Espagne : Trafic de cannabis en pleine guerre

Partagez cet article

 

Une fausse caravane transportant du cannabis voulait outrepasser la frontière espagnole. La police avait pu arrêter ce trafic de drogue, à travers un convoi qui voulait se faire passer pour une aide humanitaire. On a découvert des cartons à destination de l’Ukraine contenant une grande quantité de drogue, d’argent et d’armes.

Le trafic de cannabis dans un convoi pour l’Ukraine

Dans une annonce médiatique, les autorités espagnoles ont annoncé le démantèlement d’un réseau de trafic de drogue. Le convoi voulait franchir la frontière en voulant dissimuler les colis par des cartons d’aides humanitaires. La fausse caravane cherchait à passer inaperçu, en échappant aux contrôles policiers. 

Au bord du convoi, on a découvert 80 000 euros en liquide, 2 500 plants de chanvre et des armes à feu. Il s’agit d’un grand réseau de trafic de cannabis, approvisionnant plusieurs pays européens depuis l’Espagne. Les autorités espagnoles ont saisi les colis et procédé à l’arrestation des suspects. 

Au total, la Garde civile espagnole avait recensé trente personnes interpellées. La police a réalisé des recherches dans plusieurs villes. Ils ont mené des opérations en Andalousie, à Séville, à Grenade et à Malaga.    

Du cannabis dissimulé en aide humanitaire

Selon la garde civile, les trente présumés sont de plusieurs nationalités. Dans la majorité, ce sont des Espagnoles, mais il y avait également des Ukrainiens, des Allemands et des Marocains. Les plantes de cannabis saisies sont originaires des régions méridionales et de l’Andalousie.

Une idée très futée. Les risques de vérification à un convoi humanitaire sont bien moindres. Ainsi, il est fort probable que la fausse caravane ait pu échapper aux points de contrôle. Elle voyage à travers de nombreux pays pour réaliser son approvisionnement par un commerce illicite. Apparemment, la destination Ukraine était juste un prétexte pour franchir la frontière. 

Selon la police, il s’agit du plus grand trafic de cannabis qui ait eu lieu en Espagne. La caravane-mule avait facilement transporté les marchandises. Quelques camionnettes immatriculées en Ukraine et des cartons à bord, pour se faire passer pour un convoi solidaire. 

Une grande investigation policière

Pour mettre la main à ce grand trafic de cannabis, la police avait procédé à deux étapes d’investigation. La première, elle a effectué plusieurs perquisitions. Cela avait abouti à la saisie d’une grande somme d’argent, une quantité importante de cannabis et des armes à feu

Cette première étape avait permis à la police d’arrêter 11 personnes. En revanche, la deuxième phase était beaucoup plus violente, les agents ont dû agir par la force. Les suspects ont riposté en attaquant les forces de l’ordre. Certains d’entre eux ont voulu prendre la fuite. Enfin, on a pu procéder à l’arrestation des fournisseurs de cannabis à ce réseau de trafiquants international. 

En somme, on a dissimulé les produits dans des cartons d’aide humanitaire. Depuis l’Espagne, le convoi à destination de l’Ukraine approvisionnait en cannabis plusieurs pays d’Europe. Finalement, la police a mis fin à cette organisation de trafiquants de drogue. On a pu constaté les efforts de la police espagnole dans le démantèlement de ces réseaux criminels.

spot_img

Articles Similaires

Startups européennes du cannabis : Vers une révolution boursière ?

Une vague d’optimisme souffle sur les startups européennes du...

Le NFP et la Légalisation du Cannabis : Une Position Ambiguë

Avec l'ascension du bloc NFP (Nouvelle Force Progressiste) à...

Guide ultime pour conserver votre cannabis

La conservation du cannabis est une étape cruciale pour...

Distribution de cannabis médicinal sur l’Île de Man : Une nouvelle ère

Les pharmacies de l’île de Man ont désormais la...

La FDA et la FTC ciblent 6 entreprises pour vente illégale de produits au delta-8 THC

La Food and Drug Administration (FDA) américaine et la...
spot_img
spot_img
spot_img
spot_img
spot_img