La sécurité des entreprises de cannabis au Michigan : Appel pressant à une réforme fédérale des banques pour contrer les risques croissants

Partagez cet article

 

L’industrie du cannabis au Michigan, malgré ses succès et sa croissance rapide, est confrontée à des défis significatifs en matière de sécurité. La Chambre de commerce du Michigan et Common Citizen, une entreprise de marijuana basée dans l’État, ont récemment sonné l’alarme sur les risques accrus de vol et de fraude qui pèsent sur les détaillants légaux de marijuana. Ces incidents récents ont ravivé l’appel à une réforme fédérale des banques de cannabis, mettant en lumière l’urgence de la Secure and Fare Enforcement Règlement (SAFER) Banking Act.

Contexte actuel de l’industrie

Avec près de 40 États américains ayant légalisé ou décriminalisé le cannabis médical, récréatif, ou les deux, l’industrie a connu une transformation spectaculaire ces dernières années. Cependant, la dichotomie persistante entre les lois étatiques et fédérales crée des vulnérabilités majeures pour les entreprises de cannabis. Actuellement, la plupart de ces entreprises dépendent largement des transactions en espèces en raison des restrictions fédérales sur les services bancaires.

Les risques actuels et les incidents récents

La Chambre de commerce du Michigan met en évidence le fait que cette dépendance aux espèces expose les entreprises à des risques accrus de vol et de fraude. Récemment, des détaillants légaux de marijuana à Détroit ont été victimes d’une série d’infractions, suscitant des inquiétudes croissantes au sein de l’industrie. Des mandats d’arrêt ont même été émis par le procureur général suite à plus de 20 effractions à travers l’État au cours du dernier printemps.

Appel à la réforme fédérale : la Safer banking act

Face à ces défis, la Chambre de commerce du Michigan et Common Citizen exhortent les législateurs du Congrès à adopter la SAFER Banking Act. Cette législation vise à éliminer les sanctions imposées aux banques travaillant avec des entreprises de cannabis légales au niveau de l’État, mais demeurant illégales au niveau fédéral. Leur argument est que cela permettrait aux entreprises de cannabis d’accéder aux mêmes options et protections bancaires, d’emprunt et de prêt que toutes les autres industries légales.

Témoignages et analyses : les conséquences des cambriolages

Michael Elias, PDG de Common Citizen, attire l’attention sur les conséquences dévastatrices des cambriolages sur les investisseurs et les entrepreneurs de l’industrie. Avec l’industrie du Michigan générant plus de 3 milliards de dollars, principalement basée sur des transactions en espèces, les entrepreneurs investissent des millions et emploient des milliers de personnes, les rendant particulièrement vulnérables aux actes criminels.

Dans un article d’opinion publié dans Bridge Michigan, Elias et Jim Holcomb, président-directeur général de la chambre, soulignent l’impact des obstacles bancaires sur les propriétaires d’entreprise. Les refus de prêts à la construction et de marges de crédit classiques entravent la croissance de l’industrie du cannabis au Michigan, malgré ses contributions significatives à l’économie.

État actuel de l’industrie au Michigan

Malgré ces défis, l’industrie du cannabis dans l’État a connu une croissance impressionnante en 2023, avec des ventes dépassant les 3 milliards de dollars. Cependant, des données récentes de l’Agence de réglementation du cannabis (CRA) de l’État révèlent des disparités économiques au sein de l’industrie. La majorité des demandes de licence commerciale proviennent de ménages gagnant plus de 200 000 $ par an, soulevant des questions sur l’équité et l’inclusion.

Perspectives fédérales et défis politiques associés

Au niveau fédéral, le chef de la majorité sénatoriale Chuck Schumer a indiqué que les législateurs se pencheraient sur les services bancaires et la législation SAFER en 2024. Cependant, il a souligné que le passage de cette législation ne serait pas facile, reconnaissant les défis politiques associés à la réforme des lois sur le cannabis.

Évolutions récemment adoptées au Michigan

En octobre, des changements significatifs ont eu lieu au Michigan concernant les tests de marijuana avant l’emploi pour la plupart des employés du gouvernement. Ces changements ont également ouvert la voie à une possible annulation rétroactive des sanctions pour ceux ayant été pénalisés pour des tests de THC positifs.

En conclusion, la sécurité et la prospérité de l’industrie du cannabis au Michigan dépendent largement de la réforme des services bancaires. Les appels à l’adoption de la SAFER Banking Act reflètent une nécessité pressante de mettre fin aux risques inhérents à la dépendance à l’argent liquide. Alors que l’industrie évolue rapidement, la nécessité de protéger les investisseurs, les entrepreneurs et les travailleurs devient cruciale pour maintenir la croissance et la légitimité de cette industrie en plein essor.

spot_img

Articles Similaires

Cannabis et Diabète : Une Révélation Surprenante sur le Contrôle de la Glycémie

Une nouvelle étude révolutionnaire a révélé que la consommation...

Personnalité et tabagisme : Fumeurs et non-fumeurs décryptés

Une étude approfondie publiée le 3 juillet dans Plos...

Boom des patients dans les cliniques de cannabis médical à Londres

Les cliniques de cannabis médical à Londres connaissent une...

Wiz Khalifa Interpellé en Roumanie pour Possession de Cannabis : Un Festival qui Tourne Mal

Le célèbre rappeur américain Wiz Khalifa a récemment fait...

Le Maroc vise le marché européen du cannabis légal

Le Maroc est en passe de devenir un acteur...
spot_img
spot_img
spot_img
spot_img
spot_img