Inde : Le gouvernement envisage la culture de cannabis

Partagez cet article

 

En Inde, le gouvernement envisage la culture de cannabis pour améliorer l’économie dans certaines régions. Découvrez plus amples informations sur le sujet dans cet article.

La culture du cannabis en tant que culture alternative pour les cultivateurs de l’Himachal Pradesh

La culture du cannabis pourrait être une solution alternative pour les cultivateurs de l’Himachal Pradesh qui font face aux aléas climatiques affectant les cultures fruitières, en particulier les pommes, ainsi qu’à la concurrence des importations moins chères.

En envisageant la légalisation de la culture contrôlée du chanvre à des herbes médicinales, le gouvernement dirigé par le premier ministre Sukhvinder Sukhu cherche à favoriser l’essor économique et à renforcer l’économie rurale de l’État. Les experts ont estimé que la culture sélective du cannabis pourrait générer un revenu annuel de 800 à 1000 milliards de roupies, grâce notamment à la demande de l’industrie pharmaceutique pour l’opium, un extrait du pavot qui peut être cultivé dans des conditions climatiques favorables à l’Himachal Pradesh.

Cette initiative pourrait également contribuer à détourner les vendeurs illicites du marché et à lutter contre la culture illégale de ces plantes qui posent un grave problème de trafic et de consommation de drogue.

En permettant aux producteurs de pommes de diversifier leurs activités et de garantir des revenus rémunérateurs, la culture contrôlée du cannabis pourrait être une solution viable pour soutenir l’économie rurale de l’Himachal Pradesh.

Le gouvernement envisage de légaliser la culture contrôlée du chanvre à des herbes médicinales pour favoriser l’essor économique

Le gouvernement de l’Himachal Pradesh envisage de légaliser la culture contrôlée du chanvre à des fins médicinales afin de favoriser l’essor économique de l’État et de renforcer l’économie rurale. En effet, la culture du cannabis pourrait offrir une alternative intéressante pour les cultivateurs qui préviennent chaque année des aléas climatiques sur leurs cultures fruitières, sans oublier la forte concurrence des pommes importées qui ont gravement affecté leurs revenus.

L’objectif principal de cette mesure serait de détourner les vendeurs illicites du marché et de générer des revenus importants pour l’État. Selon des experts, la culture sélective du cannabis pourrait générer un revenu annuel de 800 à 1000 milliards de roupies, et répondre à une demande croissante de l’industrie pharmaceutique pour des herbes médicinales telles que l’opium, un extrait du pavot.

L’État de l’Himachal Pradesh possède des conditions climatiques propices à la culture de l’opium et du cannabis, et la légalisation de cette culture pourrait permettre de lutter contre la culture illégale de ces plantes qui entraînent un grave problème de trafic et de consommation de drogue. De plus, la culture contrôlée du cannabis assurait des revenus rémunérateurs aux producteurs de pommes qui ne dépendent actuellement que d’eux pour leurs revenus.

culture de cannabis en Inde

Le potentiel de revenus annuels de 800 à 1000 milliards de roupies grâce à la culture sélective du cannabis

La culture sélective du cannabis pourrait constituer une source de revenus très importante pour l’Himachal Pradesh, selon des experts de l’industrie. En effet, ils ont estimé que cette culture pourrait générer un revenu annuel compris entre 800 et 1000 milliards de roupies. Cette estimation est basée sur la forte demande de l’industrie pharmaceutique pour l’opium, qui est un extrait du pavot et qui peut être produit dans des conditions climatiques favorables à l’Himachal Pradesh.

En légalisant la culture contrôlée du chanvre à des fins médicinales, le gouvernement espère favoriser l’essor économique de l’État, en particulier en renforçant l’économie rurale. Cette mesure pourrait également contribuer à détourner les vendeurs illicites du marché et à réduire la culture illégale de la plante.

Ainsi, la légalisation de la culture du cannabis serait un moyen efficace de stimuler l’économie de l’Himachal Pradesh et de stimuler la croissance économique de l’État. Les cultivateurs de la région pourraient bénéficier de revenus plus stables et rémunérateurs grâce à cette culture alternative, en particulier face aux aléas climatiques qui présentent les cultures fruitières traditionnelles.

En conclusion, la légalisation de la culture contrôlée du cannabis pourrait offrir une solution alternative intéressante pour les cultivateurs de l’Himachal Pradesh qui font face aux aléas climatiques et à la concurrence des importations moins chères. En permettant aux producteurs de pommes de diversifier leurs activités et de garantir des revenus rémunérateurs, cette initiative pourrait contribuer à renforcer l’économie rurale de l’État et à détourner les vendeurs illicites du marché. De plus, la culture sélective du cannabis pourrait générer des revenus annuels très importants pour l’État, grâce notamment à la forte demande de l’industrie pharmaceutique pour l’opium. Cependant, il est important de mettre en place un cadre réglementaire strict pour éviter tout abus et garantir la sécurité publique.

spot_img

Articles Similaires

Le Maroc vise le marché européen du cannabis légal

Le Maroc est en passe de devenir un acteur...

La Polynésie approuve le cannabis thérapeutique

La Polynésie française a franchi une étape significative vers...

La Nouvelle Légalité du Cannabis aux États-Unis : Une Opportunité pour la Recherche

En mai dernier, la DEA (Drug Enforcement Administration) des...

Chanvre à Victoria : Le gouvernement passe à l’action

Le gouvernement de l'État de Victoria en Australie a...

Australie: Controverse autour des bonbons gélifiés aux champignons

Un rappel massif des bonbons gélifiés "Mushroom Gummies" d'Uncle...
spot_img
spot_img
spot_img
spot_img
spot_img