New York : les premières licences octroyées

Partagez cet article

 

L’État de New York légalise le cannabis pour les adultes en mars 2021, mais n’en autorise pas encore la vente. Ce retard résulte d’un procès intenté à l’État de New York et à la Commission de contrôle du cannabis. En septembre dernier, une entreprise du Michigan dénonce ces derniers pour avoir favorisé les entreprises hors de l’État. Sous la pression du lancement du marché légal du cannabis tant attendu aux États-Unis, l’OCM a décidé d’accorder certaines licences privilégiées aux entreprises et aux organisations à but non lucratif. Il s’agit d’une étape importante à l’heure où les autorités tentent de réprimer les distributeurs sans licence

Quelles étaient les prémisses du projet ?

Les candidats ont été sélectionnés parmi les 903 qui ont postulé pour 175 licences de cannabis. D’une part, le département d’Etat de l’État de New York délivre 150 licences de ce type aux entreprises. Ces dernières appartenant à des personnes touchées de manière disproportionnée par la guerre de la drogue. D’une autre part, il en attribue les 25 autres aux organisations à but non lucratif.

Une avancée majeure pour l’industrie du cannabis

Une décision controversée

Maintenant que les premiers permis ont été délivrés, il reste à voir si les autorités vont prendre des mesures contre les dizaines de locaux sans licence qui ont ouvert l’année dernière.

L’État de New York légalisera la consommation de cannabis à des fins récréatives en mars 2021. Cependant, il ne délivrera pas encore de licences pour sa vente.

Par ailleurs, la Commission du cannabis a également proposé des règles pour la vente de cannabis. Celle-ci met l’accent sur la santé publique, la qualité et la sécurité des produits, tout en veillant à ce que les personnes de moins de 21 ans ne puissent pas acheter de cannabis.

Une approbation mitigée du cannabis

Certains se sont réjouis du développement du projet, tandis que d’autres sont restés prudents. La Coalition pour l’égalité du chanvre social craint que les licences échouent. Il a déclaré qu’une plus grande attention devrait être accordée à la qualité et à la sécurité des produits qui se retrouvent sur les étagères de ces dispensaires légaux et que davantage d’argent devrait être consacré à la formation des opérateurs et du personnel.

M.Fluellen craint également que ces nouveaux points de vente de marijuana légale ne fassent concurrence aux magasins de cannabis médical existants. Selon le projet d’ordonnance publié dimanche, les magasins de marijuana médicale devraient attendre encore trois ans avant d’entrer sur le marché de la marijuana récréative.

De nouveaux obstacles se dressent sur la route !

Cependant, certains pensent que la décision pourrait rendre plus difficile pour les titulaires de licences de proposer des offres et des réductions.

Les licences de vente au détail sont toujours conçues en fonction de la livraison. À l’avenir, le modèle de livraison permettra de conclure des accords de crédit-bail et de financement sans retarder les ventes.

Conclusion

L’effort d’octroi de licences a été conçu pour aider l’État à atteindre son objectif de donner la priorité aux personnes des communautés qui ont été fortement ciblées pendant la guerre contre la drogue, afin de leur offrir des opportunités dans l’industrie légale du cannabis. Comme dans le reste du pays, la prohibition de la marijuana à New York a surtout entraîné les résidents noirs et latinos dans le système de justice pénale. Ceci malgré des niveaux de consommation similaires dans toutes les espèces.

spot_img

Articles Similaires

Startups européennes du cannabis : Vers une révolution boursière ?

Une vague d’optimisme souffle sur les startups européennes du...

Le NFP et la Légalisation du Cannabis : Une Position Ambiguë

Avec l'ascension du bloc NFP (Nouvelle Force Progressiste) à...

Guide ultime pour conserver votre cannabis

La conservation du cannabis est une étape cruciale pour...

Distribution de cannabis médicinal sur l’Île de Man : Une nouvelle ère

Les pharmacies de l’île de Man ont désormais la...

La FDA et la FTC ciblent 6 entreprises pour vente illégale de produits au delta-8 THC

La Food and Drug Administration (FDA) américaine et la...
spot_img
spot_img
spot_img
spot_img
spot_img