HHC : Le nouveau favori de l’industrie du cannabis

Partagez cet article

 

Saviez-vous qu’il existe un produit comparable au THC, mais moins psychotrope ? Il s’agit du HHC, la nouvelle molécule favorite de l’industrie du chanvre. Il gagne petit à petit l’intérêt du public. Cet ingrédient, suscitant l’engouement de nombreux consommateurs de cannabis, présente des avantages, mais aussi des inconvénients. Découvrez les détails les plus pertinents le concernant dans cet article.

HHC comparé au THC côté puissance

Le HHC intéresse les amateurs de cannabis à l’instar des cannabinoïdes issus du chanvre comme le CBD ou encore le THC. Bien qu’il subsiste une incertitude concernant sa puissance, les sociétés qui fabriquent s’efforcent d’améliorer la performance des produits dérivés du HHC. Si l’on considère la puissance, le HHC est plus puissant que le delta-8, mais moins que le delta-9. Il semblerait que l’hexahydrocannabinol soit environ 90 % aussi puissant que ce dernier. Rappelons que les formes de THC (delta-8, delta-9 et delta-10), ayant plus de 4 carbones, induisent une intoxication. Le HHC ne fait pas exception, avec ses 7 carbones, le THCP constitue la forme la plus puissante de THC.

Est-ce que le HHC fait planer ?

Effectivement, l’hexahydrocannabinol fait planer. C’est un stimulant qui agit autrement que ne le fait le THC delta-9 que l’on trouve dans le cannabis. Ceux qui l’ont essayé disent souvent que certains des effets du HHC sont comparables à ceux du THC. On parle par exemple d’euphorie, et de changements dans la perception (vision et audition voire dans la façon de penser). Le HHC aurait d’ailleurs des effets semblables à celui du THC delta 8. Selon certains utilisateurs, il procure une lucidité d’esprit et une certaine vigilance.

Doit-on craindre le dépistage avec l’hexahydrocannabinol ?

La réponse à cette question reste incertaine, même s’il s’agit d’un argument essentiel pour son usage et sa distribution. En effet, de nombreux producteurs de HHC soutiennent que le HHC n’est pas détectable par les appareils de dépistage standards (5 ou 10 panneaux). Jusqu’à présent, les chercheurs soutiennent qu’il n’est pas métabolisé en métabolites 11-hydroxy-THC comme le THC delta 10 ou 8. S’il s’agissait d’une puissante drogue très recherchée, le HHC serait détectable par la plupart des appareils de dépistage de drogues. Il suscite l’intérêt de nombreux amateurs de cannabis, puisqu’on pense qu’il ne l’est pas. On n’est pas sûr qu’on le détecte si vous en consommez.

L’essentiel sur l’hexahydrocannabinol

Le HHC ou hexahydrocannabinol est un autre cannabinoïde du cannabis. Populaire aux États-Unis, cette substance tend à gagner de plus en plus le marché mondial. Connu pour induire des effets similaires au THC, son statut légal varie selon les pays. La communauté scientifique ne connaît pas très bien ce cannabinoïde, encore moins le public.

Le fonctionnement du HHC

C’est en ajoutant de l’hydrogène (2 atomes) au THC delta 9 que le chimiste dénommé Roger Adams a créé l’hexahydrocannabinol. En chimie, c’est ce qu’on appelle communément hydrogénation, ce procédé qui est comparable à la transformation de l’huile végétale en margarine. Ainsi, l’hydrogénation change la structure du THC delta 9, ce qui modifie le poids de la molécule et favorise sa stabilité. Elle rend également l’hexahydrocannabinol plus résistante à la thermo-oxydation (décomposition par la chaleur et aux UV), ce qui favorise sa conservation. La plupart du temps, les producteurs de HHC procèdent par hydrogénation, au lieu d’extraire les traces de HHC dans le cannabis. En passant par ce procédé chimique, vous conviendrez qu’il s’agit d’une substance semi-synthétique.

Qu’en est-il du statut juridique du HHC ?

Si aurapavant, Adams l’a créé via le THC du chanvre, aujourd’hui, le HHC est plus couramment dérivé du cannabidiol (CBD). En fait, le HHC semi-synthétique ne devrait pas contenir plus de 1 % de THC pour être légal. Ce taux peut encore baisser en fonction des États (0,3 % en France). Cette restriction inclut habituellement la culture, la production et la distribution du cannabis. Bien que le HHC dérivé du CBD soit légal, le HHC attire souvent l’attention des autorités publiques. Effectivement, ce produit semi-synthétique est fréquemment fabriqué à base de THC. Le fait même qu’il a un nom différent de ce dernier constitue un avantage en soi pour faciliter sa promotion.

THC-marijuana

La différence entre HHC et THC

Comme nous l’avons annoncé précédemment, le HHC synthétisé est doté de deux atomes d’hydrogène supplémentaire au THC. Les experts et les consommateurs s’accordent à dire qu’il est plus doux que ce dernier. Sa consommation s’accompagne souvent d’un léger high, d’une élévation de température et du rythme cardiaque. On fait souvent l’éloge de la puissance de son effet relaxant. Le HHC aurait la capacité d’améliorer le sommeil et d’atténuer les douleurs. Il a également une action stimulante qui est néanmoins plus douce que celle du THC classique. Puisque le HHC est un produit inédit, il nécessite de plus amples essais cliniques.

L’usage du HHC est-il sûr ?

En réalité, le marché n’est pas très bien réglementé en ce qui concerne le HHC. Toutefois, si vous désirez l’utiliser en toute sécurité, privilégiez plutôt les produits HHC à base de cannabidiol. Les amateurs de tétrahydrocannabinol peuvent utiliser du HHC dérivé du THC, mais avec plus de prudence. Dans tous les cas, assurez-vous que votre HHC n’a été ni dilué ni modifié lors de sa fabrication. Privilégiez également les produits HHC de qualité distribués par des revendeurs agréés. Si jusqu’ici on n’a relevé aucun dommage notable du HHC, il faut attendre de connaître son effet sur le long terme.

Les principaux effets du HHC

C’est en s’intéressant aux effets du HHC qu’on peut comprendre son impact sur l’état et la santé. Or, ni ses effets ni sa sécurité ne sont bien documentés comme la plupart des autres phytocannabinoïdes. Selon différentes études, le profil sécuritaire du HHC synthétisé (via le THC) est comparable à celui du tétrahydrocannabinol. Il en va de même pour les effets indésirables qui surviennent suite à la prise de fortes doses de HHC. Voici les potentiels effets secondaires de ce cannabinoïde synthétisé : épisodes d’anxiété ou de paranoïa, vertiges occasionnels, sensation de sècheresse dans la bouche, augmentation de l’appétit, trouble du sommeil (insomnie), accélération du rythme cardiaque, rougeur des yeux.

Mais le HHC présente également des bienfaits sur le plan physique et mental : allègement des douleurs, sensation de détente, endormissement rapide et calme.

Quoi qu’il en soit, l’effet du HHC peut varier d’un individu à un autre. C’est également le cas avec les autres phytocannabinoïdes comme le THC ou le cannabidiol. Il est possible qu’un ou plusieurs (voire aucun) des effets notifiés dans les paragraphes précédents se produisent chez les utilisateurs de HHC.

Des fleurs enrichies en HHC

On commercialise sur le marché des fleurs CBD contenant un extrait de HHC distillé. Généralement, on vaporise ces dernières d’un extrait de HHC avant de leur distribution. Outre le cannabidiol provenant du chanvre, ces fleurs renferment entre 13 à 15 % de HHC.

vapoter-du-HHC

Privilégier le vapotage pour le HHC récréatif

Si vous voulez utiliser le HHC pour le plaisir, nous vous recommandons de le vapoter. En effet, le vapotage du HHC s’avère moins intoxicant pour le corps. Il existe différentes formes de HHC (puffs, vape, e-liquides) disponibles sur le marché. Son vapotage implique généralement l’usage de cartouches ou de vape HHC. C’est sans doute le moyen le plus intéressant et le plus avantageux de consommer du HHC. Contrairement au joint, vous n’avez pas besoin de brûler du papier pour vapoter votre HHC. Le vapotage du HHC est une option relativement discrète qui procure rapidement un effet de détente. Vous n’avez qu’à mettre du e-liquide HHC dans un stylo à vape ou une cigarette électronique pour en inhaler une bonne bouffée. Il est également possible de tirer quelques bouffées d’une puff jetable préremplie en HHC. Les amateurs de vape peuvent profiter des nombreux arômes de HHC disponibles sur le marché (pineapple haze, banana kush, etc.).

Conclusion

Plus doux que le delta 9, le HHC est une alternative pour ceux qui tolèrent moins la puissance de ce dernier. Les personnes qui l’essayent dénotent habituellement un sentiment de calme, de détente et de satisfaction. Certains experts pensent qu’il aurait également un effet analgésique. Quoi qu’il en soit, ses effets à long terme exigent de plus amples approfondissements. Il pourrait être légalisé dans les pays où le THC synthétique à dose minime est autorisé. Bien que les produits dérivés du HHC semblent inédits et attrayants, des doutes subsistent quant à sa performance et sa sécurité d’usage. En théorie, il produit les effets comparables au THC.

Découvrez également ce qu’il y a à savoir sur le delta 8 dans un autre article.

spot_img

Articles Similaires

Startups européennes du cannabis : Vers une révolution boursière ?

Une vague d’optimisme souffle sur les startups européennes du...

Le NFP et la Légalisation du Cannabis : Une Position Ambiguë

Avec l'ascension du bloc NFP (Nouvelle Force Progressiste) à...

Guide ultime pour conserver votre cannabis

La conservation du cannabis est une étape cruciale pour...

Distribution de cannabis médicinal sur l’Île de Man : Une nouvelle ère

Les pharmacies de l’île de Man ont désormais la...

La FDA et la FTC ciblent 6 entreprises pour vente illégale de produits au delta-8 THC

La Food and Drug Administration (FDA) américaine et la...
spot_img
spot_img
spot_img
spot_img
spot_img