Le Delta-8 THC, cette version légale du THC tant appréciée aux USA

Partagez cet article

 

Depuis quelques années déjà, le cannabis s’est démocratisé dans un grand nombre d’États dans le monde. Si auparavant cette plante jouissait d’une mauvaise réputation à cause des effets psychotropes qu’elle apporte à son consommateur, de nombreuses études ont été menées afin de déterminer ce qu’il en était réellement. Les scientifiques se sont accordés sur un point : le responsable de ces effets est le THC. Bien qu’également utilisé largement pour ses effets thérapeutiques, le cannabis reste toujours apprécié aujourd’hui pour ses effets euphorisants. Afin de pallier cette prohibition, de nombreux États américains ont trouvé une alternative, l’utilisation du Delta-8 THC, une version légale du THC, qui dispose d’effets plus stables et agréables. Zoom sur cette molécule tant appréciée par beaucoup d’Américains.  

Pourquoi le THC est-il si populaire ?

Si le THC est si populaire aujourd’hui, c’est en grande partie pour les nombreux effets psychotropes qu’il donne aux consommateurs. D’une manière générale, les sensations qu’il apporte sont une certaine euphorie ainsi qu’une désinhibition de son utilisateur, à l’instar de l’alcool. Il existe à l’heure actuelle une multitude de variétés de cannabis, avec des effets qui pourraient se ressentir autant sur l’esprit que sur le corps. Les effets apportés sont différents d’un consommateur à l’autre, de ce fait une variété pourrait avoir un effet puissant sur une personne, tout comme il pourrait ne pas du tout affecter une autre. Il faut comprendre que chaque personne a un ressenti différent sur le cannabis, et que tout peut être très aléatoire, en fonction de différents paramètres (la morphologie du consommateur, la variété du cannabis, l’état de santé du consommateur, le mode de consommation, etc.). Cependant, il est possible de les classifier en deux grandes familles : l’effet “high” et l’effet “stone”

Quelles sont les caractéristiques de l’effet “high”

L’effet “high” englobe les caractéristiques psychologiques apportées lors de la consommation du cannabis, qu’il soit fumé, vaporisé ou ingéré. Les variétés de cannabis qui apportent le high auront donc des effets sur votre mental. D’une manière générale, être high apporte un sentiment d’élévation, accompagné d’une augmentation de l’énergie, des sentiments accentués sur l’euphorie, une grande joie ou encore une créativité beaucoup plus accrue. Vous sentirez principalement les effets au niveau de votre cerveau. S’il fallait mettre des mots pour résumer le fait d’être high, ça serait très probablement : 

  • La joie
  • L’inspiration
  • L’euphorie
  • L’énergie
  • La motivation

La grande majorité des variétés de cannabis apportant l’effet high font partie de la famille des Sativa. Consommer cette variété apporte une très forte probabilité d’avoir ces sensations.  

 Quelles sont les caractéristiques de l’effet “stone” ? 

L’effet “stone” apporte quant à lui des effets plutôt axés sur le physique lorsque le cannabis est fumé, vaporisé ou encore ingéré. De ce fait, les effets seront principalement ressentis au niveau du corps (muscles, articulations, système de mobilité, etc.). La sensation ressentie est principalement une relaxation très profonde et très agréable. Ces effets sont responsables des réputations de “paresseux” et “lent” qui collent à la peau des consommateurs de cannabis. Bien que non recommandée si vous avez du travail ou des obligations, la consommation de cannabis apportant l’effet stone est très agréable pour se détendre en fin de journée. S’il fallait utiliser des adjectifs pour décrire et caractériser l’effet stone, les plus démonstratifs et adéquats seraient : 

  • Détendant
  • Calmant
  • Relaxant
  • Reposant
  • Apaisant

D’une manière générale, les variétés de cannabis Indica apporte l’effet stone. 

Image de plan de cannabis contenant du Delta-8 THC
Image de plant de cannabis

Les raisons qui poussent à consommer régulièrement du THC 

Vous l’aurez compris, les raisons qui poussent à consommer du THC sont l’envie d’être stone ou high. Au-delà de vouloir juste se « défoncer », ces effets sont exploités dans un but précis. Pour des personnes travaillant par exemple dans le milieu artistique, ou n’importe quel milieu nécessitant une certaine inspiration, l’effet high est pour elles une nécessité. Citons par exemple les peintres, les chanteurs, les sculpteurs… Certaines personnes ont même recours à l’effet high pour diminuer leur stress, par exemple pour parler en public. À l’inverse, des personnes choisissent de consommer du cannabis pour l’effet stone, pour se détendre après une dure journée de travail, ou encore si elles exercent des métiers éprouvants physiquement, ou encore pour calmer certaines douleurs. Bien entendu, en tant que “drogue”, le cannabis apporte une certaine addiction à son consommateur. Mais les raisons qui les poussent à consommer régulièrement vont au-delà de la simple addiction. 

Les inconvénients du THC, et plus particulièrement du Delta-9 THC 

Le cannabis dispose d’énormément de molécules et de principes actifs, parmi lesquels le THC. Là encore, il existe des sous-familles. Celle qui nous intéresse est le Delta-9 THC. Il s’agit d’une des molécules qui caractérise le cannabis. Il apporte en grande partie les effets mentionnés plus haut. À faible dose, il apporte des avantages comme une bonne humeur, une diminution de l’anxiété, une hausse de l’appétit ou encore un sommeil plus reposant

Cependant, comme nous l’avons énoncé plus tôt, la prise de THC n’est pas une science exacte, et tout est aléatoire. Les effets ressentis hier ne seront peut-être pas comme demain. Si certaines personnes réagissent plutôt bien au Delta-9 THC, d’autres réagissent mal et ont des effets négatifs appelés “bad trip”. Ces effets sont notamment : 

  • Une grande anxiété
  • Une paranoïa soudaine
  • Une augmentation du rythme cardiaque
  • Des vomissements
  • Des sueurs froides
  • Une difficulté de mouvement
  • La mémoire altérée

Chez certaines personnes prédisposées à des troubles psychologiques, la prise de THC accélérerait même l’apparition de la maladie, et accentuerait malheureusement les effets négatifs, comme les troubles bipolaires ou la schizophrénie. À cause de ces effets négatifs, de nombreux États américains ont décidé d’interdire le Delta-9 THC, et d’autoriser à la place le Delta-8 THC. 

Image de joint de cannabis contenant du Delta-8 THC
Image de joint de cannabis

Qu’est-ce que le Delta-8 THC, et quels sont ses avantages par rapport au Delta-9 THC ? 

Nous allons faire une petite leçon de chimie, afin de vous faire comprendre les principales différences entre le Delta-8 THC et le Delta-9 THC

 Le Delta-9 THC est la principale molécule psychoactive du cannabis. Il est presque similaire au Delta-8 THC, à la différence que la disposition de leurs atomes ne sont pas les mêmes. Le Delta-8 THC a une double liaison au niveau de la huitième chaîne carbonée, tandis que pour le Delta-9 THC, cette liaison est au niveau de la neuvième chaîne. Cette particularité rend les effets du Delta-8 THC 50% moins puissants. Au niveau des effets ressentis, les consommateurs auront la bonne surprise de voir que les effets sont similaires, les effets négatifs en moins. Les gens, et plus particulièrement les sujets les plus sensibles, pourront ainsi profiter des effets apportés par le THC. 

 Mis à part les effets du Delta-8 THC à soulager le stress, réduire grandement l’anxiété et lutter contre la dépression, on peut citer son aide à retrouver un sommeil plus réparateur, ou encore ses effets stimulants énergétiquement.

Une molécule meilleure en tous points

L’un de ses plus grands atouts est sûrement le fait qu’il n’apporte pas une certaine anxiété, sachant qu’il est deux fois moins puissant que le Delta-9 THC. Pour ressentir les effets similaires, il vous faudra doubler les doses. Mais là encore, rien ne sert d’être trop gourmand. Ses effets euphorisants et relaxants seront bien suffisants pour que vous n’en abusez pas. Cependant, les effets classiques de la consommation de cannabis seront ressentis, comme la sécheresse buccale, la “foncedalle” (la sensation de grande faim accompagnée d’un appétit interminable), les yeux rouges ou encore l’altération immédiate de la mémoire à court terme. En parallèle, l’un des points forts de cette molécule est également le fait que les effets euphorisants et relaxants dureront beaucoup plus longtemps, d’où le fait que vous n’aurez pas à consommer immédiatement après la prise précédente. En plus de diminuer vos consommations journalières, votre dose de cannabis durera beaucoup plus longtemps. C’est votre portefeuille qui vous remerciera.   

Vers un traitement pour le cancer ?

Il dispose également de nombreux effets médicaux avérés, utilisés par bon nombre de malades dans le cadre de leur traitement. On peut citer par exemple son effet antiémétique, qui aide à lutter de manière efficace contre les nausées et les vomissements. En guise d’exemple et d’illustration, figure le cas de nombreux jeunes enfants atteints du cancer. Ces jeunes patients ont été traités, durant une période de huit mois, à des séances de chimiothérapie, avant de passer au Delta-8 THC, en raison de son faible impact psychotrope. Si le traitement par chimiothérapie apporte son lot d’effets négatifs -parmi lesquels les nausées-, force a été de constater que le traitement via Delta-8 THC a été très efficace sur eux et les a permis d’arrêter tout vomissement, ainsi que les nombreux effets secondaires. 

 

En guise de conclusion, nous pouvons comprendre les raisons qui ont poussé ces nombreux États américains à légaliser uniquement le Delta-8 THC. Beaucoup plus doux que son cousin de Delta-9 THC, il permet de bénéficier des effets euphorisants et médicaux du THC, sans avoir les effets négatifs de ce dernier. À l’heure où de nombreux pays -dont la France- interdisent encore le THC, pourrions-nous imaginer dans un avenir proche la légalisation du Delta-8 THC ? Seul l’avenir nous le dira. 

spot_img

Articles Similaires

Le Maroc vise le marché européen du cannabis légal

Le Maroc est en passe de devenir un acteur...

La Polynésie approuve le cannabis thérapeutique

La Polynésie française a franchi une étape significative vers...

La Nouvelle Légalité du Cannabis aux États-Unis : Une Opportunité pour la Recherche

En mai dernier, la DEA (Drug Enforcement Administration) des...

Chanvre à Victoria : Le gouvernement passe à l’action

Le gouvernement de l'État de Victoria en Australie a...

Australie: Controverse autour des bonbons gélifiés aux champignons

Un rappel massif des bonbons gélifiés "Mushroom Gummies" d'Uncle...
spot_img
spot_img
spot_img
spot_img
spot_img