Le cannabis et les douleurs lombaires

Partagez cet article

 

Le monde entier est touché par la consommation du cannabis. Cela est dû aux propriétés thérapeutiques et médicinales qui lui sont attribuées. Un de ses effets les plus connus est le soulagement des douleurs. De ce fait, de plus en plus de personnes l’utilisent pour cette raison. La population israélienne ne fait pas exception à cela. En effet, l’Israël a déjà réalisé plusieurs études sur les effets du cannabis. En 2017, une étude a conclu que le cannabis médicinal provoquait moins d’anxiété que les médicaments à base d’opioïde. Récemment, une étude sur l’impact du cannabis sur les douleurs lombaires a été réalisée.

 

L’objet de l’étude: le cannabis

 

Ces derniers temps, l’Israël porte un intérêt particulier pour le cannabis médicinal. Dans une étude récente, le but était la comparaison entre deux modes de consommation de cannabis. Il s’agissait de comparer les effets d’une variété riche en CBD ingéré par voie sublinguale avec les effets d’une variété riche en THC qui est fumé. Toutefois,  seuls les effets sur les douleurs lombaires ont été analysés étant donné la fréquence de ces douleurs sur les personnes. L’étude a été réalisée par les docteurs Dror Robinson et Mustafa Yassin du centre médical Rabin de Petah Tikva. Ils ont été accompagnés de la chercheuse Sivan Ritter de l’Université de Haïfa. L’expérience s’est faite sur 24 personnes, dont 17 hommes et 7 femmes.

 

Les résultats de l’étude

 

Au début, les patients ont suivi un traitement à base d’extrait de CBD sublingual. Le traitement a duré 10 mois. Ils passent ensuite un an sans traitement. Après cela, ils consomment du THC en vapotant les fleurs dans un joint. L’expérience a conclu que les fumeurs profitaient mieux des effets antidouleur du cannabis. Les fumeurs ont cependant subi quelques effets secondaires dont :

 

  • De la nausée
  • De la fatigue
  • De l’étourdissement
  • Une bouche et une gorge sèche

 

Dans la majorité des cas, ces effets tendaient à disparaître grâce à la tolérance.

 

La consommation de cannabis en Israël

 

En Israël, les médecins préfèrent conseiller les traitements à base d’extrait sublingual. Leur consommation et leur acquisition en pharmacie sont plus faciles. Contrairement aux fleurs séchées, le dosage est également précis. Les effets secondaires liés aux actions psychoactives du THC peuvent être évités. Néanmoins, il a déjà été précisé que le THC est plus efficace pour traiter les douleurs lombaires. D’ailleurs, les consommateurs choisissent souvent la consommation par inhalation de fumée. Les licences de cannabis octroyés par le ministère de la Santé israélien démontrent une majorité écrasante pour ce mode de consommation.

 

À la fin, les douleurs lombaires touchent une grande majorité de la population. Pour cette raison, les Israéliens font des examens pour comprendre les effets du cannabis dessus. Une étude récente a démontré une plus grande efficacité du THC à fumer sur le CBD par voie orale. Toutefois, chaque mode de consommation a ses avantages et ses inconvénients. Le plus efficace serait donc de trouver un compromis entre les deux modes de consommation. Cela nécessitera sûrement de la patience. Beaucoup de recherches doivent encore être effectuées sur cette plante à fort potentiel médicinal.

 

spot_img

Articles Similaires

Le Maroc vise le marché européen du cannabis légal

Le Maroc est en passe de devenir un acteur...

La Polynésie approuve le cannabis thérapeutique

La Polynésie française a franchi une étape significative vers...

La Nouvelle Légalité du Cannabis aux États-Unis : Une Opportunité pour la Recherche

En mai dernier, la DEA (Drug Enforcement Administration) des...

Chanvre à Victoria : Le gouvernement passe à l’action

Le gouvernement de l'État de Victoria en Australie a...

Australie: Controverse autour des bonbons gélifiés aux champignons

Un rappel massif des bonbons gélifiés "Mushroom Gummies" d'Uncle...
spot_img
spot_img
spot_img
spot_img
spot_img