Ils ont caché 136 capsules de cannabis dans l’estomac

Partagez cet article

 

Vendredi 7 octobre, deux mules tarnaises transportant 136 capsules de drogue dans l’estomac débarquent à l’aéroport de Toulouse. Les forces de l’ordre ont mis la main sur ces trafiquants qui ont tenté d’importer 680 grammes de cannabis depuis le Maroc. 

Arrestation de deux mules tarnaises à l’aéroport de Toulouse

La prison n’est-elle pas un endroit conçu pour briser le réseau des trafiquants ? Ils étaient des compagnons de cellule. À la fin de leur peine, ils ont organisé puis réalisé ce crime ensemble. Ces deux mules tarnaises vont devoir reprendre la case de départ. 

Grâce à un tuyau d’information, les policiers ont pu arrêter ces trafiquants à l’aéroport de Toulouse. Ces derniers venaient juste de leur séjour au Maroc. Depuis leur destination, ils ont transporté une grande quantité de cannabis cachée dans l’estomac

Suite à l’arrestation, ces deux ex-détenus ont dû passer un examen à l’hôpital. L’auscultation médicale avait permis de confirmer que ces voyageurs étaient réellement des passeurs de drogue. Leur garde à vue a commencé à la clinique, là où le personnel médical va devoir les aider à expulser les colis.

Une mode de transport très originale

Au total, ces deux Tarnais ont mis 136 capsules de cannabis dans l’estomac. Le premier avait ingurgité 81 unités et le second en avait 55 dans le corps. Ces deux mules ont entrepris une mode d’importation très originale. Toutefois, le fait de transporter des capsules de drogue dans le ventre constitue un véritable risque.

Le procureur a mis à leur charge : 

  • Importation de drogue
  • Transport de cannabis
  • Détention de stupéfiants
  • Cession.

Le tribunal de Castre inflige une condamnation de deux ans dont 18 mois de sursis à ces deux compagnons de cellule. 

Ce sont des pros !

Cela ne se passe pas seulement dans les films. Les policiers de l’Albi ont dépassé la fiction en arrêtant ces deux mules ayant transporté des capsules de cannabis dans l’estomac. Les véritables professionnels du transport de drogue entreprennent souvent cette méthode pour importer des colis à risque. Avec cette manière, ils parviennent à passer la frontière sans devoir heurter les contrôles policiers. Toutefois, les trafiquants entreprennent généralement cette façon pour la cocaïne, mais rarement pour le cannabis.

Après l’arrestation de ces mules, la police avait obtenu un mandat de perquisition. Par la suite, on a découvert 6 autres capsules contenant de la résine de cannabis. En effet, ces prévenus réalisent fréquemment des déplacements pour le Maroc. Les marchandises trouvées à leur domicile seraient donc des colis durant leurs précédents voyages. Selon le tribunal, il s’agit d’un cas de récidive. Ce n’était pas la première fois que ces individus étaient liés à une affaire de drogue. 

En somme, suite à des séries de renseignements, le commissariat de l’Albi avait suspecté deux voyageurs tarnais à l’aéroport de Blagnac à Toulouse. Depuis le Maroc où la production du cannabis est plus ou moins libre, ces derniers ont transporté du cannabis dans des capsules et qu’ils ont caché dans l’estomac. Après leur arrestation, on a remis ces ex-détenus en prison, l’endroit où ils se sont rencontrés pour organiser leur crime. 

spot_img

Articles Similaires

Le Maroc vise le marché européen du cannabis légal

Le Maroc est en passe de devenir un acteur...

La Polynésie approuve le cannabis thérapeutique

La Polynésie française a franchi une étape significative vers...

La Nouvelle Légalité du Cannabis aux États-Unis : Une Opportunité pour la Recherche

En mai dernier, la DEA (Drug Enforcement Administration) des...

Chanvre à Victoria : Le gouvernement passe à l’action

Le gouvernement de l'État de Victoria en Australie a...

Australie: Controverse autour des bonbons gélifiés aux champignons

Un rappel massif des bonbons gélifiés "Mushroom Gummies" d'Uncle...
spot_img
spot_img
spot_img
spot_img
spot_img