Le cannabis en Europe : Quelques mises à jour

Partagez cet article

 

En Europe, la filière du cannabis ne cesse de s’améliorer de jour en jour. Retrouvez quelques nouvelles informations dans cet article.

Les plans de légalisation du cannabis en Allemagne jugés illégaux par un avis d’expert

En Allemagne, plusieurs partis politiques ont récemment exprimé leur soutien à une légalisation du cannabis à des fins récréatives. Cependant, un avis juridique rendu public en février 2021, rédigé par l’avocat général de la Cour de justice de l’Union européenne (CJUE), soulève des questions sur la légalité de ces plans de légalisation.

Les conclusions de l’avis d’expert rédigées par Bernhard Wegener

Bernhard Wegener, professeur de droit pénal à l’Université de Bonn, a rédigé l’avis d’expert qui a jugé les propositions de légalisation de la marijuana de la Traffic Light Coalition illégales. Selon lui, la Constitution allemande ne permet pas aux États fédérés de prendre des décisions individuelles sur la légalisation des drogues. Cette question relève de la compétence exclusive du gouvernement fédéral. De plus, la Convention unique sur les stupéfiants de l’Organisation des Nations Unies, que l’Allemagne a supprimé, interdit la production, la vente et l’usage de la marijuana.

Les raisons pour lesquelles les propositions de la Traffic Light Coalition sont interdites

La Traffic Light Coalition, une alliance entre les partis SPD, FDP et Greens, a proposé une légalisation contrôlée du cannabis, qui pourrait permettre aux adultes de posséder jusqu’à 30 grammes de marijuana et de cultiver jusqu’à quatre plantes à domicile.

Cependant, selon l’avis d’expert de Bernhard Wegener, cette proposition viole la loi fondamentale allemande ainsi que la Convention unique sur les stupéfiants de l’Organisation des Nations Unies. En effet, les États fédérés n’ont pas le pouvoir de décider seuls de la légalisation des drogues, cette compétence revenant au gouvernement fédéral. De plus, la Convention unique sur les stupéfiants interdit la production, la vente et l’usage de la marijuana.

Le cannabis en Allemagne

La position du ministre de la santé Klaus Holetschek de la CSU et les critiques de Kristine Lütke

Le ministre de la santé Klaus Holetschek, membre du parti CSU, s’est opposé à la proposition de la Traffic Light Coalition en déclarant que la légalisation de la marijuana ne résoudrait pas les problèmes de la dépendance et de la criminalité liés aux drogues. Il a également souligné que la santé publique devait être la priorité absolue.

De son côté, Kristine Lütke, membre du parti FDP, a critiqué l’avis d’expert de Bernhard Wegener, affirmant que les États fédérés devaient avoir le droit de légiférer sur la légalisation du cannabis. Elle a également déclaré que l’interdiction n’avait pas réussi à réduire la consommation de drogues et qu’il était temps d’essayer une approche différente.

L’Espagne va quadrupler sa production de cannabis médical malgré l’absence de réglementation

L’Espagne a décidé de quadrupler sa production de cannabis médical en 2022, malgré l’absence de réglementation claire sur la production et la distribution de cette plante en Espagne. Selon les experts, la demande de cannabis médical devrait augmenter dans les années à venir, et l’Espagne souhaite répondre à cette demande en augmentant sa production. Cependant, l’absence de réglementation claire sur la production et la distribution de la marijuana médicale en Espagne pose des défis pour les producteurs, les fournisseurs et les patients.

Les chiffres annoncés par l’Agence espagnole des médicaments et des produits de santé

Selon l’Agence espagnole des médicaments et des produits de santé (AEMPS), la production de cannabis médical en Espagne va être multipliée par quatre en 2021 pour atteindre 1,2 tonne. Ce chiffre représente une augmentation significative par rapport aux 52 kilos en 2020. L’augmentation de la production de cannabis médical en Espagne est liée à la demande croissante de cannabis médical dans le monde entier, en particulier dans les pays où la réglementation permet son usage thérapeutique.

Les retards dans la mise en place des réglementations officielles pour l’industrie du cannabis médical

En Espagne, l’utilisation du cannabis à des fins médicales est légale depuis 2015, mais les réglementations nécessaires pour encadrer l’industrie du cannabis médical n’ont toujours pas été mises en place. Cela signifie que la production, la distribution et la prescription de cannabis médical se font actuellement dans un vide juridique, sans cadre réglementaire officiel. Cette situation a créé des incertitudes juridiques pour les producteurs et les patients, ainsi qu’un manque de cohérence dans la qualité et la sécurité des produits proposés sur le marché.

Les enjeux et les conséquences de l’absence de cadre réglementaire

L’absence de cadre réglementaire pour l’industrie du cannabis médical en Espagne soulève plusieurs enjeux et conséquences potentielles. Tout d’abord, cela peut mettre en danger la sécurité des patients en raison du manque de contrôle et de réglementation sur les produits proposés sur le marché. De plus, cela peut favoriser la croissance d’un marché illégal de cannabis médical, avec tous les risques que cela comporte en termes de qualité et de sécurité des produits. Enfin, cela peut également nuire à la réputation de l’Espagne en tant que producteur de cannabis médical de qualité, ce qui pourrait avoir des conséquences économiques négatives pour le pays à long terme.

Irlande et le cannabis

L’accès au cannabis légal en Irlande dans le cadre d’un nouveau projet pilote

Le gouvernement irlandais a récemment annoncé la mise en place d’un projet pilote permettant à un nombre limité de personnes souffrant de douleurs chroniques d’accéder au cannabis médical légal. Cette décision marque un tournant important pour l’Irlande, qui avait jusqu’alors adopté une position très restrictive en matière de marijuana médicale.

Les détails du nouveau projet pilote en Irlande

Le projet pilote en Irlande a été lancé en juin 2019 et vise à fournir un accès légal à la marijuana médicale à un petit groupe de patients sélectionnés pour une période de cinq ans. Le programme est géré par l’Office of Medical Cannabis (OMC), qui a été créé spécifiquement pour surveiller et réglementer l’utilisation du cannabis médical dans le pays. Les patients sélectionnés pour le programme doivent être atteints de maladies chroniques telles que la sclérose en plaques, l’épilepsie, la douleur chronique et la nausée et les vomissements induits par la chimiothérapie.

Les conditions pour accéder au cannabis à usage médical

Les patients qui souhaitent accéder au cannabis médical dans le cadre du projet pilote doivent être évalués par un médecin spécialisé et doivent répondre à certaines conditions d’admissibilité. Les patients doivent être résidents en Irlande et doivent avoir essayé sans succès les traitements conventionnels pour leur maladie. Ils doivent également être en mesure de démontrer que le cannabis médical pourrait offrir un bénéfice thérapeutique significatif.

Les perspectives et les réactions à ce projet pilote

Le projet pilote en Irlande a été salué par les défenseurs de l’utilisation du cannabis médical, qui estiment qu’il constitue une étape importante vers une légalisation plus large du cannabis médical dans le pays. Cependant, certains ont critiqué le programme pour être trop restrictif, limitant l’accès au cannabis médical à un petit groupe de patients sélectionnés. Les experts ont également souligné la nécessité de mener des recherches plus approfondies sur les effets thérapeutiques du cannabis médical pour les maladies chroniques, afin d’établir des normes de dosage et de qualité pour les produits disponibles sur le marché.

En conclusion, la marijuana médicale continue de susciter des débats et des controverses dans de nombreux pays à travers le monde. Alors que certains pays cherchent à légaliser et à réglementer la production et la distribution de cannabis médical, d’autres peinent à mettre en place un cadre réglementaire adéquat.

Les projets pilotes tels que celui annoncé en Irlande offrent des perspectives encourageantes pour les patients souffrant de diverses pathologies, mais il reste encore beaucoup à faire pour garantir un accès sûr et réglementé au cannabis médical dans le monde entier. L’Espagne, quant à elle, fait face à des défis importants en matière de réglementation de la production de la marijuana médicale, avec des retards importants dans la mise en place d’un cadre réglementaire officiel.

En somme, la question de la marijuana médicale soulève des enjeux importants liés à la santé publique, à l’éthique et à la réglementation, et mérite une attention soutenue de la part des autorités sanitaires et des législateurs.

spot_img

Articles Similaires

Cannabis et Grossesse : Une Association Périlleuse ?

La consommation de cannabis pendant la grossesse est de...

Startups européennes du cannabis : Vers une révolution boursière ?

Une vague d’optimisme souffle sur les startups européennes du...

Le NFP et la Légalisation du Cannabis : Une Position Ambiguë

Avec l'ascension du bloc NFP (Nouvelle Force Progressiste) à...

Guide ultime pour conserver votre cannabis

La conservation du cannabis est une étape cruciale pour...

Distribution de cannabis médicinal sur l’Île de Man : Une nouvelle ère

Les pharmacies de l’île de Man ont désormais la...
spot_img
spot_img
spot_img
spot_img
spot_img