Quel sort pour le cannabis aux Etats-Unis après le Midterm du novembre ?

Partagez cet article

 

Les électeurs ont officiellement donné leur avis sur le cas du cannabis aux Etats-Unis lors du Midterm. La nuit du 8 novembre 2022, on avait déjà les résultats des consultations. Les opinions divergent, certains ont voté en faveur du cannabis alors que d’autres ont rejeté la proposition. Malgré cela, on aperçoit un intérêt particulier de la société américaine dans la légalisation du cannabis. Les Etats-Unis restent sur la voie de la démocratisation de la plante.

Des États ont voté en faveur du cannabis lors du Midterm

Le scrutin se démarque particulièrement. Quelques États ont inséré le logo emblématique du cannabis sur les bulletins de vote lors du Midterm. Cela met le sujet au centre de la session, et incite les électeurs à voter pour ou contre. Désormais, le Missouri et le Maryland ont rejoint le rang des États ayant légalisé le cannabis récréatif.

Légalisation du cannabis dans le Missouri

Dans le Missouri, en plus de la légalisation du cannabis récréatif, on avait opté pour l’effacement des condamnations passées. Désormais, la consommation, la possession, la commercialisation et la fabrication pour usage personnel sont autorisées dans tout le territoire. 

Les électeurs ont approuvé l’amendement 3 en faveur du cannabis. Le Legal Missouri 2022 avait obtenu un soutien de vote à 53 %. En effet, ce n’était pas une surprise, car lors de la dernière consultation il y a 4 ans, le cannabis médical a été approuvé à 65 % des voix.

Les militants du cannabis se sont réjouis face à cette victoire. En effet, le Legal Missouri avait dépensé une somme importante dans les campagnes en faveur du cannabis au Midterm. Ils se sont également heurtés à une opposition farouche. 

Après ce Midterm du novembre, un utilisateur adulte peut posséder 3 onces de cannabis. Les nouvelles dispositions prévoient également un octroi de licence à de nouveaux acteurs dans le secteur. 

Les électeurs du Missouri ont dit oui au cannabis

Un oui pour cannabis dans le Maryland 

Mardi soir, les résultats des consultations du Midterm de novembre ont confirmé la légalisation du cannabis dans le Maryland. Désormais, cet État s’ajoute à la liste des territoires ayant approuvé l’usage récréatif de la marijuana. 

Lors des élections, le Maryland avait également opté pour l’insertion du logo emblématique du cannabis dans les bulletins de vote en vertu de la Question 4. Après cette consultation, on autorise le cannabis à usage adulte (de plus de 21 ans). La possession et la consommation sont fixées à une quantité à hauteur de 1,5 once. 

L’État du Maryland lance l’initiative à partir de juillet 2023. Sur ce, le cannabis reste encore interdit dans le territoire avant ce délai. Toutefois, on prévoit une décriminalisation jusqu’à l’application de ces dispositions. 

Joe Biden avait fait le premier pas 

Ces initiatives au niveau des États ont seulement fait suite aux décisions du Président. Les campagnes sur le Midterm soutiennent le projet de grâce présidentielle sur le cannabis par Joe Biden. Effectivement, l’administration américaine a changé son approche à propos de la drogue.

Ainsi, le président des États-Unis a annoncé l’effacement des condamnations au niveau fédéral pour détention et utilisation de la marijuana. Cette importante décision sur le cannabis a été lancée à un mois du scrutin du Midterm. Les observateurs estiment que cela pourrait influencer les tendances de vote. 

Cette annonce présidentielle ne serait-elle pas le début d’une promesse de campagne ? Pour les tendancieux, il était temps de ranger le cannabis dans le camp des démocrates. En dépit des contradictions au niveau des États sur les décisions fédérales, les activistes du cannabis estiment un soutien présidentiel.

Rejet du cannabis dans 3 États américains 

La tendance n’était pas la même dans toute l’Amérique. Trois États, dans lesquels la propagande du cannabis a été fortement soutenue, ont rejeté les projets de légalisation lors du Midterm. Dans l’Arkansas, le Dakota du Nord et du Sud, les militants vont devoir réviser leurs stratégies. 

Le cannabis reste illégal dans l’État de l’Arkansas

Dans l’Arkansas, les idées de propagande se penchaient surtout dans le cadre économique. En effet, les militants du cannabis ont essayé de convaincre les électeurs au Midterm dans le sens d’une création d’emploi par le biais du développement du secteur.

Dans l’autre camp, les opposants ont lancé des messages sinistres. Ces derniers ont mis les citoyens en garde et annoncent vouloir protéger l’Etat de l’Arkansas contre la production du cannabis. Pour une fois encore, les idées conservatrices et traditionnelles ont remporté cette élection du Midterm, le cannabis a échoué ! 

Les opposants traditionnels au cannabis ont dénoncé le copinage pendant les campagnes électorales. Ces derniers se sont réjouis sur le fait que cette stratégie n’a pas réussi dans l’Arkansas. Pour eux, la légalisation du cannabis ne profitera qu’aux acteurs du secteur ainsi qu’à quelques dispensaires.

Les électeurs du Dakota du Nord rejettent le cannabis

Le Dakota du Nord n’est pas prêt à mettre en place une procédure de légalisation de la marijuana. Après les résultats du Midterm du novembre, le cannabis reste dans les frontières de l’illégalité. 

Selon les estimations de David Owen, premier dirigeant des propagandes pro cannabis, on ne peut plus rien espérer. On n’est plus en mesure de fournir d’autres efforts après le rejet de cette proposition. Toutefois, il faut toujours se préparer à d’autres étapes.

Durant les campagnes, on avait proposé une liberté de consommation aux adultes de plus de 21 ans. On se limitait à une simple utilisation à domicile. Cependant, le rejet de la légalisation reflète l’image des familles qui sont contre l’usage du cannabis récréatif dans l’État du Dakota du Nord.

Les propagandes pro-cannabis échouent dans le Dakota du Sud

Le rejet de la légalisation du cannabis lors du Midterm dans le Dakota du Sud était vraiment un échec. Auparavant, cet Etat avait déjà voté pour une loi en faveur de la possession de marijuana. Par rapport à cela, on ne s’attendait pas à un tel résultat.

Ce n’était pas une véritable surprise, on aperçoit légèrement des idées républicaines dans le Dakota du Nord. On pouvait bien estimer ce retournement de la tendance, car plusieurs électeurs ont changé d’avis de 2020 à 2022, et entre le cannabis médical et le cannabis récréatif. Les propagandes pro cannabis ont échoué à 47 % dans cet État. 

Le cannabis parmi les sujets sensibles du Midterm

Au cœur de cette élection du Midterm de novembre, le cannabis a été mis au centre des campagnes. Toutefois, d’autres sujets sensibles ont été évoqués pendant cette session. Ces thématiques ont pour autant concouru avec la marijuana pour influencer les tendances dans les votes locaux.

Tout d’abord, le cannabis émerge avec le thème de l’avortement. Bien que l’IVG soit protégé par la loi fédérale, certains Etats ont mis en place des mesures restrictives afin de ne pas adopter cette disposition. Cette élection constitue une étape importante au niveau des Etats. 

Lors du Midterm 2022, quelques Etats ont mis en place une consultation pour améliorer la situation des détenus dans les centres pénitentiaires. Bien que la Constitution américaine interdise l’esclavage, dans les prisons, les travaux forcés sont instaurés. Cinq Etats ont proposé aux électeurs de supprimer ces esclavages en prison.

D’autres Etats ont également mis en place une nouvelle approche à travers les résultats du Midterm 2022. Désormais, on ne cherche plus à élire pour un candidat, mais à les classer par ordre de préférence. Ainsi, le cannabis n’était pas le seul sujet sensible pendant ces élections de mi-mandat aux Etats-Unis. 

Les élections du midterm aux USA

L’avenir du cannabis après le Midterm 

Depuis le mardi 8 novembre, les Etats de Maryland et de Missouri ont rejoint le rang pour la légalisation du cannabis récréatif. Désormais, on peut librement consommer, posséder et commercialiser de la marijuana pour les adultes de plus de 21 ans dans 21 États américains. 

Après les élections du Midterm, les Etats-Unis restent ouverts au cannabis. À part cette entrée par vote de ces deux Etats dans la légalisation, il faut savoir que d’autres localités ont procédé à la décriminalisation dont les Comtés de Denton, San Marcos, Killeen et Elgin. 

Dans l’opinion de la masse, on estime que plus de 50 % des citoyens sont pour la légalisation du cannabis. Ainsi, les consignes de vote commencent à disparaître et le cannabis n’est plus un sujet de conflit entre Républicains et Démocrates. 

Il convient toutefois d’avouer que les campagnes pour la légalisation du cannabis se heurtent encore à une forte résistance des opposants traditionnels. L’espoir des militants demeure dans le fait que le Président lui-même commence à mettre en place des mesures d’assouplissement sur la réglementation du cannabis; 

Conclusion 

En somme, le Midterm du novembre affiche ses résultats : la légalisation du cannabis a été approuvée au Maryland et au Missouri. Toutefois, la proposition est rejetée dans l’Arkansas, dans le Dakota du Nord et du Sud. Vu les efforts fournis pendant les campagnes électorales, les militants se voient des avis partagés. Pourtant, on admet qu’il est temps de passer à d’autres étapes. Par ailleurs, la communauté étasunienne reste ouverte au cannabis. D’autres projets de décriminalisation et de légalisation sont en cours. 

spot_img

Articles Similaires

Startups européennes du cannabis : Vers une révolution boursière ?

Une vague d’optimisme souffle sur les startups européennes du...

Le NFP et la Légalisation du Cannabis : Une Position Ambiguë

Avec l'ascension du bloc NFP (Nouvelle Force Progressiste) à...

Guide ultime pour conserver votre cannabis

La conservation du cannabis est une étape cruciale pour...

Distribution de cannabis médicinal sur l’Île de Man : Une nouvelle ère

Les pharmacies de l’île de Man ont désormais la...

La FDA et la FTC ciblent 6 entreprises pour vente illégale de produits au delta-8 THC

La Food and Drug Administration (FDA) américaine et la...
spot_img
spot_img
spot_img
spot_img
spot_img