Plante de cannabis : évaluer l’importance du magnésium

Partagez cet article

 

Une bonne quantité en éléments nutritifs – azote, phosphore, potassium et magnésium – s’impose pour le succès de la culture de cannabis. Bien que le magnésium soit un micronutriment, et qu’il s’agit d’une composante biologique secondaire, il convient de noter son importance au développement d’une plante. Un bon cultivateur doit minutieusement assurer la suffisance de chaque élément organique nécessaire à la croissance du chanvre. Ainsi, il convient de reconnaître les anomalies, corriger les carences et surtout s’assurer de la qualité du sol.  

Le magnésium pour votre culture de cannabis

Les principaux éléments nutritifs qu’une plante a besoin pour se développer correctement sont :

–           L’azote (N)

–          Le phosphore (P)

–          Le potassium (K)

Le magnésium se trouve au second plan, mais assure un rôle très important à la croissance et la santé d’une culture. Toutefois, appartenant au groupe des macronutriments, le cannabis a besoin de ce substrat organique en grande quantité.

La plante peut détecter et localiser la présence du magnésium. C’est pour cela que l’on le considère d’un nutriment mobile. Par rapport à cela, un végétal peut le déplacer vers de nouveaux tissus qui en ont plus besoin.

Le magnésium est un élément nutritif

C’est durant tout son cycle de vie que le cannabis a besoin de magnésium. Il s’agit donc d’un élément fondamental à son développement, à sa croissance et surtout à sa santé. On note surtout la présence de ce substrat au niveau des feuilles. Ainsi, c’est grâce à ceci que la plante produit de la chlorophylle. Par conséquent, la suffisance en magnésium garantit la réalisation de la photosynthèse. Ainsi, la plante pourrait absorber le carbone et la lumière pour produire de l’oxygène et des glucides en retour.

La présence du magnésium influence de manière positive la qualité de la plante : les feuilles, les fleurs et les graines. Cette molécule intervient dans toutes les fonctions vitales du cannabis. Le végétal puise ses besoins nutritifs dans le sol. Ainsi, c’est la qualité de ce dernier qui garantit la suffisance des substances organiques.

Autrement, le cultivateur de cannabis peut combler cette satisfaction en magnésium à partir du traitement de la terre. Il est possible de reconstituer les ressources du sol grâce à des engrais et des fumiers. On peut ainsi procéder à une analyse du sol. Cela va permettre d’ajuster les apports en fonction des besoins de la plante de manière bien précise.

Le cannabis a besoin de magnésium durant la phase végétative

Comme il s’agit d’une étape importante au développement de la plante, les cultivateurs ont tendance à assurer les conditions environnementales du cannabis à la phase végétative. C’est durant cette période que la culture dresse sa morphologie et gagne de taille. Les conditions nécessaires à sa croissance se réunissent également au cours de cette phase précoce.

Par ailleurs, c’est durant cette étape que les feuilles se développent. Ce sont particulièrement les organes nourriciers du cannabis. Ainsi, le cannabiculteur intervient pour le palissage de la plante pour que les feuilles se ramifient correctement. Celle-ci commence donc à réaliser la photosynthèse, produire de l’oxygène et surtout de l’énergie. Mais c’est durant cette période où toutes les parties fondamentales de la plante apparaissent que l’on a besoin de plus de nutriments.

Particulièrement pour les feuilles, la plante du cannabis a besoin d’une quantité suffisante en magnésium. Cette substance garantit la conversion de lumière en énergie et surtout la régulation de la production d’enzymes. Depuis que les deux cotylédons sont tombés, le végétal devient indépendant, et ses besoins nutritifs doivent croître. Le cultivateur doit donc améliorer la qualité du sol grâce à des éléments biologiques ou parfois même des interventions chimiques – que l’on ne recommande pas. 

Un besoin croissant en magnésium durant la période de floraison

Tout d’abord, c’est durant la phase de préfloraison que la plante de cannabis prend un rythme de croissance très élevé. Pour certaines variétés, il se peut que l’arbuste atteigne le double de sa taille. Par rapport à cela, la plante requiert un besoin nutritionnel supplémentaire. Particulièrement, il lui faut beaucoup plus de calcium et de magnésium pour s’accommoder à cette vitesse de développement physique.

Particulièrement, le magnésium se trouve extrêmement indispensable. La plante risque de se débarrasser facilement de ses tissus, des plus anciens aux nouveaux. Par conséquent, il se peut que le cannabis perdre des feuilles, des éléments indispensables à la croissance et à la santé. Ainsi, le magnésium participe essentiellement à la transformation de la lumière en énergie, il faut en avoir assez pour avoir plus de rendement et surtout une croissance correcte.

Le cannabiculteur réalise un travail de précision très complexe. En utilisant des substrats pour adapter le sol aux besoins de la plante, il faut choisir les meilleurs produits et surtout un bon dosage. Si la carence en magnésium constitue un problème de taille, il ne faut surtout pas minimiser les risques sur les excès en éléments nutritifs.

Eviter les carences en magnésium

Comment les plantes de cannabis réagissent-elles en cas de carence en magnésium ? Si vous procédez à la culture de chanvre, il est important de reconnaître les signes démontrant ces problèmes. Par la suite, vous devez savoir les remédier pour que cela n’amène pas à d’autres soucis. Enfin, trouvez des astuces qui pourront vous aider à éviter les carences ou les excès en magnésium.

Les feuilles de cannabis peuvent devenir jaune avant de tomber en cas de carence en magnésium.

Détecter une carence en magnésium chez la plante

Pour savoir que votre plante est en bonne santé, vous pouvez tout vérifier au niveau des fleurs. Le magnésium est responsable de la production de chlorophylle. Par rapport à cela, la suffisance à cet élément se démontre par l’état des feuilles : elles sont bien colorées en vert. Dès que les folioles commencent à avoir une apparence jaunâtre, vous devez douter du taux de magnésium de votre culture.

On désigne par chlorose, le syndrome par lequel les feuilles commencent à avoir des contours en jaune. Cela commence par les tissus les plus vieux, c’est-à-dire que les plus anciennes feuilles seront les premières à présenter ce symptôme. Cette pigmentation terne atteint d’abord les marges foliaires pour atteindre ensuite le limbe tout entier. La chlorose peut également s’attaquer à la tige.

La carence en magnésium se présente donc par la détérioration des feuilles. Celles-ci risquent même de tomber. Effectivement, il s’agit d’un phénomène de survie par lequel, la plante récupère les éléments nutritifs dans les vieux tissus pour se nourrir. On assiste donc à un arrêt de l’irrigation de quelques parties du végétal. Quand cela atteint tous les organes vitaux, il se peut que la plante meure.

Une carence en magnésium entraîne l’insuffisance de la photosynthèse et surtout l’arrêt de l’absorption d’autres éléments nutritifs. En effet, il s’agit d’une matière importante dans le développement de toutes les parties de la plante telles que les feuilles, les fleurs et surtout les graines. Dans le cas où le manque de magnésium surviennent précocement, il est possible que la plante n’atteigne pas la phase de floraison. Si vous cultivez du cannabis et que ce problème se présente, il convient d’y remédier rapidement et efficacement.

Améliorer le taux de magnésium dans le cannabis

Les procédures scientifiques sont les plus efficaces pour détecter la suffisance en magnésium dans le sol ou au niveau de la plante de cannabis. Toutefois, une analyse en laboratoire pourrait paraître chère et surtout pas trop accessible. Par rapport à cela, le cultivateur doit comprendre les causes qui ont pu, ou qui pourraient engendrer ce problème.

A une culture de cannabis, il convient de noter que la quantité d’eau joue un rôle considérable dans le taux de magnésium que pourrait absorber la plante. Si la plantation est trop irriguée, ou que l’arbuste est trop rincé, on assiste à une déperdition du magnésium. Il convient donc de régler ces phénomènes par la diminution de l’eau. Autrement, il est préférable d’utiliser l’eau du robinet. Cette dernière contient une quantité importante de magnésium.

D’un autre côté, il faut que le cannabiculteur arrange le taux d’acidité du sol. En effet, il se peut que ceci contient assez d’éléments nutritifs, mais que la plante n’absorbe pas du tout. Un pH faible, acide, réduit l’action des racines. Celles-ci ne parviennent pas à puiser le magnésium dans la terre. Par rapport à cela, vous devez faire attention ! Pour régler ce problème, il ne faut pas ajouter du magnésium, mais corriger l’acidité du sol.  

Pour traiter la carence en magnésium dans votre plante de cannabis, on peut préparer une fertilisation foliaire. La démarche consiste à vaporiser la solution sur les feuilles de chanvre. Autrement, le cannabiculteur peut se procurer du sulfate de magnésium à la pharmacie ou auprès des revendeurs de produits agricoles. On dissout la matière dans l’eau puis pulvérise le mélange sur les feuilles.  

Conclusion

En somme, le magnésium constitue un élément important dans la santé et le développement de la plante de cannabis. Durant tout son cycle de vie, toutes les différentes parties du cannabis en a particulièrement besoin en quantité suffisante et croissante selon son état de développement. Toutefois, il est possible de corriger ces problèmes en vérifiant la qualité du sol et avec des astuces bien simples.

spot_img

Articles Similaires

Cannabis et Diabète : Une Révélation Surprenante sur le Contrôle de la Glycémie

Une nouvelle étude révolutionnaire a révélé que la consommation...

Personnalité et tabagisme : Fumeurs et non-fumeurs décryptés

Une étude approfondie publiée le 3 juillet dans Plos...

Boom des patients dans les cliniques de cannabis médical à Londres

Les cliniques de cannabis médical à Londres connaissent une...

Wiz Khalifa Interpellé en Roumanie pour Possession de Cannabis : Un Festival qui Tourne Mal

Le célèbre rappeur américain Wiz Khalifa a récemment fait...

Le Maroc vise le marché européen du cannabis légal

Le Maroc est en passe de devenir un acteur...
spot_img
spot_img
spot_img
spot_img
spot_img