Les élections législatives italiennes et la perspective de légaliser le cannabis

Partagez cet article

 

En Italie, la consommation de cannabis est une habitude établie. Le cannabis est la substance illégale la plus consommée dans le pays, avec environ 9,8 % des Italiens, soit 6,1 millions de personnes, qui en consomment.

Il existe des initiatives citoyennes à légaliser, témoignant d’un soutien populaire rapidement stoppé par la Cour constitutionnelle. Cependant, le débat de fond sur la légalisation du cannabis n’a jamais vraiment commencé en Italie, malgré le fait que la Direction nationale anti-mafia ait opté pour la légalisation.

En ce qui concerne le cannabis médical, les patients font face à une pénurie de cannabis médical, principalement importé. L’armée italienne est aujourd’hui le seul producteur national et ne répond pas à la demande. Toutefois, il existe un mécanisme de licence qui permet à d’autres entreprises de produire.

Les prochaines élections législatives en Italie, provoquées par la chute du gouvernement Draghi fin juillet, détermineront le cours de la politique italienne dans les années à venir. Tour d’horizon des différentes lois et de leur vision du cannabis en Italie.

Maintien du statu quo à droite

cannabis

Certains membres des partis de droite sont timidement revenus sur leur position, notamment sur le cannabis médical. Les chefs de parti restent cependant clairement opposés à tout changement.

Pour Silvio Berlusconi, légaliser le cannabis en Italie en transformant la consommation de drogue en un comportement socialement acceptable lui semble être une grave erreur, culturelle plutôt que légale. Les drogues, même légères, sont le contraire de la liberté, et s’ajoute à cela la dignité de la personne.

Giorgia Meloni, la figure de proue du parti d’extrême droite des Frères italiens, est sur la même ligne. Il a fait valoir que Fratelli d’Italia avait voté contre le projet de loi sur la culture et l’utilisation du cannabis à des fins thérapeutiques. La raison en est que les contours de la loi sont si vagues qu’il existe un risque de légalisation clandestine de cette substance à des fins récréatives.

Plus de flexibilité à gauche

Au cours des trois dernières législatives, l’argument de la légalisation a été adopté par plusieurs partis, dont des radicaux, le Mouvement cinq étoiles, le Parti démocrate (PD) et d’autres, principalement de gauche.

+Europa est au premier rang des partisans de la légalisation. Dans son programme électoral, ce dernier écrit : “Nous promouvons des stratégies pour légaliser et réguler l’usage de la drogue. Il s’agit de réduire les dommages à la consommation personnelle”.

Enrico Letta, secrétaire de la PD, a déclaré : “Dans le cadre de nos politiques anti-mafia et contre le crime organisé, nous pensons qu’il est temps de légaliser notre propre production de cannabis pour notre propre usage. Nous devons également veiller à ce que le cannabis médical soit effectivement garantie aux patients qui en ont besoin en Italie”.

Enfin, le M5S, qui a dévoilé son émission « Du bon côté », a inclus le cannabis dans la planification d’une réforme pour réglementer la culture du cannabis à usage personnel.

Un futur gouvernement formé par une majorité anti-pro-inhibition pourrait-il vraiment apporter le changement que la plupart des gens souhaitent ? L’Italie se joindra-t-elle à l’initiative prise par l’Allemagne, le Luxembourg, les Pays-Bas et Malte, qui se sont réunis en juillet dernier pour discuter de la légalisation de l’usage récréatif du cannabis ?

Des questions qui trouveront une réponse dans le temps.

spot_img

Articles Similaires

Startups européennes du cannabis : Vers une révolution boursière ?

Une vague d’optimisme souffle sur les startups européennes du...

Le NFP et la Légalisation du Cannabis : Une Position Ambiguë

Avec l'ascension du bloc NFP (Nouvelle Force Progressiste) à...

Guide ultime pour conserver votre cannabis

La conservation du cannabis est une étape cruciale pour...

Distribution de cannabis médicinal sur l’Île de Man : Une nouvelle ère

Les pharmacies de l’île de Man ont désormais la...

La FDA et la FTC ciblent 6 entreprises pour vente illégale de produits au delta-8 THC

La Food and Drug Administration (FDA) américaine et la...
spot_img
spot_img
spot_img
spot_img
spot_img