Lien entre le cannabis et le sommeil

Partagez cet article

 

On utilise souvent la marijuana comme une solution pour trouver sommeil. La plupart des jeunes adultes qui en consomment occasionnellement témoignent qu’elle les aide à dormir. Une grande partie des consommateurs à long terme l’utilisent à cette fin. Parallèlement, les personnes qui l’utilisent pour soulager leurs maux constatent également son potentiel à améliorer le sommeil.

Discerner le réel potentiel du cannabis en tant qu’aide au sommeil

Elle semble fonctionner dans certains cas, notamment pour les personnes souffrant de divers troubles. Effectivement, la marijuana favorise l’endormissement chez les individus souffrant de sclérose en plaques ou de stress post-traumatique (SSPT). Elle les aide à réduire les réveils nocturnes et à bénéficier d’un sommeil de qualité. En outre, le cannabis atténue aussi le besoin irrépressible de remuer les jambes (syndrome des jambes sans repos). Habituellement, la marijuana est utilisée en auto traitement pour soulager l’anxiété, la douleur ou l’insomnie. Plusieurs recherches soutiennent que la marijuana affecte différemment le sommeil chez les consommateurs réguliers et irréguliers. Ces premiers ont tendance à avoir plus de troubles de l’endormissement que les seconds (y compris les non-consommateurs).

cannabis

Comprendre comment le cannabis affecte-t-il positivement notre sommeil

Il semblerait que les cannabinoïdes agissent sur notre sommeil en interagissant avec les récepteurs endocannabinoïdes de notre cerveau. En se joignant à ces récepteurs, ils transmettent une information suggérant l’augmentation du taux d’adénosine. Cela occasionne une action anti-éveil sur le cerveau et améliorera le sommeil. C’est ainsi que les consommateurs de cannabis obtiennent un sommeil profond.

Outre le fait qu’il accélère l’endormissement, le cannabis régule le cycle du sommeil. À court terme, il prolonge l’endormissement profond ce qui améliore le réveil. Mais le cannabis réduit également le sommeil paradoxal où le cerveau agit comme s’il était en éveil. Ce potentiel est utile pour les sujets qui font fréquemment des cauchemars ou qui souffrent de stress post-traumatique. Une certaine recherche a révélé que des femmes prennent du cannabis pour atténuer le stress.

Une autre recherche suggère que le cannabis synthétisé pouvait réduire, voire cesser les cauchemars chez les personnes souffrant de stress post-traumatique. Parmi l’échantillon d’étude, certains ont témoigné d’une meilleure qualité de sommeil et d’un moindre rappel de leurs épisodes traumatiques (flashbacks).

Quels cannabinoïdes interviennent dans l’amélioration du sommeil ?

En termes de sommeil, le cannabidiol et le THC sont plus pertinents que les autres cannabinoïdes du cannabis. Le premier favorise la somnolence à une forte dose. Ceci dit, si le consommateur l’utilise à une faible dose, le CBD augmentera sa vigilance.

En revanche, le tétrahydrocannabinol aura plutôt un effet sédatif. Mais, il peut aussi avoir un effet stimulant chez certains individus. On parle notamment des personnes qui débutent dans l’usage de la marijuana ou qui consomment de fortes doses. Quoi qu’il en soit, le THC semble prolonger le sommeil. En tant que somnifère naturel, le THC agit sur les cycles veille-sommeil en se liant aux récepteurs cannabinoïdes CB1 du cerveau.

Par ailleurs, d’autres recherches suggèrent que ce cannabinoïde imite l’action de la mélatonine ou stimule sa production. Rappelons que la mélatonine est un neurotransmetteur ayant un effet régulateur sur le sommeil. Les cannabinoïdes peuvent donc être bénéfiques aux personnes soumises à diverses pressions de la vie moderne (professionnelle, sociale, etc.).

Le THC et le CBD peuvent aussi agir sur les troubles qui perturbent le sommeil des gens. Le THC peut atténuer les maladies chroniques ou réduire les cauchemars d’origine post-traumatique et l’apnée du sommeil. Quant au cannabidiol, il est bénéfique pour réduire la somnolence en journée et les troubles du sommeil paradoxal (notamment la TCSP).

Influence de la souche de marijuana en matière de sommeil

Il faut souligner que les effets sur le sommeil varient selon la souche de cannabis utilisée. Le cannabis Sativa favoriserait un regain d’énergie alors que l’Indica est plutôt relaxant. Grâce à sa vertu apaisante, la souche à dominance Indica favorise davantage le sommeil que le Sativa. Voilà pourquoi les gens préfèrent le plus souvent se tourner vers cette variété. Cela dit, certaines personnes préfèrent préfèrent le cannabis Sativa pour éviter les cauchemars.

Il existe également des variétés hybrides avec un mélange d’Indica et de Sativa. Elles peuvent produire des effets différents selon leur composition en cannabinoïdes et d’autres molécules. Certaines différences entre les souches Sativa et Indica reposent sur des expériences subjectives des consommateurs. Cependant, certains scientifiques soutiennent que cette différence de souche est moins pertinente que la teneur en THC dans un produit donné. Effectivement, certaines souches ont une concentration élevée en THC et d’autres en CBD.

somnifère-ou-aide-au-sommeil

La particularité de la marijuana 

L’efficacité du cannabis en tant que somnifère est peu documentée, étant donné qu’il reste une substance contrôlée. En Amérique, la FDA n’approuve que certains produits synthétiques fabriqués pour imiter le THC ou dérivés naturellement du CBD. Il s’agit notamment des produits pharmaceutiques destinés à soulager d’autres troubles (nausées, vomissements, manque d’appétit, etc.) que le sommeil. Or, de nombreuses personnes sont tentées d’utiliser le cannabis pour éviter de prendre des opioïdes. Bien qu’ils soient efficaces à court terme, de nombreux somnifères présentent différents risques pour leurs consommateurs (dépendance, intolérance, abus, etc.). Selon une recherche, les consommateurs d’hypnotiques auraient 3 fois plus de chances de décéder et 35 % de risque de développer un cancer. La Zopiclone est particulièrement dangereuse pour la santé. 

En outre, certains somnifères perturbent la mémoire et la perception chez le consommateur. La dépendance incite à prolonger leur usage, pourtant l’arrêt de leur consommation peut faire revenir les troubles du sommeil. Quoi qu’il en soit, la consommation de mélatonine (somnifère naturel) semble ne pas avoir d’effets secondaires notables. 

Astuces pour utiliser à bon escient le cannabis pour dormir

Découvrons les bonnes pratiques pour favoriser l’endormissement grâce au cannabis. Elles s’apparentent souvent à une absence d’antécédents médicaux. Gardez également en tête que l’action du cannabis peut varier selon la tolérance de chaque consommateur.

Différents modes de consommation du cannabis pour le sommeil

Il est possible de fumer, vapoter, ingérer ou prendre par voie sublinguale les produits dérivés du cannabis pour favoriser le sommeil. Ces différentes formes ont chacune des points positifs et négatifs. En outre, chaque personne peut assimiler différemment les produits à base de cannabis (biodisponibilité). On assimile plus rapidement le cannabis quand on l’inhale puisque les cannabinoïdes passent directement dans le sang. Quant aux comestibles à base de cannabis, leur assimilation est relativement moins rapide que l’inhalation ou le vapotage de cannabis.

D’ailleurs, la digestion peut réduire l’effet des principes actifs des cannabinoïdes. La biodisponibilité du vapotage est nettement supérieure à celle du cannabis ingéré oralement. Cependant, fumer du cannabis n’est généralement pas très sain en soi. Ce n’est pas le cas des huiles au CBD qui sont efficaces pour soulager les troubles du sommeil. Pour un meilleur effet, vous pouvez en prendre environ 30 minutes ou une heure avant de vous coucher. Vous pouvez également utiliser des bombes de bain pour favoriser le sommeil. Prendre un bon bain au CBD avant d’aller au lit procure souvent un sommeil reposant. Une autre option pour bien dormir consiste à prendre une infusion au CBD une demi-heure avant le coucher. Du reste, rien ne vous empêche de prendre une synergie de CBD et d’huiles végétales.

User de prudence en consommant du cannabis pour favoriser le sommeil

Vous pouvez utiliser le cannabis à court terme pour améliorer votre qualité de sommeil. En revanche, selon les recherches, un usage à long terme du cannabis peut développer une accoutumance à ses effets relaxants. L’abus du cannabis comme aide au sommeil est imprudent, car il peut inciter à en consommer davantage. De plus, une forte consommation de cannabis peut induire :

  • Une baisse du sommeil 
  • Un raccourcissement du temps de sommeil profond
  • Un retardement de l’endormissement
  • Une augmentation des réveils nocturnes

Selon les recherches, prendre une dose trop élevée de THC peut avoir des conséquences désagréables le lendemain. On parle notamment de somnolence diurne ou des perturbations de la mémoire. Sachez aussi qu’en période de sevrage, le cannabis peut aussi perturber le sommeil. On peut avoir du mal à dormir, faire des rêves bizarres ou passer moins de temps en sommeil profond. Scientifiquement, l’abus du cannabis sur le long terme induirait également la performance du cerveau donc il faut rester prudent. Fumer trop fréquemment de la marijuana augmenterait également l’apparition des affections respiratoires (bronchite chronique, etc.). Inutile de rappeler que les femmes enceintes et allaitantes doivent bannir la consommation de cannabis.

Synthèse sur le potentiel du cannabis à favoriser le sommeil

Bref, nous savons maintenant que le cannabis est favorable à l’endormissement. Il favorise la production d’adénosine qui désactive l’éveil de notre cerveau et améliore notre sommeil via les récepteurs endocannabinoïdes. Par ailleurs, la souche Indica est plus propice au sommeil par leur action apaisante. Mais la souche Sativa peut aider à réduire les mauvais rêves. Le cannabis présente également quelques avantages qui le distinguent des autres somnifères pharmaceutiques. Selon vos préférences, vous avez plusieurs choix de produits à base de cannabis et de mode de consommation. Vous pouvez notamment vapoter du CBD, prendre une tisane, de l’huile CBD ou une synergie d’huiles au CBD avant de vous coucher. Utiliser des bombes de bain au CBD est également efficace pour se sentir reposé et bénéficier d’un bon sommeil. 

Découvrez également dans un autre article la relation entre le cannabis et la paresse

 

spot_img

Articles Similaires

Le Maroc vise le marché européen du cannabis légal

Le Maroc est en passe de devenir un acteur...

La Polynésie approuve le cannabis thérapeutique

La Polynésie française a franchi une étape significative vers...

La Nouvelle Légalité du Cannabis aux États-Unis : Une Opportunité pour la Recherche

En mai dernier, la DEA (Drug Enforcement Administration) des...

Chanvre à Victoria : Le gouvernement passe à l’action

Le gouvernement de l'État de Victoria en Australie a...

Australie: Controverse autour des bonbons gélifiés aux champignons

Un rappel massif des bonbons gélifiés "Mushroom Gummies" d'Uncle...
spot_img
spot_img
spot_img
spot_img
spot_img