Pythium : un ravageur fongique de plante de cannabis à éviter

Partagez cet article

 

Le champignon Pythium a été décrit comme une terreur « cachée » et un « tyran » pour les cultivateurs de cannabis. Il est caché car il se trouve dans la zone racine, qui est hors de vue. Contrairement au feuillage et aux bourgeons que nous voyons et vérifions quotidiennement, les racines sont cachées. Et voilà pourquoi les cultivateurs de cannabis doivent connaître les signes révélateurs de ce champignon. D’ailleurs, on peut voir ces signes dans les parties supérieures des plantes. Entrons dans les détails.

Que devez-vous connaître sur le pythium ?

Vous pourrez déjà entendre le pythium avec ses autres noms. La pourriture des racines, la fonte des semis, la flétrissure pythienne, la brûlure pythienne et la pourriture basale de la tige. Tout cela est des divers noms descriptifs de ce champignon. Pythium, est un champignon « moisissure de l’eau », ce qui signifie qu’il a besoin d’eau pour prospérer. Il produit des spores, qui peuvent nager dans l’eau. Ainsi, ils peuvent se déplacer librement dans la zone racinaire et se propager à différentes zones. Dans des conditions moins idéales, le champignon peut produire des spores coriaces, les sporanges, qui peuvent rester en dormance plus longtemps. Cela fournit également des indices sur le fait que la gestion de l’eau est cruciale dans le contrôle de cette maladie.

La pourriture des racines du cannabis peut être causée par plusieurs types de moisissures Pythium. De plus, cette décomposition peut survenir à des températures plus fraîches ou plus chaudes. En 2018, Punja et Rodriguez ont signalé deux espèces de Pythium spécifiques. Il s’agit de Pythium dissotocum Drechsler et Pythium myriotylum Drechsler. D’autres espèces de Pythium peuvent également être présentes en fonction de la température de la zone racinaire. Le Pythium ultimum peut être plus prédominant dans des conditions froides. Tandis que le Pythium aphanodermatum est plus fréquent dans des températures plus chaudes. En fait, le pythium est furtif. Cela signifie qu’il peut attaquer n’importe quelle étape du cycle de vie du cannabis.

Pythium, champignon image microscopique - Cannabig Info

D’où peut provenir le champignon Pythium ?

Le champignon est largement présent dans le sol des champs, la terre, la poussière et l’eau. Cette année, des chercheurs l’ont vu détecté dans les réserves d’eau des étangs et des mares-réservoirs. En particulier, ils l’ont vu lorsque les niveaux d’eau ont chuté et que les producteurs pompaient l’eau du fond. Il peut également être présent dans de nombreux supports culturels.

D’autre part, la contamination des semences a également été documentée. En fait, le champignon tirait sa source de nourriture des sécrétions des racines (exsudats) pour se développer et se multiplier. Le pythium peut se propager très rapidement dans les systèmes de recirculation. De plus, les moucherons fongiques qui peuvent se développer sur les algues peuvent transporter des spores de Pythium et du mycélium d’une zone à l’autre.

Cas très courant pour identifier le pythium

Dans la plupart des cas, la pourriture des racines peut débuter dans un système hydroponique. Les racines, qui sont dans l’eau stagnante au fond, virent au brun. Le niveau d’oxygène dans cette eau est inférieur à 3 parties par million (ppm).

Par la suite, les semis à la fin de l’état végétatif commencent à montrer les premiers signes de feuilles fanées. L’utilisation de la terre de champ dans des tasses sans drainage provoque des conditions de saturation en eau. De plus, cette condition donne des niveaux d’oxygène appauvris.

À la fin, la culture mature proche de la récolte des bourgeons montre des symptômes de nécrose foliaire dus au champignon Pythium. Le champignon attaque les poils absorbants et réduit ainsi l’absorption d’eau. Dans ce cas particulier, il peut avoir aussi des problèmes de pH, qui causent une toxicité ferreuse.

Comment reconnaître les symptômes de ce champignon ?

Lorsque vous cherchez à identifier les symptômes de Pythium, recherchez des feuilles plus jeunes qui deviennent de petite taille. Dans un premier cas, elle aura une teinte bleuâtre en cours de développement. En fait, ceci indique une absorption d’eau réduite. Un autre signe à rechercher est que les plantes flétrissent pendant la période d’éclairage et se rétablissent pendant la période d’obscurité. Dans ce cas, un œil aiguisé et une formation du personnel sont nécessaires. Les racines brunes viennent plus tard, une fois que le champignon est bien établi et que les dégâts sont faits.

Un test simple pour confirmer que le facteur majeur de la pourriture des racines est le champignon Pythium, consiste à prendre la racine brune et à la tenir entre vos deux doigts. Déplacez doucement le doigt et la peau se détachera, permettant de voir le brin de racine à l’intérieur. Les cultivateurs appellent cette situation « démolition » ou « se dépouiller ».

Il existe des tests de diagnostic moléculaire permettant de détecter l’ADN spécifique d’un agent pathogène. Ces tests sont utiles pour vérifier s’il y a d’autres champignons comme le Fusarium, également présents. L’eau et les milieux de culture peuvent également être testés pour ce champignon.

Plante de cannabis pourrie par un Pythium - Cannabig Info

Quels sont les facteurs qui favorisent le développement de Pythium ?

La pourriture pythienne des racines est également appelée moisissure aquatique. Une exposition prolongée à des conditions d’eau excessive ou à un manque d’oxygène favorise le développement de ce champignon. De plus, le pythium se développe dans des conditions chaudes (22 ° C ou plus) et humides. Particulièrement, il se propage si la quantité d’oxygène dissous (OD) est épuisée.

En raison du temps chaud, la température de l’eau du système hydroponique augmente. Ce qui fait que la solution nutritive contient moins d’oxygène. Alors que la solution nutritive chaude peut ralentir la croissance des racines, affectant éventuellement toute la plante. Pourtant, la diminution de la concentration en OD crée également un terrain fertile pour le développement de ce champignon. En effet, un niveau d’OD inférieur à 4 ppm est le point de départ de la croissance et de la production de spores de ce champignon. À 2 ppm, les racines deviendraient brunes et noires.

Comment gérer la pourriture pythienne ?

Pour gérer efficacement la pourriture pythienne dans les cultures de cannabis en intérieur ou en extérieur, il est crucial de mettre en œuvre une approche holistique. En termes simples, vous devez prendre en compte votre culture dans sa globalité. Les points à garder à l’esprit incluent :

  • Savoir d’où peut provenir le champignon
  • Reconnaître les symptômes le plus tôt possible.
  • Nettoyer, désinfecter et assainir l’équipement de la serre entre les cycles de culture.

Étapes pour se débarrasser du pythium

  • Commencez avec de bons clones enracinés qui ne montrent aucun signe de racines brunes ou de racines stressées. Si vous achetez des clones enracinés, examinez-les très attentivement et n’utilisez pas de clones faibles, stressés et grêles.
  • Un bon arrosage au bon moment est un aspect important de la gestion de cette pourriture des racines. Les cultivateurs peuvent maîtriser l’art de l’irrigation. Lorsque vous utilisez un milieu de culture, renseignez-vous sur sa porosité, ses capacités de rétention d’eau et ses temps de rétention d’air entre les cycles d’irrigation. Vérifiez les niveaux d’oxygène dans votre eau d’irrigation pour commencer, puis dans l’eau de lixiviation. Un bon compteur d’OD est un investissement judicieux.
  • Faites attention à la température de la zone racinaire. L’oxygène à des températures plus fraîches est meilleur qu’à des températures plus chaudes.
  • La lutte antiparasitaire est également un moyen utile de prévenir les invasions de Pythium. Certains parasites (le moucheron des champignons et les mouches des rivages) transportent le champignon avec eux. Donc, il est important de les tenir à distance et de protéger vos plantes du contact avec les champignons.
  • Ne laissez pas les feuilles mortes ou les débris végétaux pénétrer dans le réservoir hydroponique. Ils servent de refuge à Pythium pour se développer.
Une jolie feuille de cannabis - Cannabig Info

Quel fongicide utiliser pour éliminer ce champignon ?

Les producteurs doivent utiliser des bio fongicides approuvés comme mesures préventives avant que le problème ne survienne. Les meilleurs fongicides pour éliminer le Pythium comprennent :

  • Fongicides contre les champignons, les algues et les maladies : ce sont des produits préventifs et curatifs. Pour la santé et la consommation saine de vos fleurs, vous devez privilégier les produits bios.
  • Fongicide anti-oïdium des fleurs : il s’agit d’un produit phytosanitaire destiné à prévenir et combattre les attaques d’oïdium dans les cultures de chanvre. Ce produit a de grands avantages dans le traitement des champignons. En effet, il prévient de nombreuses maladies fongiques telles que la pourriture pythienne.
  • Propolis : Oui ! Les abeilles savent se protéger du champignon pythium en fabriquant de la propolis. Ces petites créatures fabriquent ce biostimulant et désinfectant 100% naturel.

D’autre part, les agents biologiques et les champignons sont très efficaces dans la gestion de la pourriture pythienne du cannabis.  Cela comprend:

De tels organismes développeront des relations symbiotiques saines avec les racines d’une plante. De plus, ils aident à absorber plus de nutriments pour alimenter une croissance plus rapide et plus saine. D’ailleurs, ils protègent la plante des agents pathogènes.

Dernière pensée

En résumé, le Pythium est un champignon puissant et rapide. Ces informations préventives vous aident à vous préparer à combattre ce dernier. Ainsi, vous arrivez à l’éliminer avant qu’il ne détruise toute votre récolte de cannabis. Envie de savoir une alternative pour améliorer la culture du cannabis? Découvrez l’aéroponie !

spot_img

Articles Similaires

Startups européennes du cannabis : Vers une révolution boursière ?

Une vague d’optimisme souffle sur les startups européennes du...

Le NFP et la Légalisation du Cannabis : Une Position Ambiguë

Avec l'ascension du bloc NFP (Nouvelle Force Progressiste) à...

Guide ultime pour conserver votre cannabis

La conservation du cannabis est une étape cruciale pour...

Distribution de cannabis médicinal sur l’Île de Man : Une nouvelle ère

Les pharmacies de l’île de Man ont désormais la...

La FDA et la FTC ciblent 6 entreprises pour vente illégale de produits au delta-8 THC

La Food and Drug Administration (FDA) américaine et la...
spot_img
spot_img
spot_img
spot_img
spot_img