Mode d’emploi pour le THC : votre guide d’utilisation

Partagez cet article

 

Le cannabis se présente sous différentes souches et variétés. Les modes de consommation pour profiter de ses effets sont aussi très diversifiés. Un point commun à ne pas négliger cependant : trouver un dosage sûr et efficace reste vital. Non seulement cela vous aiderait à absorber correctement les cannabinoïdes, mais opter pour la bonne dose a aussi leur impact sur votre santé. D’ailleurs, le THC (tétrahydrocannabinol) mérite une attention particulière à cet égard. Principale substance psychoactive du cannabis, celui-ci présente effectivement autant d’effets thérapeutiques que nocifs. C’est justement pour cette raison d’ailleurs que le cannabis est encore réservé à l’usage médical en France. Quoi qu’il en soit, ce guide propose uniquement une indication sur le bon dosage de THC. Il ne remplace en aucun cas l’avis d’un médecin.

Que faut-il savoir sur le THC avant de commencer ?

Le tétrahydrocannabinol constitue tout d’abord l’un des principaux actifs du cannabis. Tout comme le CBD, celui-ci est aujourd’hui exploité pour ses vertus thérapeutiques potentielles. Contrairement au cannabidiol, le THC fait toutefois partie de la classe des psychotropes. C’est pourquoi il faut redoubler de vigilance quant à son utilisation. Si certains consommateurs y ont recours pour des fins récréatives, sachez que — à l’heure actuelle — cette molécule psychoactive reste encore un produit illégal.

L’article L3421-1 du Code de la Santé publique prévoit ainsi des sanctions qui peuvent aller jusqu’à un an d’emprisonnement et 3750 euros d’amende pour son usage illicite. Seule exception : les produits à base de CBD ayant un taux de THC inférieur à 0,3 %. Les adeptes de la marijuana espèrent néanmoins assister à la dépénalisation complète du cannabis dans les années qui suivent. En attendant, seul l’usage médical de la marijuana est autorisé en Hexagone. 

Quoi qu’il en soit, le THC est le premier responsable de l’euphorie lorsque l’on consomme du cannabis. Si les autorités limitent aussi son usage, c’est essentiellement à cause du fait qu’il pourrait provoquer une longue liste d’effets secondaires. Ils incluraient entre autres l’affaiblissement des capacités d’attention et de coordination, mais aussi le ralentissement du temps de réaction. 

Cependant, savoir bien doser le produit pourrait être une solution judicieuse pour réduire ces risques. Ainsi, il est fortement conseillé de scruter les emballages des produits achetés afin d’y trouver les informations nécessaires avant d’en consommer. Outre la concentration de THC (et des autres cannabinoïdes), vous pourriez d’ailleurs aussi obtenir des renseignements sur la variété de cannabis utilisé (Indica, Sativa, etc.). Souvent, les fabricants indiquent même les précautions à prendre ainsi que le mode d’emploi à suivre pour donner l’effet escompté.  

Quels sont les effets attendus de cette molécule ? 

Les effets habituels de la marijuana en font la drogue la plus consommée au monde. D’ailleurs, ceux-ci seraient principalement associés au THC qui est la substance psychoactive du cannabis. S’ils préoccupent les défenseurs de la santé mentale, ses adeptes y trouvent certains bienfaits qui ne cessent de faire l’objet de nombreuses études ces dernières années. Il aurait notamment des vertus antidouleur, antispasmodiques et apaisantes.

Les patients atteints de cancer y trouveraient également une solution efficace pour atténuer les effets secondaires de la chimiothérapie. Tandis que les personnes souffrant de maladies graves comme le SIDA et l’anorexie mentale profiteraient de son action sur l’appétit pour améliorer leurs conditions. 

Si seul l’usage médical est autorisé pour le THC, les adeptes du cannabis récréatif prônent aussi des effets intéressants. Cependant, il est primordial de se pencher sur les résultats attendus pour définir un dosage précis qui pourrait vous aider à en tirer le meilleur profit dans ce cas. Consommer de la marijuana en toute conscience vous permettra ainsi de distinguer les bons et les mauvais effets. 

Par exemple, il peut être envisageable d’attendre une sensation de détente accrue ou une réduction des symptômes d’anxiété avec la bonne dose. Dans le cas contraire, d’autres conséquences indésirables comme la perte de contrôle ou les problèmes de mémoire pourraient entamer sur votre bien-être quotidien. Tout cela pour dire que consommer du THC ne doit pas se faire à la légère. Respectez toujours le dosage indiqué — que ce soit dans le cadre thérapeutique ou récréatif — pour éviter les effets néfastes de la molécule.

Photo fleur de cannabis

THC : à quel dose l’effet « high » ? 

En réalité, cela dépend de la tolérance de chacun au THC. Cependant, ses propriétés psychoactives se feraient généralement ressentir avec un dosage d’environ 2,5 à 15 mg. Bien entendu, cela peut aussi varier en fonction de vos conditions physiques particulières, mais aussi l’âge et le poids. Si vous êtes particulièrement sensible au tétrahydrocannabinol ou qu’il s’agit de votre première expérience avec la plante, vous serez certainement plus susceptible d’observer une action dès 1 mg. 

Ce ne serait peut-être pas le cas pour les consommateurs ayant déjà développé une certaine résistance à ses effets dus à une prise régulière. Au contraire, il leur faudra probablement augmenter les doses avant de constater une différence. Il s’avère toutefois important de préciser que cette tolérance prend place à des rythmes différents selon les individus. 

Notes importantes

La fourchette de 2,5 à 15 mg de THC concerne surtout les produits comestibles riches en THC. L’impact d’une telle dose peut aussi être très différent en usage par voie orale et en mode de consommation par inhalation. D’ailleurs, il peut être plus difficile d’estimer la quantité de tétrahydrocannabinol en milligrammes contenue dans la fleur de cannabis par exemple. D’autant plus que les fumeurs et les vapoteurs ne se penchent généralement pas sur ce point avant de commencer leur séance. 

Dans ce cas, une astuce simple pourrait se montrer efficace pour obtenir les effets escomptés, sans altérer les performances. Pour ce faire, il suffirait en théorie d’attendre environ 5 minutes avant de prendre une autre dose afin de juger les effets du THC sur vous. 

En outre, il y a aussi le cannabis THC topique. L’effet high ne fait pas réellement partie des résultats attendus ici. Cependant, certaines personnes ayant une sensibilité accrue au tétrahydrocannabinol pourraient en faire l’expérience si par exemple le produit est appliqué sur une grande surface de la peau. Cela peut se ressentir dès 1 mg de THC absorbé par diffusion transdermique, mais peut aussi ne se présenter qu’à partir de 15 mg.

Pourquoi est-il essentiel de trouver le bon dosage ? 

La réponse est toute simple. Insuffisante, la quantité que vous prendrez ne fera aucune différence perceptible. De l’autre côté, un surdosage peut décupler les effets secondaires du THC. Cela pourrait devenir dangereux pour la santé. Trouver un juste milieu s’impose donc pour profiter au maximum des bienfaits associés à cette substance, sans que les conséquences nocives ne vous portent préjudice. Il est également à noter que l’action du cannabis sur vous peut être influencée par certains facteurs tels que  : 

  • La génétique, l’âge et le sexe ; 
  • L’état psychologique au moment de la consommation ; 
  • La qualité du produit utilisé ; 
  • Le mode de consommation privilégié ou encore 
  • Le niveau de tolérance de chacun. 

D’ailleurs, définir un dosage sûr et efficace revient essentiellement à une expérience personnelle. Cela signifie qu’il n’existe aucune dose de THC qui marcherait pour tout le monde. Le secret réside tout simplement dans l’écoute de vos sensations et de votre corps pour ne pas obtenir l’inverse de l’effet escompté.

Photo de huile de cannabis

Quelle quantité de THC prendre selon la méthode d’administration ? 

Comme nous l’avons mentionné plus haut, la méthode de consommation influence également l’impact du THC sur l’organisme. 

  • Si vous optez par exemple pour une teinture de cannabis, une dose comprise entre 1 et 2 mg de THC, à raison de 3 fois par jour, pourrait suffire. Augmentez la prise de 1 à 2 mg tous les deux jours pour une action optimale si nécessaire.
  • Pour des produits comestibles (bonbons, gums, pastilles, etc.), il est conseillé de commencer avec un dosage compris entre 1 et 2,5 mg. Idéalement, il faudrait attendre 2 heures avant d’en consommer à nouveau.
  • En ce qui concerne le vapotage, la recommandation est d’une fleur par inhalation. Répétez l’expérience après 5 minutes s’il le faut et faites de même jusqu’à atteindre les effets souhaités. 
  1. B. Pour un usage sûr et efficace du THC, il s’avère toujours avantageux de commencer avec une petite dose et d’augmenter au fur et à mesure.

Quelles sont les précautions à prendre ?

La consommation du cannabis peut être à l’origine de nombreux effets secondaires. Il convient ainsi d’utiliser la plante avec précaution afin de minimiser les risques pour la santé qui sont généralement liés à la présence du THC. Dans le cas d’un usage à des fins médicales, l’avis d’un professionnel de santé s’impose d’ailleurs. Il vous guidera vers les produits à sélectionner ainsi que le bon dosage à privilégier. 

De l’autre part, certaines méthodes de consommations se montrent plus sécuritaires que d’autres. Fumer des fleurs de cannabis peut par exemple être nocif pour les poumons et les voies respiratoires. De plus en plus d’adeptes du cannabis THC optent ainsi pour la vape grâce à son efficacité et à sa praticité. Cela vous permettra par la même occasion de bénéficier d’une plus grande biodisponibilité par rapport aux cannabinoïdes.  

Si vous voulez en savoir davantage sur le sujet, consultez notre article sur le vaporisateur de cannabis.

spot_img

Articles Similaires

Espagne : Le cannabis n’est pas nuisible à la santé

Une analyse des données de 600 000 personnes en...

Cannabis : Non à la répression

Le professeur Amine Benyamina, chef du service de Psychiatrie...

Députés Renaissance : Des sanctions plus dures pour le cannabis

Des députés de la majorité présidentielle, dirigés par Lionel...

À la découverte de la Sweet Berry

Le cannabis est une plante controversée. À la fois...

Cannabutter : Mode d’emploi

Avez-vous déjà entendu parler du cannabutter ? C’est du...

Entraid’addict : Une permanence pour les toxicomanes

De nos jours, il existe de plus en plus...
spot_img
spot_img
spot_img
spot_img