France : rejet de la légalisation du cannabis

Partagez cet article

 

En France, la lutte acharnée pour la légalisation du cannabis n’est pas prête de s’arrêter. Les militants ne perdent pas espoir. Ils continuent de demander à ce qu’on puisse enfin avoir accès librement à cette plante. Cependant, cette semaine, le Sénat a rejeté le projet.

Le vote du Sénat sur la légalisation du cannabis

Lors des séances plénières du Sénat qui se sont tenues cette semaine, on a évoqué de nombreux projets. Un groupe de sénateurs ont proposé un projet de taxes d’accise se basant sur le cannabis et des ventes qui en découleront. Ce projet de loi consistait à fiscaliser la vente de la marijuana. Cela reviendrait à la légalisation du cannabis en France. Les résultats du vote étaient sans appel. Avec seulement 46 voix POUR et 257 voix CONTRE, le Sénat abandonne le projet. Les sénateurs porteurs de projets ont donc été déçus du résultat.

Il est à noter que le Sénat n’était pas prêt à faire face au vote pour cette loi. Les participants à la séance plénière n’avaient pas idée qu’ils allaient voter pour définir le statut du cannabis en France. On remarque que les sénateurs sont encore la plupart des conservateurs.

L’objectif du projet de loi pour la légalisation du cannabis

Les sénateurs écologistes qui ont proposé la loi d’une manière subtile. En effet, en ajoutant des taxes lors de la vente des produits à base de cette plante, ils mettaient en œuvre une légalisation du cannabis de fait. Cela avait pour but de réguler l’usage abusif du cannabis.

Ces sénateurs ont ajouté que la légalisation du cannabis permettrait de mieux réguler son usage et de garder un certain contrôle sur celui-ci. En effet, permettre un libre accès au cannabis atténuerait l’insécurité. Ce n’est plus un secret, le trafic de l’or vert est responsable de nombreuses violences dans le pays. Pour ces sénateurs écologistes, la légalisation de la marijuana reste la solution pour arrêter net le trafic tout en luttant activement contre les addictions.

De plus, la légalisation du cannabis permettrait de protéger les consommateurs. Grâce à elle, on peut contrôler ceux qui en consommeraient. Ces dernières années, on a remarqué que 44 % des personnes qui ont entre 18 ans et 60 ans ont déjà consommé du cannabis. Près de 33 % qui ont essayé cette drogue sont des mineurs âgés de moins de 16 ans. Ainsi, on peut protéger les mineurs des effets néfastes de la marijuana.

Pour conclure, le Sénat français a rejeté la légalisation du cannabis. Même si les écologistes militent avec acharnement pour que cette loi soit enfin adoptée, la classe politique reste majoritairement conservatrice. La possibilité que cette loi soit adoptée ne reste cependant pas nulle. Le ministre de la Santé a annoncé, il y a quelques semaines, que le sort du statut du cannabis dépend des résultats des expérimentations effectuées sur la plante. Certes, la première vague n’a pas été un succès, mais la deuxième vague qui s’annonce en 2023 ravive l’espoir des militants.

spot_img

Articles Similaires

Cannabis et Diabète : Une Révélation Surprenante sur le Contrôle de la Glycémie

Une nouvelle étude révolutionnaire a révélé que la consommation...

Personnalité et tabagisme : Fumeurs et non-fumeurs décryptés

Une étude approfondie publiée le 3 juillet dans Plos...

Boom des patients dans les cliniques de cannabis médical à Londres

Les cliniques de cannabis médical à Londres connaissent une...

Wiz Khalifa Interpellé en Roumanie pour Possession de Cannabis : Un Festival qui Tourne Mal

Le célèbre rappeur américain Wiz Khalifa a récemment fait...

Le Maroc vise le marché européen du cannabis légal

Le Maroc est en passe de devenir un acteur...
spot_img
spot_img
spot_img
spot_img
spot_img