Le test capillaire de dépistage de THC dans les follicules pileux

Partagez cet article

 

Un test capillaire peut déterminer si une personne a consommé de la drogue au cours des 3 derniers mois. Alors, discutons du fonctionnement des tests de dépistage de THC sur les follicules pileux. Nous couvrons également si les personnes sans cheveux peuvent toujours fournir un échantillon. Mais commençons par savoir ce qu’est un test capillaire.

Qu’est-ce qu’un test capillaire ?

Ce type de test peut déterminer les schémas de consommation de drogues illicites ou d’abus de médicaments sur ordonnance sur généralement 3 mois. Les testeurs peuvent utiliser des tests de follicule pileux pour rechercher une substance spécifique comme le THC. D’autre part, ils peuvent tester un seul échantillon de cheveux pour plusieurs substances ou classes de médicaments différents. Ainsi, un test capillaire peut détecter :

  • THC
  • amphétamines
  • cocaïne
  • opiacés, tels que l’héroïne, la codéine et la morphine
  • phencyclidine (PCP)

Pourquoi le THC peut être détecté dans les cheveux ?

Comme susmentionné, un test capillaire identifie les médicaments ou les métabolites dans un échantillon de cheveux. En fait, un métabolite est une substance qui est générée dans le corps lorsque le THC est décomposé et éliminé. Une fois que le THC est consommé, il pénètre dans la circulation sanguine et se déplace dans tout le corps.

Quelqu'un avec des gants bleus qui fait un test capillaire - Cannabig Info

Au fur et à mesure que le THC est décomposé dans le corps, les métabolites pénètrent au cœur du cheveu. Tout d’abord, ils passent par le follicule pileux, les glandes sudoripares et les glandes sébacées du cuir chevelu. Puis, les métabolites restent dans les cheveux pendant leur croissance. Ceci se produit à un rythme d’environ un demi-pouce chaque mois. Certains métabolites de THC se fixent à la mélanine, la partie d’un follicule pileux qui donne sa couleur aux cheveux. De cette façon, le test peut détecter le THC.

Comment un test capillaire peut détecter le THC ?

Le test capillaire a une fenêtre de détection plus longue que les autres types de tests de dépistage des drogues. En fait, la consommation et l’abus de THC n’apparaissent pas dans les cheveux avant 7 à 10 jours après l’exposition. Cependant, une fois qu’il pénètre dans les cheveux, il reste pendant des semaines, des mois, voire des années. Ainsi, le test capillaire peut fournir des informations sur les schémas d’exposition au THC.

La durée pendant laquelle les drogues restent détectables dans les cheveux s’appelle la fenêtre de détection. La longueur de la fenêtre de détection varie en fonction d’au moins deux facteurs :

  • la quantité et la fréquence de consommation ou d’abus de THC,
  • la vitesse à laquelle le THC est métabolisée dans l’organisme.

D’autre part, la fenêtre de détection varie également en fonction de la quantité de cheveux testés. En fait, un échantillon standard de cheveux du cuir chevelu mesure 1,5 pouce. Et il fournit des informations sur environ 90 jours d’exposition passée aux substances, y compris le THC.

Une femme chauve, test capillaire THC - Cannabig Info

Et si une personne n’a pas de cheveux sur la tête ?

Les échantillons de cheveux peuvent provenir de l’aisselle ou du visage. Donc, les personnes qui n’ont pas de cheveux sur la tête peuvent toujours passer un test capillaire dans le follicule pileux. Cependant, les cheveux d’une personne doivent avoir une longueur d’au moins 0,5 à 1,5 pouces. Ainsi, une personne aux cheveux plus courts peut avoir besoin de fournir plus de cheveux pour l’échantillon.

Toutefois, les personnes qui se rasent tout le corps peuvent ne pas être en mesure de fournir un échantillon de poils utilisable.

Pourquoi le test capillaire de THC est-il nécessaire ?

Une personne peut avoir besoin de subir un test capillaire de THC à des fins professionnelles, juridiques ou médicales. En effet, certaines entreprises exigent que les employés potentiels passent un test capillaire dans le cadre de leur processus de candidature. D’autre part, les tribunaux peuvent exiger ces tests pour les personnes en probation ou pendant la garde d’enfants, l’adoption et les affaires de violence domestique. Par ailleurs, les professionnels de la santé demandent parfois des tests pour les personnes à risque d’abus de drogue.

Cependant, il est important de noter que le dépistage des drogues nécessite généralement le consentement écrit d’une personne. Découvrez comment s’en débarrasser du THC avant un test de dépistage ?

spot_img

Articles Similaires

Startups européennes du cannabis : Vers une révolution boursière ?

Une vague d’optimisme souffle sur les startups européennes du...

Le NFP et la Légalisation du Cannabis : Une Position Ambiguë

Avec l'ascension du bloc NFP (Nouvelle Force Progressiste) à...

Guide ultime pour conserver votre cannabis

La conservation du cannabis est une étape cruciale pour...

Distribution de cannabis médicinal sur l’Île de Man : Une nouvelle ère

Les pharmacies de l’île de Man ont désormais la...

La FDA et la FTC ciblent 6 entreprises pour vente illégale de produits au delta-8 THC

La Food and Drug Administration (FDA) américaine et la...
spot_img
spot_img
spot_img
spot_img
spot_img