Marijuana médicale aux USA : Un projet de loi historique pour les recherches

Partagez cet article

 

Selon les nouvelles, le président américain aurait signé en faveur de l’étude sur la marijuana médicale. Sur le plan fédéral, cette officialisation de Joe Biden est révolutionnaire, car un texte de ce genre n’y a jamais été publié. 

Dernières dispositions avant la mise en marche du projet

La puissance publique aux USA semble plus tournée vers les projets écologiques durant cette année aux USA. Dans environ 2 mois, elle réalisera une réforme révolutionnaire concernant l’étude sur la marijuana médicale. Souvenons-nous qu’il y a environ 6 mois, les représentants ont voté en faveur de ce texte. Seule la signature du président américain manquait pour rendre effectif ce dernier. Avec sa validation, on peut dire que le projet historique en faveur de l’étude sur la marijuana médicale est désormais enclenché. Néanmoins, avant la publication de cette loi, le procureur général aux USA a encore le droit d’approfondir le sujet. S’il ne trouve rien à redire, la réforme sera lancée.

La puissance fédérale américaine continue sa politique verte

Il est important de connaître les points essentiels de ce projet en phase. Il vise à :

Responsabiliser les organismes mis en cause : la DEA recevra et contrôlera les requêtes de création des produits médicaux fabriqués à base de cannabis. En outre, la FDA sera en quelque sorte une facilitatrice pour le développement des produits dérivés de la marijuana. Elle prévoit d’impliquer plusieurs entités médicales (instituts de recherche, praticiens, écoles de médecine et d’ostéopathie) dans l’étude.

Donner plus de marge de manœuvre aux fabricants ainsi qu’aux chercheurs : d’une part, les fabricants pourront importer sans grandes restrictions les matières premières et les moyens matériels indispensables à la recherche. D’autre part, les chercheurs seront libres de modifier un protocole de recherche sans consulter la DEA. Cela, même si celui-ci est déjà consigné.

Renforcer le contrôle : un département sociosanitaire (HHS) prendra en main l’évaluation des bienfaits et des risques associés au cannabis. S’il existe une quelconque entrave à l’étude (politique, culturale, etc.), le HHS en avisera les responsables concernés. En termes de matières premières, le procureur général se chargera du contrôle annuel des offres de marijuana médicale. Au cas où ces dernières ne sont pas suffisantes, il devra le notifier au Congrès via un rapport.

cannabis-USA
cannabis legalization in the united states of america. cannabis leaf in hands on usa flag background

Position du président américain

Précisons que le président américain n’est pas vraiment pour la légalisation de la marijuana. Néanmoins, il contribue tout de même à faire avancer la situation du cannabis aux USA.

La concrétisation de cette loi résulte d’un effort en chaîne (recherche, dépénalisation et déclassement du cannabis de la catégorie 1). La grâce présidentielle octroyée aux Américains, condamnés pour possession de marijuana (6500 personnes), vient conforter le processus. La population américaine peut s’attendre à davantage de mesures en faveur du cannabis durant le mandat de Joe Biden.

Une influence non négligeable pour l’industrie de la marijuana

Deux projets de loi sont pertinents pour l’industrie de la marijuana médicinale aux États-Unis. Plusieurs États fédérés (24) revendiquent le SAFE Banking aux USA. Il s’agit d’une loi prévoyant de sécuriser les entreprises de cannabis légal, en favorisant leur accès aux banques américaines. En outre, Prepare, un autre projet de loi revendique d’égaliser l’accès à la marijuana médicale pour les anciens combattants américains.

Réjouissance de la coalition des partisans du cannabis

La coalition des partisans parlementaires du cannabis (Congressional Cannabis Caucus) est ravie de cette recherche sur la marijuana médicale. Cette entité milite depuis 2017 en faveur de l’usage récréatif et médicinal de la marijuana. Ce groupement politique accuse l’État fédéral de s’être longtemps opposé au progrès et aux recherches, en favorisant la stigmatisation de la marijuana. Le Caucus considère le projet de recherche sur la marijuana médicinale et le cannabidiol comme une étape mémorable pour corriger ce problème. Cette coalition pense également que ce projet d’étude viendra appuyer les recherches sur le potentiel et les effets de la marijuana.

Bref, la situation de la marijuana médicale s’améliore aux USA avec l’officialisation du projet de recherche sur le cannabis par Joe Biden. Le travail des différents militants du cannabis a payé, et cette signature en est la preuve. Le président américain contribue largement à la promotion du cannabis en entreprenant une politique verte. Le procureur général rendra bientôt effective cette décision qui vient renforcer les anciens efforts de plusieurs entités. Après tout, les recherches, la dépénalisation et le fait d’avoir retiré la marijuana de la liste des drogues illicites ont favorisé cette loi. La grâce présidentielle octroyée aux Américains condamnés pour possession de marijuana y a également contribué.

Saviez-vous que le chanvre a aussi le potentiel d’absorber le carbone dans l’atmosphère ?

spot_img

Articles Similaires

Startups européennes du cannabis : Vers une révolution boursière ?

Une vague d’optimisme souffle sur les startups européennes du...

Le NFP et la Légalisation du Cannabis : Une Position Ambiguë

Avec l'ascension du bloc NFP (Nouvelle Force Progressiste) à...

Guide ultime pour conserver votre cannabis

La conservation du cannabis est une étape cruciale pour...

Distribution de cannabis médicinal sur l’Île de Man : Une nouvelle ère

Les pharmacies de l’île de Man ont désormais la...

La FDA et la FTC ciblent 6 entreprises pour vente illégale de produits au delta-8 THC

La Food and Drug Administration (FDA) américaine et la...
spot_img
spot_img
spot_img
spot_img
spot_img