Un essai clinique pionnier pour un médicament à base de cannabis contre les tumeurs cérébrales au Royaume-Uni

Partagez cet article

 

Un projet de recherche révolutionnaire explore l’efficacité du Sativex, un médicament à base de cannabis, dans le traitement des tumeurs cérébrales les plus agressives. Cet essai clinique de grande envergure, considéré comme le premier du genre, a récemment recruté ses premiers patients dans deux hôpitaux britanniques 

Un essai pionnier pour évaluer l’association de Sativex et de la chimiothérapie

Le projet de recherche, baptisé ARISTOCRAT, vise à déterminer si l’association du nabiximols, commercialisé sous le nom de Sativex, avec la chimiothérapie pourrait prolonger la durée de vie des patients atteints de glioblastome récurrent. Menée par des chercheurs de l’Université de Leeds et de l’Unité d’essais cliniques de Cancer Research UK à l’Université de Birmingham, l’étude ambitionne de recruter plus de 230 participants dans 14 hôpitaux du NHS répartis à travers l’Angleterre, l’Écosse et le Pays de Galles en 2023.

Un financement généreux et une campagne réussie

La réalisation de cet essai clinique a été rendue possible grâce à une campagne de collecte de fonds menée par The Brain Tumour Charity en août 2021. Avec le soutien de l’athlète olympique Tom Daley, cette initiative a permis de rassembler les 450 000 livres sterling nécessaires à la mise en place de l’étude.

Des perspectives encourageantes pour les patients atteints de glioblastome

Les glioblastomes, une forme extrêmement agressive de cancer du cerveau, présentent une espérance de vie moyenne inférieure à 10 mois après une rechute. Actuellement, les options thérapeutiques pour les patients atteints de glioblastome récurrent sont limitées. Cependant, les résultats préliminaires d’un essai clinique de phase I réalisé en 2021 sur 27 patients ont montré que le nabiximols pouvait être toléré en association avec la chimiothérapie et avait le potentiel de prolonger la vie des personnes atteintes de glioblastome récurrent.

Vers un nouvel espoir pour les patients

Si les résultats de l’essai clinique de phase II s’avèrent concluants, le nabiximols pourrait représenter une avancée majeure dans le traitement du glioblastome, devenant ainsi le premier médicament de ce type depuis l’introduction de la chimiothérapie au temozolomide en 2007. Le Dr David Jenkinson, directeur scientifique de The Brain Tumour Charity, exprime son enthousiasme face à ce premier essai mondial, soulignant le potentiel des cannabinoïdes dans le traitement des glioblastomes. Il exprime également sa gratitude envers tous ceux qui ont contribué au financement de cette étude importante. 

essai

Un essai contrôlé randomisé sans précédent

Les chercheurs se sont lancés dans une étude unique en son genre pour déterminer si l’ajout de Sativex, un médicament à base de cannabis, au traitement chimiothérapeutique standard actuel peut prolonger la durée de vie des patients atteints de glioblastome récurrent. Les participants devront administrer jusqu’à 12 pulvérisations par jour de Sativex ou d’un placebo par voie orale, selon leur tolérance.

Suivi attentif et évaluation rigoureuse

Les patients seront régulièrement suivis avec des évaluations cliniques, des analyses sanguines et des examens IRM. Ils devront également répondre à des questionnaires sur leur qualité de vie. L’objectif est de déterminer si l’ajout de Sativex à la chimiothérapie peut prolonger la survie globale des patients, retarder la progression de la maladie ou améliorer leur qualité de vie.

L’espoir d’un traitement prometteur

Le professeur Susan Short, investigateur principal de l’essai à l’université de Leeds, exprime son enthousiasme quant à cette étude révolutionnaire. Elle souligne le besoin urgent de trouver de nouvelles options thérapeutiques pour les patients atteints de glioblastome récurrent, une forme de tumeur cérébrale extrêmement difficile à traiter. Les études en laboratoire ont montré que les médicaments à base de cannabinoïdes peuvent ralentir la croissance des glioblastomes, en particulier lorsqu’ils sont utilisés en combinaison avec la chimiothérapie.

La prudence est de mise avec les thérapies à base de cannabis

Bien que les produits à base de cannabis aient montré des bénéfices anecdotiques et dans certaines études, notamment dans la gestion de la douleur et la réduction des effets secondaires des traitements standard, il n’existe pas encore de preuves solides de leur utilisation dans le traitement des tumeurs cérébrales. Le Dr Jenkinson met en garde contre l’utilisation de ces produits sans preuves concluantes et recommande de consulter l’équipe médicale pour discuter de toutes les thérapies complémentaires, car elles peuvent interagir avec d’autres traitements.

Il s’agit là d’une étape prometteuse dans la recherche sur les traitements des glioblastomes, mais il est essentiel de poursuivre les études pour évaluer pleinement l’efficacité et la sécurité du Sativex.

spot_img

Articles Similaires

Startups européennes du cannabis : Vers une révolution boursière ?

Une vague d’optimisme souffle sur les startups européennes du...

Le NFP et la Légalisation du Cannabis : Une Position Ambiguë

Avec l'ascension du bloc NFP (Nouvelle Force Progressiste) à...

Guide ultime pour conserver votre cannabis

La conservation du cannabis est une étape cruciale pour...

Distribution de cannabis médicinal sur l’Île de Man : Une nouvelle ère

Les pharmacies de l’île de Man ont désormais la...

La FDA et la FTC ciblent 6 entreprises pour vente illégale de produits au delta-8 THC

La Food and Drug Administration (FDA) américaine et la...
spot_img
spot_img
spot_img
spot_img
spot_img