Podium de la consommation du cannabis

Partagez cet article

 

La consommation de cannabis est un sujet de préoccupation croissant dans de nombreux pays européens. Selon les dernières conclusions de l’Observatoire européen des drogues et des toxicomanies, Genève a récemment détrôné Amsterdam en tant que ville avec la consommation moyenne de cannabis la plus élevée en Europe. Cette étude, intitulée « Wastewater analysis and drugs – a European multi-city study », a analysé les eaux usées de 104 villes européennes pour évaluer la consommation de drogues illicites dans ces villes. Le classement montre également que la Suisse est le pays le plus consommateur de cannabis en Europe, avec trois villes suisses figurent parmi les dix premières du classement.

Dans cet article, nous allons explorer les résultats de cette étude et les implications pour la santé publique.

Les résultats de l’étude « Wastewater analysis and drugs – a European multi-city study » sur la consommation de cannabis en Europe

L’étude « Wastewater analysis and drugs – a European multi-city study » menée par l’Observatoire européen des drogues et des toxicomanies a permis d’analyser les eaux usées de 104 villes européennes, afin de déterminer la consommation de drogues dans chaque ville. Cette étude a été menée en 2022 par le groupe européen SCORE, en collaboration avec l’agence antidrogue de l’Union européenne (EMCDDA).

Les résultats de l’étude ont montré que la consommation de cannabis est très répandue dans de nombreuses villes européennes. En moyenne, 120 mg de résidus de cannabis ont été retrouvés chaque jour et pour mille habitants dans les eaux usées des villes étudiées. Les résultats ont également révélé que la consommation de cannabis varie considérablement d’une ville à l’autre, allant de 3 à 440 mg par jour et par mille habitants.

L’étude a également permis de comparer les villes européennes en termes de consommation de cannabis. Selon les résultats, Genève a détrôné Amsterdam en tant que ville européenne avec la plus forte consommation de cannabis, avec 181 mg de résidus de cannabis retrouvés chaque jour et pour mille habitants en 2022. Zurich et Bâle ont également été classées parmi les villes européennes ayant une forte consommation de cannabis.

consommation de cannabis à genève

La Suisse : premier sur le podium de la consommation de cannabis

Selon le classement de l’Observatoire européen des drogues et des toxicomanies basé sur les résultats de l’étude « Wastewater analysis and drugs – a European multi-city study », la Suisse est le premier consommateur de cannabis en Europe. L’étude a analysé les eaux usées de 104 villes européennes pour déterminer la quantité de résidus de cannabis présents dans les eaux usées de chaque ville.

En 2022, près de 181 mg de résidus de cannabis ont été retrouvés, chaque jour et pour mille habitants, dans les eaux usées de Genève, ce qui a placé cette ville en tête du classement. Zurich et Bâle ont également été classées parmi les villes européennes ayant une forte consommation de cannabis, ce qui a contribué à placer la Suisse en tête du classement en tant que premier consommateur de cannabis en Europe.

L’étude a également montré que la consommation de cannabis en Suisse est très répandue, avec environ 750 000 joints fumés chaque jour pour un chiffre d’affaires annuel total estimé d’un milliard de francs suisses. Cependant, il est important de noter que la consommation de cannabis en Suisse reste illégale, mais tolérée dans certaines situations, telles que la possession de petites quantités de cannabis pour un usage personnel.

Amsterdam et Barcelone suivent Genève dans la consommation de cannabis en Europe

Selon les dernières conclusions de l’Observatoire européen des drogues et des toxicomanies, Amsterdam et Barcelone suivent Genève dans la consommation de cannabis en Europe. Ces deux villes ont été classées respectivement à la deuxième et troisième place du classement basé sur l’analyse des eaux usées de 104 villes européennes dans le cadre de l’étude « Wastewater analysis and drugs – a European multi-city study ».

Bien que Genève ait pris la première place avec une moyenne de 181 mg de résidus de cannabis par jour pour mille habitants dans les eaux usées, Amsterdam, la capitale des Pays-Bas, est également connue pour être une ville où la consommation de cannabis est répandue et tolérée. En effet, de nombreux coffee shops d’Amsterdam proposent des variétés de cannabis à la vente pour un usage récréatif.

Barcelone, la troisième ville du classement, est également connue pour sa culture de consommation de cannabis, avec de nombreux clubs de cannabis qui permettent aux membres de consommer et d’acheter du cannabis en toute légalité.

consommation de cannabis

Absence de la France et du Royaume-Uni dans l’étude sur la consommation de cannabis en 2022

L’étude « Wastewater analysis and drugs – a European multi-city study » menée par le groupe européen SCORE, en association avec l’agence antidrogue de l’UE (EMCDDA), a analysé les eaux usées de 104 villes européennes pour évaluer la consommation de cannabis en Europe en 2022. Cependant, l’étude a révélé que la France et le Royaume-Uni, à l’exception de Bristol, n’ont pas participé à cette étude.

Cela signifie que les données concernant la consommation de cannabis dans ces deux pays ne sont pas incluses dans le rapport de l’étude. Cela peut s’expliquer par des raisons diverses, telles que des restrictions légales, des protocoles de recherche différents ou des retards dans la collecte des données.

Cependant, l’étude de l’année précédente avait inclus la ville de Paris, qui avait été classée 9ème du classement européen, devant Prague. Bien que cela ne fournisse pas de données précises sur la consommation de cannabis en France, cela suggère que la consommation de cannabis est présente dans certains pays d’Europe, y compris en France.

Découverte : Augmentation de la détection de cocaïne et de méthamphétamine 

L’analyse de l’Observatoire européen des drogues et des toxicomanies révèle également une augmentation de la détection de cocaïne et de méthamphétamine dans les eaux usées des villes européennes. Cette tendance est préoccupante car ces drogues peuvent avoir des effets graves sur la santé physique et mentale des personnes qui en consomment.

La cocaïne est un stimulant puissant qui peut causer des problèmes cardiovasculaires, respiratoires et neurologiques. Elle peut également provoquer des troubles mentaux tels que des hallucinations, des délires et des crises de panique. La méthamphétamine est également un stimulant qui peut provoquer des effets similaires, ainsi que des dommages irréversibles au cerveau.

L’augmentation de la détection de ces drogues dans les eaux usées peut être due à une augmentation de la consommation ou à une meilleure détection par les autorités. Dans tous les cas, il est important de sensibiliser le public aux dangers de ces drogues et de fournir des moyens de prévention et de traitement pour aider les personnes qui luttent contre la dépendance.

Les gouvernements et les organisations de santé publique peuvent mettre en place des programmes de prévention, des centres de traitement de la toxicomanie et des campagnes de sensibilisation pour aider à réduire la consommation de drogues illicites et à prévenir les risques pour la santé.

En conclusion, les résultats de l’étude de l’Observatoire européen des drogues et des toxicomanies sur la consommation de cannabis en Europe ont mis en évidence un podium surprenant, avec Genève en tête devant Amsterdam et Barcelone. Cette étude a également montré que la Suisse est le pays le plus consommateur de cannabis en Europe. Ces résultats soulèvent des questions importantes sur les politiques de santé publique et les approches à adopter pour traiter les problèmes de toxicomanie dans ces villes et pays. Alors que les gouvernements continuent de réfléchir à la manière de réglementer la consommation de cannabis, il est important de comprendre les impacts potentiels de ces politiques sur la santé publique et de travailler à la mise en place de mesures de prévention et de traitement efficaces.

spot_img

Articles Similaires

Le Maroc vise le marché européen du cannabis légal

Le Maroc est en passe de devenir un acteur...

La Polynésie approuve le cannabis thérapeutique

La Polynésie française a franchi une étape significative vers...

La Nouvelle Légalité du Cannabis aux États-Unis : Une Opportunité pour la Recherche

En mai dernier, la DEA (Drug Enforcement Administration) des...

Chanvre à Victoria : Le gouvernement passe à l’action

Le gouvernement de l'État de Victoria en Australie a...

Australie: Controverse autour des bonbons gélifiés aux champignons

Un rappel massif des bonbons gélifiés "Mushroom Gummies" d'Uncle...
spot_img
spot_img
spot_img
spot_img
spot_img