Le cannabis peut soutenir les fonctions cognitives des personnes âgées

Partagez cet article

 

De nouvelles études très prometteuses viennent soutenir une possibilité d’utilisation du cannabis pour le soutien des fonctions cognitives des seniors. L’usage médical de la marijuana pourrait en effet lutter contre les pertes cognitives liées à l’âge.

Le cannabis médical de plus en plus utilisé par les personnes âgées

Les études aux États-Unis l’ont confirmé : les consommateurs de cannabis âgés sont de plus en plus nombreux. Et le nombre de consommateurs âgés de 50 à 60 est en constante évolution. La majorité d’entre eux s’adonnent à la consommation après la retraite. Et presque tous ont commencé après avoir entendu les bienfaits de la plante sur la gestion de la douleur.

En effet, la majorité des seniors qui utilisent du cannabis à usage médical le consomme pour ses effets antidouleurs. Ils trouvent dans le cannabis un effet plus salvateur et à long terme. Mais également moins d’effets secondaires indésirables par rapport aux analgésiques traditionnels. Tout cela avec plus d’effets positifs comme le bien-être ou même l’appétit apporté par la consommation de cannabis.

Le THC est mieux supporté par le cerveau mature

Le premier argument qui vient appuyer la théorie des bienfaits du cannabis sur les fonctions cognitives des personnes âgées est la capacité donc un cerveau mature arrive à l’assimiler. Chez les personnes âgées en effet, l’utilisation de cannabis médical à base de plante entière n’a pas d’impact négatif sur le cerveau.  En fait, le cerveau des personnes âgées est assez mature et fort. Il peut ainsi encaisser jusqu’à 20% de THC sans effet indésirable. Contrairement au cerveau d’un jeune adulte encore en développement, où 4 à 12% de THC est mieux assimilé par le cerveau.

Les quelques études menées sur le sujet ont même démontré que la plante améliore les fonctions cognitives des personnes âgées. Des études longitudinales comparant les performances avant et après l’exposition ont par exemple rapporté que la plante était associé à une amélioration de la performance des tâches cognitives chez les seniors. Mais surtout, aucun d’entre eux n’a ressenti des effets indésirables.

Le cannabis améliore la connectivité cérébrale

Le résultat des études actuellement menées sur le cannabis et les personnes âgées est particulièrement prometteur. Il se pourrait en effet que le cannabis améliore la connectivité cérébrale chez les seniors. Les utilisateurs de cannabis adultes plus âgés, par rapport aux non-utilisateurs, avaient une communication neuronale significativement plus importante entre le cervelet et l’hippocampe. Deux structures qui jouent un rôle important dans la cognition.

L’étude a démontré que le cervelet développait des connexions fonctionnelles plus fortes avec l’hippocampe chez les consommateurs de cannabis adultes plus âgés par rapport aux non-consommateurs. Leurs conclusions suggèrent que la consommation pourrait donc avoir certains avantages pour le cerveau humain vieillissant.

Des résultats qui sont encore au stade d’hypothèse, mais qui pourraient fortement conduire à un traitement futur. Il faudra donc encore plusieurs autres études pour confirmer ce nouveau bénéfice de la marijuana. Mais ce qui est sûr c’est qu’avec cette nouvelle hypothèse, le cannabis à usage médical ne cesse de surprendre.

spot_img

Articles Similaires

Startups européennes du cannabis : Vers une révolution boursière ?

Une vague d’optimisme souffle sur les startups européennes du...

Le NFP et la Légalisation du Cannabis : Une Position Ambiguë

Avec l'ascension du bloc NFP (Nouvelle Force Progressiste) à...

Guide ultime pour conserver votre cannabis

La conservation du cannabis est une étape cruciale pour...

Distribution de cannabis médicinal sur l’Île de Man : Une nouvelle ère

Les pharmacies de l’île de Man ont désormais la...

La FDA et la FTC ciblent 6 entreprises pour vente illégale de produits au delta-8 THC

La Food and Drug Administration (FDA) américaine et la...
spot_img
spot_img
spot_img
spot_img
spot_img