Facteurs de développement de l’industrie du cannabis médical : Lyphe s’ajoute à la liste

Partagez cet article

 

Un levier majeur s’ajoute à la liste des facteurs de développement de l’industrie du cannabis médical en Europe. Il s’agit de la clinique britannique Lyphe Group qui s’apprête à créer une nouvelle centrale européenne du cannabis, grâce à l’acquisition de Materia. En achetant cette usine de fabrication installée à Malte, Lyphe s’offre en effet son ticket d’entrée en Europe. La société peut compter sur la Certification BPF de l’UE. Un choix judicieux dans sa stratégie de croissance qui permettra également à la filière européenne du cannabis médicinal de renforcer sa notoriété.

Les deux poids lourds de l’industrie du cannabis médical ne font plus qu’un

Je suis ravi d’annoncer l’accord de Lyphe pour acquérir Materia.

C’est en cette phrase que Jonathan Nadler, le PDG de Lyphe Group a récemment annoncé l’acquisition de Materia. Une façon de dire que désormais, les deux poids lourds de l’industrie du cannabis médical ne font plus qu’un.

En effet, cette opération porte à croire à l’avènement d’une entité encore plus puissante se fixant pour objectif de créer une centrale européenne du cannabis. Et ce n’est pas faute de le croire puisque de son côté, Lyphe peut se targuer d’être le premier opérateur du cannabis médical au Royaume-Uni. Le groupe y enregistre 40% de part de marché.

Une notoriété qui aurait tendance à se renforcer selon les analystes. Ce, en prenant en compte de son développement accéléré se manifestant à travers l’explosion de ses revenus affichant une croissance de 250% en 2021 notamment, grâce à la popularité de :

  • Sa division de télémédecine The Medical Cannabis Clinics (TMCC) ;
  • Sa plateforme d’apprentissage en ligne The Academy of Medical Cannabis.

De l’autre, il y a Materia qui se fait essentiellement connaître comme étant la première entreprise à exporter du cannabis thérapeutique, grâce à la certification EU-GMP. Cette certification délivrée par l’Union européenne en mai de 2021 et qui a permis à cette entreprise installée à Malte de vendre ses produits dans d’autres pays de l’Europe depuis juin 2022.    

D’une pierre, deux coups

Pour Lyphe Group, l’acquisition de Materia n’est pas un choix fortuit. Il s’agit d’une stratégie bien étudiée dans le cadre de ses objectifs d’expansion à l’international. Une façon de dire que cette entreprise maltaise est le portail qui ouvrira la voie sur le marché européen du cannabis médical. Ce qui est désormais possible notamment, grâce à la certification :

  • EU GDP (Good Distribution Practice) permettant des opérations de vente en gros de produits pharmaceutiques certifiés ;
  • EU GMP donnant accès au plus grand marché de cannabis médicinal de l’Europe qu’est l’Allemagne.

Avec ses outils en main, Lyphe fera d’une pierre, deux coups en :

  • Accélérant ses plans d’expansion à l’international ;
  • Réduisant considérablement le coût de ses produits pour les patients.

En parallèle, ce premier pas ouvre la voie à une nouvelle perspective de développement pour l’industrie du cannabis médical. C’est d’ailleurs pour cette raison que l’enseigne a décidé de concentrer ses efforts sur Materia. L’objectif, créer une nouvelle centrale européenne du cannabis médical. Au PDG du groupe d’en expliquer l’objectif :

Avoir une chaîne d’approvisionnement intégrée verticalement aura un effet extrêmement positif sur l’industrie, démontrant notre engagement continu à améliorer l’expérience des patients et les normes du marché.

En accordant la priorité opérationnelle à Materia, Lyphe s’offre une vaste chaîne d’approvisionnement mondiale permettant :

  • L’importation de fleurs de GACP ;
  • La transformation des fleurs de GACP en cannabis médical certifié EU GMP ;
  • L’exportation des produits transformés dans toute l’Europe.

Une belle perspective en vue pour la société qui s’attend à des ventes potentielles pouvant dépasser les 30 millions d’euros. La raison est simple. Grâce à cette nouvelle installation, l’usine de Malte ne sera pas seulement à la pointe de la technologie. Ses capacités de production seront également décuplées pour lui permettre de traiter 6 000 kg de cannabis médical par an.

Et si Lyphe est en mesure d’entretenir un projet aussi ambitieux, c’est en partie, grâce au soutien des investisseurs. Ceux qui croient à l’énorme potentiel du cannabis thérapeutique. À l’efficacité du modèle économique du groupe basé sur la vente directe auprès des consommateurs sur les marchés internationaux. C’est pourquoi, ils ont mis la main au portefeuille lors d’une récente levée de fonds. l’initiative permettant de collecter 5 millions de livres sterling qui seront dédiés au financement de ses projets de développement en Europe. De quoi permettre à Jonathan Nadler de dire que :

J’ai hâte de continuer à améliorer l’industrie du cannabis médical à travers l’Europe.

En bref

L’acquisition de Materia ne permet pas uniquement à Lyphe d’effectuer un énorme bond en avant dans sa stratégie de croissance. Cette opération lui ouvre également la voie sur le marché européen. De ce fait, l’industrie du cannabis médical s’offre un nouveau levier pour garantir sa croissance. De plus, la filière peut compter sur la législation pour jouer en sa faveur. Et pas seulement puisqu’elle a également obtenu le soutien de nombreux pays comme c’est le cas pour la Suisse.

spot_img

Articles Similaires

Startups européennes du cannabis : Vers une révolution boursière ?

Une vague d’optimisme souffle sur les startups européennes du...

Le NFP et la Légalisation du Cannabis : Une Position Ambiguë

Avec l'ascension du bloc NFP (Nouvelle Force Progressiste) à...

Guide ultime pour conserver votre cannabis

La conservation du cannabis est une étape cruciale pour...

Distribution de cannabis médicinal sur l’Île de Man : Une nouvelle ère

Les pharmacies de l’île de Man ont désormais la...

La FDA et la FTC ciblent 6 entreprises pour vente illégale de produits au delta-8 THC

La Food and Drug Administration (FDA) américaine et la...
spot_img
spot_img
spot_img
spot_img
spot_img