Israël : Le pays est très avancé en matière de cannabis médical

Partagez cet article

 

Selon les sondages qui datent de fin octobre 2022, Israël compterait 120 000 patients utilisant le cannabis médical. Ce qui équivaut à 4.5 tonnes de marijuana vendue et consommée tous les mois. C’est l’un des pays les plus avancés dans cette filière actuellement. 

Plus de 65 000 licences attribuées en Israël

L’Israël compte depuis le début de l’année 2022 65 336 licences attribuées à des patients. Certains en usent pour soulager les douleurs chroniques, le stress post-traumatique, les cancers en rémission ou en cours de traitement, les crises d’épilepsie et autres.

Ces 65 000 licences sont réparties comme suit :

  • 55 % pour les douleurs chroniques
  • Environ 17 000 patients pour le TSPT
  • 12 000 licences environs pour l’oncologie
  • 17 000 patients et quelques pour les autres maladies et les crises d’épilepsie

Le nombre de patients qui se font traiter avec le cannabis médical a légèrement augmenté au cours du mois d’octobre. 

  • 46 % sont âgés de 24 à 45 ans.
  • 34 % se situent dans la tranche d’âge de 46 à 65 ans
  • Et les Shops certifiés sont aussi fréquentés à 18 % par des séniors de 66 ans et plus

Une tendance qui se poursuit dans toutes les filières

Toutes les filières sont touchées par cette tendance. Parmi les 4.6 tonnes, 91 % sont des produits d’inflorescence : les feuilles séchées, les résines, les buds, etc. Par ailleurs, 9 %, soit 423 kg, sont des huiles essentielles. Ces derniers sont traités pour réduire les effets psychoactifs du produit tout en conservant les bienfaits thérapeutiques supposés. Les vendeurs seront les plus à même de conseiller dans le choix d’un traitement adapté. 

Cela équivaut à 80 % des chiffres autorisés par l’État d’Israël dans ce secteur. Selon les experts, on prévoit encore une tension dans ce marché pour les années à venir. La crise de 2021 semble être bel et bien passée. En effet, la filière du cannabis médical du pays a connu un léger ralentissement au cours de l’année dernière. 

Des manques d’informations sur les produits

Cependant, cette tendance n’est pas pour plaire à tout le monde. Pour cause, l’Israël ne détient encore que peu d’informations concernant les produits et leurs réels effets. Les autorités locales comptaient sur les dernières recherches menées en France pour parfaire leurs données en la matière. Néanmoins, cette dernière n’a pas fourni autant d’informations que prévu.

La France ne prévoit aucune discussion sur une possible légalisation du cannabis, médical ou récréatif, sur son territoire. Une situation qui est aussi déplorée par l’Israël et certains pays dans le monde. Le ministre français de la Santé a affirmé sa position et affirme être contre une utilisation, même contrôlée, de ce produit sur son sol. 

Malgré tout, l’Israël ne prévoit pas de retour en arrière possible concernant la légalisation du cannabis thérapeutique sur son territoire. Une situation qui pourrait pousser plusieurs patients à choisir cette solution naturelle pour accompagner leur traitement. Selon les consommateurs, les avantages de choisir la marijuana comme mode de traitement par rapport aux produits pharmaceutiques sont nombreux.

spot_img

Articles Similaires

Le Maroc vise le marché européen du cannabis légal

Le Maroc est en passe de devenir un acteur...

La Polynésie approuve le cannabis thérapeutique

La Polynésie française a franchi une étape significative vers...

La Nouvelle Légalité du Cannabis aux États-Unis : Une Opportunité pour la Recherche

En mai dernier, la DEA (Drug Enforcement Administration) des...

Chanvre à Victoria : Le gouvernement passe à l’action

Le gouvernement de l'État de Victoria en Australie a...

Australie: Controverse autour des bonbons gélifiés aux champignons

Un rappel massif des bonbons gélifiés "Mushroom Gummies" d'Uncle...
spot_img
spot_img
spot_img
spot_img
spot_img