont sûrs et conformes aux réglementations en vigueur. Les coûts pour se conformer à ces normes peuvent être élevés, en particulier pour les petites entreprises qui n’ont pas les mêmes ressources financières que les grandes entreprises.

En outre, les professionnels français devraient être conscients de la concurrence féroce sur le marché du cannabis, qui peut affecter les prix des produits. Le prix moyen des produits dépendra de la qualité du produit et de la concurrence sur le marché. Une entreprise qui souhaite être rentable devra donc établir une stratégie de tarification efficace pour se démarquer de la concurrence.

Voici une vision du budget à prévoir

Créer une entreprise de cannabis légale en France nécessite un certain budget. Voici une liste de coûts à prévoir pour la première année :

  1. Frais administratifs : Les coûts liés à l’obtention des licences, permis et autorisations nécessaires pour exploiter une entreprise légale de cannabis. Le coût peut varier selon les réglementations de chaque région, mais il est estimé à environ 10 000 €.
  2. Équipement : Vous aurez besoin de matériel pour faire pousser et traiter le cannabis, y compris des lumières, des pots, des engrais, des outils et des instruments de mesure. Le coût de ces équipements dépendra de la taille de l’entreprise, mais il est estimé à environ 50 000 €.
  3. Frais de location : Si vous ne possédez pas déjà un espace pour cultiver et traiter le cannabis, vous devrez louer un lieu de production adapté aux normes sanitaires et de sécurité. Les coûts de location varient considérablement selon la région et la taille de l’espace, mais il est estimé à environ 30 000 €.
  4. Coût des employés : Vous devrez embaucher des employés pour cultiver, traiter et vendre le cannabis. Les coûts de main d’œuvre varient considérablement en fonction de l’emplacement et des qualifications des employés, mais il est estimé à environ 120 000 € pour la première année.
  5. Marketing et publicité : Pour attirer les clients, vous devrez investir dans la publicité et le marketing. Les coûts peuvent varier en fonction de l’envergure de la campagne publicitaire, mais il est estimé à environ 10 000 € pour la première année.

En résumé, le coût total pour créer une petite entreprise de cannabis légale en France pour la première année est estimé à environ 220 000 €. Toutefois, il est important de noter que ces chiffres sont des estimations et que les coûts peuvent varier en fonction de l’emplacement, de la taille de l’entreprise, des réglementations locales et d’autres facteurs. Il est recommandé de consulter un expert-comptable ou un conseiller financier pour établir un budget précis et détaillé.

En France, les professionnels du cannabis légal doivent respecter les normes de sécurité et sanitaires établies par l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) ainsi que celles établies par l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (ANSES). Voici quelques-unes des normes les plus importantes à respecter :

  1. Sécurité incendie : Le bâtiment où est installée l’entreprise doit être équipé de systèmes de détection incendie, d’extincteurs et de sorties de secours. Les matériaux de construction doivent également être ignifugés.
  2. Contrôle d’accès et vidéosurveillance : Les zones de culture, de production et de stockage doivent être protégées par des systèmes de contrôle d’accès et de vidéosurveillance. Les enregistrements vidéo doivent être conservés pendant au moins un mois.
  3. Hygiène et sécurité alimentaire : Les installations de production et de stockage doivent être conçues pour éviter les contaminations croisées et les risques de prolifération bactérienne. Des mesures d’hygiène strictes doivent être mises en place pour les employés et les visiteurs.
  4. Contrôle qualité : Des tests de qualité doivent être effectués sur les produits finis afin de vérifier leur conformité aux normes en vigueur.
  5. Gestion des déchets : Les déchets liés à la production doivent être éliminés conformément aux réglementations en vigueur.
  6. Conditions de travail : Les employés doivent être formés aux mesures de sécurité et de santé au travail. Des équipements de protection individuelle doivent être fournis si nécessaire.
  7. Environnement : Les installations de production ne doivent pas nuire à l’environnement. Des mesures de gestion des déchets et de contrôle des émissions doivent être mises en place.

Il est important de noter que ces normes peuvent varier en fonction des règlementations locales et régionales. Les professionnels du cannabis légal doivent donc se tenir informés des exigences spécifiques applicables dans leur zone géographique.

Voici une estimation du coût de consommation et de conformité d’installation pour une petite entreprise de cannabis légale :

Le budget électrique et matériel nécessaire par mètre carré pour la production de cannabis légal dépend de plusieurs facteurs tels que la taille de la culture, le type de système d’éclairage et de ventilation, la qualité du matériel, etc. Cependant, voici une estimation approximative :

  • Pour l’équipement électrique, il faut compter environ 80 à 100 euros par mètre carré. Cela inclut les coûts pour l’installation de circuits électriques dédiés, les câbles, les disjoncteurs, les boîtes de jonction, les prises, etc.
  • Pour le matériel de culture, le budget varie selon le type de culture et la qualité des équipements utilisés.

En général, pour une installation en intérieur, on estime un coût  moyen de 350 à 500 euros par mètre carré. Cela inclut les coûts pour les équipements tels que les systèmes de culture hydroponique, les éclairages LED, les ventilateurs, les filtres à charbon, les pulvérisateurs, etc.

Il est important de noter que ces estimations ne prennent pas en compte les coûts liés à l’acquisition et la location de l’espace de culture, les frais de permis, les coûts de main-d’œuvre et les coûts d’exploitation tels que les coûts de l’eau, des nutriments et des pesticides. Ces coûts peuvent varier considérablement selon l’emplacement géographique et les réglementations locales.

Coût de consommation électrique :

Le coût de consommation électrique dépend de plusieurs facteurs, tels que la taille de l’installation, la quantité de lumières utilisées, la puissance des ventilateurs, des pompes à eau, etc. En moyenne, une installation de 100 mètres carrés peut consommer entre 30 000 et 50 000 kWh par an.

Coût de conformité d’installation :

Les coûts de conformité d’installation varient également en fonction de plusieurs facteurs, tels que les normes de sécurité et sanitaires de votre région, la taille de l’installation et le type de matériel utilisé. En France, les normes de sécurité et sanitaires sont strictes pour les entreprises de cannabis légal.

Voici quelques coûts à considérer :

  • Équipement de ventilation et de climatisation : pour garantir une bonne qualité de l’air, vous devrez installer des systèmes de ventilation et de climatisation. Ces systèmes peuvent coûter entre 5 000 et 15 000 € selon la taille de l’installation.
  • Systèmes d’éclairage : les systèmes d’éclairage de haute qualité sont nécessaires pour la croissance des plantes. Les coûts varient selon la technologie utilisée (LED, HPS, etc.), la qualité et la puissance. Pour une installation de 100 mètres carrés, le coût peut varier de 8 000 à 20 000 €.
  • Systèmes d’irrigation : les systèmes d’irrigation peuvent coûter entre 2 000 et 5 000 € selon la complexité et la taille de l’installation.
  • Équipement de sécurité : pour garantir la sécurité de votre entreprise, vous devrez installer des caméras de surveillance, des alarmes et des serrures de sécurité. Le coût peut varier de 2 000 à 5 000 €.
  • Formation : Il peut également être nécessaire de former le personnel sur les bonnes pratiques de sécurité et de conformité. Le coût de cette formation varie selon le fournisseur et le type de formation.

En somme, pour une installation de 100 mètres carrés, les coûts de conformité d’installation peuvent varier entre 17 000 et 45 000 € selon les équipements nécessaires. Il est important de noter que ces coûts peuvent être plus élevés si vous devez effectuer des rénovations sur le bâtiment pour répondre aux normes de sécurité et sanitaires.

Les coûts obligatoires pour obtenir une licence de cannabis légal en France peuvent varier en fonction des exigences de chaque autorité locale et de la taille de l’entreprise. Cependant, voici une liste des coûts généralement associés à l’obtention d’une licence:

  1. Frais de demande de licence : Les frais de demande de licence varient selon les autorités locales et le type de licence. En France, le coût de la demande de licence peut varier entre 300 € et 5000 €.
  2. Vérification des antécédents et vérification de sécurité : Les coûts liés à la vérification des antécédents et à la vérification de sécurité des employés peuvent varier selon la taille de l’entreprise. En moyenne, les coûts de vérification des antécédents et de sécurité peuvent varier entre 50 € et 100 € par employé.
  3. Formation: Les coûts de formation des employés peuvent varier en fonction des exigences locales et de la taille de l’entreprise. Les coûts de formation peuvent varier entre 100 € et 500 € par employé.
  4. Assurance responsabilité civile : Les coûts d’assurance responsabilité civile dépendent de la taille de l’entreprise et des exigences locales. Les coûts d’assurance responsabilité civile peuvent varier entre 500 € et 5000 € par an.
  5. Salaires et avantages sociaux: Les coûts de salaires et d’avantages sociaux pour les employés varient en fonction du poste et de la taille de l’entreprise. En France, le salaire moyen d’un employé dans l’industrie du cannabis est d’environ 30 000 € par an.

En résumé, les coûts obligatoires pour obtenir une licence de cannabis légal en France peuvent varier en fonction des exigences locales et de la taille de l’entreprise. En moyenne, le coût total peut varier entre 2000 € et 10 000 €, voire plus en fonction de la taille de l’entreprise.

Les coûts obligatoires de personnel pour obtenir une licence varient en fonction du type de licence que vous demandez et des exigences de votre État ou de votre pays. En général, il est obligatoire de nommer un responsable de la conformité qui s’assurera que votre entreprise respecte toutes les réglementations en matière de cannabis.

Voici une liste de postes de personnel obligatoires pour l’obtention d’une licence de cannabis en France :

  1. Responsable de la conformité : Salaire annuel moyen de 40 000 € à 60 000 € selon l’expérience et les compétences.
  2. Responsable qualité : Salaire annuel moyen de 35 000 € à 55 000 € selon l’expérience et les compétences.
  3. Responsable de production : Salaire annuel moyen de 35 000 € à 60 000 € selon l’expérience et les compétences.
  4. Responsable commercial : Salaire annuel moyen de 30 000 € à 50 000 € selon l’expérience et les compétences.
  5. Responsable de la sécurité : Salaire annuel moyen de 35 000 € à 50 000 € selon l’expérience et les compétences.
  6. Personnel de soutien administratif : Salaire annuel moyen de 25 000 € à 40 000 € selon l’expérience et les compétences.

Il est important de noter que ces salaires sont des estimations et peuvent varier en fonction de nombreux facteurs tels que l’emplacement géographique, l’expérience et les compétences des employés.

 Les taxes et les impôts

En France, les taxes et les impôts qui s’appliquent aux entreprises de cannabis légales sont les mêmes que pour les autres entreprises. Cela inclut :

  • La taxe sur la valeur ajoutée (TVA) : Elle s’applique aux ventes de produits de cannabis, comme pour toute autre vente de produits en France. Le taux de TVA applicable dépend du type de produit et est généralement de 20 %.
  • L’impôt sur les sociétés (IS) : Les entreprises de cannabis légales sont soumises à l’impôt sur les sociétés, qui est actuellement fixé à 28  %.
  • Les cotisations sociales : Les entreprises doivent payer des cotisations sociales pour leurs employés.

En plus de ces taxes et impôts généraux, il est possible que des taxes spécifiques au marché du cannabis soient mises en place à l’avenir. Par exemple, certains pays ont instauré des taxes spéciales sur les produits de cannabis pour financer des programmes de prévention et de traitement des addictions.

Il est important de noter que les réglementations fiscales peuvent varier en fonction de l’évolution de la législation et de la réglementation sur le marché du cannabis en France. Les entrepreneurs qui souhaitent se lancer dans ce domaine doivent donc rester informés des dernières lois et réglementations fiscales.

Le cannabis extérieur

Le cannabis extérieur a un certain avenir en France, bien qu’il y ait encore des restrictions légales importantes à cet égard. Le principal défi pour les producteurs de cannabis en extérieur est de garantir la qualité et la sécurité des produits, tout en respectant les normes de sécurité et de réglementation en matière de cannabis.

Cependant, l’utilisation du cannabis à des fins médicinales et récréatives est en augmentation dans le monde entier, ce qui pourrait conduire à des changements de politique en France à l’avenir. De plus, la culture en extérieur peut offrir des avantages économiques par rapport à la culture en intérieur en termes de coûts de production plus faibles, de croissance plus rapide et d’impact environnemental réduit.

En fin de compte, l’avenir du cannabis en extérieur en France dépendra en grande partie de l’évolution de la législation et de la demande du marché, ainsi que de la capacité des producteurs à répondre aux normes de sécurité et de qualité.

Malgré ces défis,

Il existe des opportunités pour les professionnels français dans l’industrie du cannabis. La légalisation du cannabis en France pourrait créer un marché important pour les produits à usage récréatif et médical. En outre, les professionnels français pourraient tirer des enseignements des expériences et des meilleures pratiques des pays qui ont déjà légalisé le cannabis, comme le Canada.

En France, il est difficile d’estimer précisément les coûts de production du cannabis en raison de l’absence de données fiables sur le marché illégal. Cependant, on peut s’attendre à ce que les coûts soient similaires à ceux du Canada, avec des coûts initiaux élevés pour obtenir une licence et mettre en place une installation de production, ainsi que des coûts continus pour se conformer aux normes sanitaires et réglementaires.

Pour estimer un prix moyen pour le produit final, il est important de prendre en compte les coûts de production, les coûts de conformité et de réglementation, ainsi que les marges bénéficiaires nécessaires pour que l’entreprise soit rentable. Selon les estimations, le prix moyen de vente du cannabis en France devrait être compris entre 7 € et 12 € par gramme pour une qualité moyenne.

En conclusion, la légalisation du cannabis en France pourrait offrir des opportunités pour les professionnels français, mais cela nécessitera un investissement initial important et des coûts continus pour se conformer aux normes sanitaires et réglementaires. Les professionnels qui envisagent de se lancer dans cette industrie devraient être conscients des coûts et des exigences, et planifier soigneusement leur entreprise pour réussir dans un marché compétitif. En établissant une stratégie de tarification efficace et en tirant des enseignements des expériences des autres pays, les professionnels français peuvent mieux comprendre les défis et les opportunités qui les attendent dans l’industrie du cannabis.

 Encore une fois ceci n’est que mon point de vue “HIBOOXXX”, pas une norme, mais pourquoi en serait-il différent pour la France si vous n’êtes pas d’accord ?

Sources consultées  :

Rejoignez UCN

Le réseau social de référence pour tous les passionnés de cannabis et professionnels de l’industrie ! Grâce à notre plateforme, vous pouvez développer votre profil personnel ou professionnel en toute liberté et rejoindre une communauté active et engagée. Partagez vos expériences, échangez avec des professionnels de l’industrie et suivez les dernières tendances du marché. Chez UCN, nous sommes fiers d’offrir une plateforme sécurisée et respectueuse de la législation en vigueur, garantissant une expérience utilisateur optimale. Alors n’hésitez plus, rejoignez-nous dès maintenant et faites partie de la communauté UCN !

Pour nous rejoindre : https://ucn.wtf/

écrit par romain.l pour cannabig.info

responsable des réseaux sociaux chanvre_h_i_b_o_o_x_x_x_france

#2022chanvrementbon

spot_img

Articles Similaires

Cannabis et Diabète : Une Révélation Surprenante sur le Contrôle de la Glycémie

Une nouvelle étude révolutionnaire a révélé que la consommation...

Personnalité et tabagisme : Fumeurs et non-fumeurs décryptés

Une étude approfondie publiée le 3 juillet dans Plos...

Boom des patients dans les cliniques de cannabis médical à Londres

Les cliniques de cannabis médical à Londres connaissent une...

Wiz Khalifa Interpellé en Roumanie pour Possession de Cannabis : Un Festival qui Tourne Mal

Le célèbre rappeur américain Wiz Khalifa a récemment fait...

Le Maroc vise le marché européen du cannabis légal

Le Maroc est en passe de devenir un acteur...
spot_img
spot_img
spot_img
spot_img
spot_img