Le cannabis représente-t-il un danger sur la route ?

Partagez cet article

 

Le cannabis est devenu un sujet d’actualité récurrent depuis quelques années déjà. Cette plante est en effet au cœur des discussions. De plus en plus de personnes ne cachent plus leur consommation. En effet, les regards ont beaucoup évolué. Auparavant, il était mal vu d’en prendre. Ce n’est plus le cas actuellement. On le consomme pour diverses raisons. On lui vante en effet de nombreuses propriétés médicinales. Il soigne et accompagne de nombreux troubles et maux. Il remplace d’ailleurs de nombreux traitements avec beaucoup d’efficacité. En outre, il est également consommé pour des raisons récréatives. Il apporte des effets psychotropes, qui donnent euphorie et ivresse à son consommateur. Différent de l’alcool, ses effets peuvent être appréciés en groupe ou en solitaire. Pourtant, un point commun le rapproche de ce dernier. Il désinhibe son consommateur et ce dernier peut perdre ses moyens. Beaucoup se demandent même si la consommation de cannabis représente un danger sur la route. C’est le sujet de cet article.

Les effets du cannabis sur la conduite

Pour comprendre les effets du cannabis sur la route, il faut comprendre ses effets tout court. Cette plante produit une substance principale, le THC. C’est ce dernier qui est responsable des effets psychotropes apportés par sa consommation. Cette molécule apporte divers effets sur le consommateur. On peut parler par exemple d’une certaine euphorie. Cette dernière apporte bonne humeur, rigolade et joie au consommateur. Pourtant, ce n’est pas tout. Au-delà d’apporter uniquement des effets « festifs » et « positifs », il apporte également son lot d’effets moins agréables. On peut citer par exemple la nette diminution des réflexes. Le consommateur se retrouve comme au ralenti, et ses gestes (voire ses réactions) sont décalés. Il est beaucoup plus lent pour ses réflexions ou pour agir. S’ensuivent également une altération et une perte de la mémoire directe. De ce fait, il oublie ce qu’il allait faire, ou bien ce qu’il doit faire dans l’immédiat.

Ce dernier est également déconnecté de la réalité. Il peut faire certaines choses sans s’en rendre compte. Ainsi, il peut se mettre en danger ou mettre la vie d’autrui en danger. On note également que le cannabis peut apporter des effets soporifiques. En d’autres termes, il peut endormir et favoriser le sommeil. Le mélange de tous ces effets le rend extrêmement dangereux au volant. Laisser une personne conduire sous son emprise est un acte inconscient.

Un bilan effroyable concernant les accidents de la route liés au cannabis et à l’alcool

Il s’agit de chiffres venant de notre voisin allemand. On dénombre environ 5000 accidents liés à l’alcool ou au cannabis. Dans ces accidents, 34 personnes ont malheureusement perdu la vie. La police locale dénombre plus de 30 000 rapports effectués. Et ce sont des chiffres sur un an.

En France, c’est près de 700 personnes qui sont tuées sur les routes. Ces accidents sont liés à un conducteur ayant consommé de la drogue. D’ailleurs, le cannabis est la drogue la plus consommée en France. En tout, c’est environ 21 % de la mortalité routière qui est liée à cette consommation. Les chiffres sont d’ailleurs clairs : le cannabis multiplie par deux le risque d’accident mortel. En parallèle, un accident sur cinq implique un conducteur positif aux stupéfiants. Le week-end, les statistiques montent à un accident sur trois.

Et le plus malheureux, c’est que le cocktail drogue et alcool est le plus répandu. Ce mélange multiplie par 29 le risque d’avoir un accident mortel. Le mélange de sentiment de puissance, de désinhibition et de perte de réflexe en est la cause. De plus, ce sont souvent des hommes (93 %) qui en sont victimes. Une question d’égo mal placé coûte ainsi leurs vies.

Des sanctions dissuasives pour punir

Afin de limiter les accidents et décès, divers actions sont faites. Environ 800 000 contrôles ont été effectués en 2021. Les forces de l’ordre ont le droit d’effectuer les tests de dépistages, même en absence d’incidents ou d’infractions. En cas de résultat positif, le conducteur s’expose à de lourdes sanctions, comme de lourdes amendes et des peines de prison. De plus, en cas d’accident corporel, la peine et l’amende s’alourdissent encore plus. Enfin, en cas d’accident mortel, les sanctions sont encore plus sévères. D’autres circonstances peuvent aggraver le bilan, comme le mélange alcool et drogue, ou la conduite sans permis.

Il va sans dire que le cannabis est meilleur sans conduite. À titre préventif, ne conduisez pas si vous avez consommé. D’ailleurs, suivez les législations. Il est clair qu’en France, le cannabis est encore illégal. De ce fait, nous vous exhortons à respecter la loi. Le CBD est quant à lui légal. Cependant, respectez les doses et ne conduisez pas pour prévenir tous risques. Si besoin, un livre vous apprendra à l’utiliser. 

spot_img

Articles Similaires

Le Maroc vise le marché européen du cannabis légal

Le Maroc est en passe de devenir un acteur...

La Polynésie approuve le cannabis thérapeutique

La Polynésie française a franchi une étape significative vers...

La Nouvelle Légalité du Cannabis aux États-Unis : Une Opportunité pour la Recherche

En mai dernier, la DEA (Drug Enforcement Administration) des...

Chanvre à Victoria : Le gouvernement passe à l’action

Le gouvernement de l'État de Victoria en Australie a...

Australie: Controverse autour des bonbons gélifiés aux champignons

Un rappel massif des bonbons gélifiés "Mushroom Gummies" d'Uncle...
spot_img
spot_img
spot_img
spot_img
spot_img