Un incontournable de la transition écologique avec le chanvre !

0
999
Photo de graines de chanvre avec des fleurs de chanvre et de l'huile essentielle
Photo de graines de chanvre avec des fleurs de chanvre et de l'huile essentielle
 

« Sortez les doudounes, coupez le wifi, étendez votre linge et enfilez vos plus beaux cols roulés ! »

Ce sont quelques solutions proposées par les membres du gouvernement cet hiver au nom de la sobriété. Utiles ? Oui ! Suffisants ? Certainement pas ! Rarement ce mot de « sobriété » aura été autant au cœur de l’actualité… et autant caricaturé et instrumentalisé. Que recouvre vraiment la sobriété, ce pilier essentiel de la lutte contre le changement climatique et de la protection de la planète ?

”L’empereur est nu” : l’ouvrage incontournable pour comprendre la filière du cannabis

Jack Herer est un nom ou une prononciation que tout le monde a entendu par son combat, ou les variétés de Cannabis qui lui sont dédiés. Mais qui était ce personnage au charisme imposant et qui a passé plus de la moitié de sa vie à militer pour le chanvre pour ainsi nous offrir le Graal des guides pour la sobriété 2023 son ouvrage “l’empereur est nu” ? Ce dernier est aussi connu dans le milieu du 420 sous le nom de “la bible du chanvre” .

Si vous ne connaissez pas encore cet écrit “il n’est pas trop tard, le changement c’est demain et ensemble “Retrouvez-le ici, distribué par l’association NORML FRANCE. À travers cet article nous allons revenir sur les solutions apportées par l’utilisation du chanvre selon Jack Herer depuis 1985 ainsi que leur mise en place dans notre société en 2022. Je suis assez fier de vous présenter ces projets d’hier, d’aujourd’hui et de demain.

Jack a été pour moi la base de toute ma compréhension au sujet du cannabis. Il m’a apporté une définition distincte du mot PROHIBITION et de son effet direct sur la planète, l’humanité et la biodiversité. Après lecture de son ouvrage, une âme militante pro cannabis médical et une diffusion activiste écologiste des bienfaits du chanvre ainsi que des acteurs qui la produisent était née. La création du réseau chanvre_h_i_b_o_o_x_x_x_france devenait alors une évidence pour moi, afin de pouvoir, à ma manière, continuer le travail déjà commencé depuis longtemps.

Le chanvre : quèsaquo ? 

Le Chanvre industriel, textile ou agricole aussi appelé « Cannabis Sativa Subsp. Sativa » est une plante issue de la famille des Cannabacées. C’est une sous-espèce qui fait partie des différentes variétés de Cannabis. Elle peut aider à créer une fibre textile que l’on appelle d’ailleurs « Chanvre ». 

C’est une plante annuelle cultivée, sélectionnée pour la taille de sa tige et sa faible teneur en THC ou autres cannabinoïdes à partir de l’espèce que les botanistes appellent le Chanvre cultivé (Cannabis sativa L.). Il est souvent surnommé « chènevis ». Tel est aussi le cas de la graine de chanvre. Outre de désigner une espèce botanique, le « chanvre » est aujourd’hui utilisé de préférence pour appeler la plante industrielle ou encore sa fibre végétale. Par ailleurs, le Cannabis est le nom scientifique du genre utilisé aussi pour désigner la forme psychotrope, utilisée comme drogue ou dans un but médical.

L’utilisation du chanvre n’est pas une nouveauté. Il a déjà été très usité par l’Humain, et ce, depuis l’époque du Néolithique avant d’être interdit au cours du 20ème siècle. Pour cause, on a découvert ses effets psychotropes. 

Le chanvre industriel connaît de multiples utilisations. Tel est le cas par exemple des tissus, de la construction, des cosmétiques, de l’isolation phonique et thermique, de la fabrication d’huiles, de cordages, de litières, de l’utilisation sous forme de combustibles, en papeterie, ou encore pour l’alimentation humaine, l’alimentation animale. Il est aussi prisé comme biocarburants ou pour des usages médicamenteux, pour un usage récréatif ou comme matériaux composites en association avec des matières plastiques. La filière chanvre est de nouveau en pleine expansion, soutenue notamment par l’augmentation du pétrole et l’éveil de conscience environnemental. Les pays européens et les collectivités locales tentent ainsi de favoriser à nouveau la culture du chanvre. Il est néanmoins à noter que la production du chanvre dans le monde est diversement autorisée selon les pays.

Une production bien ancrée en Europe

La France s’impose comme leader européen du chanvre en représentant près d’un tiers de la production. Depuis quelques années, on enregistre une légère tension dans ce secteur. Cela se traduit d’ailleurs par une augmentation des surfaces cultivées et par l’augmentation du nombre de pays qui s’intéressent au Cannabis ainsi qu’à ses potentiels.  

Les chiffres clés du chanvre en France

  • En 2022, 21 700 ha de chanvre sont cultivés en France. Dans le lot, 1 800 ha sont utilisés dans la production de semences. 
  • 1 278 producteurs se sont lancés dans la production de cette plante. Ce qui donne des rendements moyens de 1 tonne de chènevis et 7 t de paille par hectare. 
  • Les graines  constituent 11 % du volume récolté, contre 89 % pour les pailles, représentant respectivement 21 % et 79 % de la valeur économique issue de la culture.

Culture écologique, une valorisation éco responsable

  • Les atouts écologiques

  • Plante à système racinaire permettant de structurer le sol et valorisant l’ensemble des éléments fertilisants du sol
  • 1 ha de chanvre absorbe autant de CO2 que 1 ha de forêt, soit 15 tonnes
  • Culture sans phytosanitaire, sans OGM et à forte biomasse
  • Un immeuble fait en béton de chanvre permettra d’accumuler 48 kg d’équivalent en CO2 sur 1 m2, et ce, pendant 100 ans
  • Les pièces conçues en chanvre dans l’industrie automobile permettent une réduction de 20% de masse. Ce qui permet de faire un gain de 1 cl de carburant /100 km et une réduction de 25 g de CO2/100 km.
  • Les produits transformés sont compostables et/ou recyclables en fin de vie : bâtiment, plastique biosourcé (ce plastique peut être réutilisé jusqu’à 10 fois sans dégrader les performances des fibres).
  • Les atouts agronomiques

  • Excellente tête de rotation qui permet un gain de rendement de 5 à 10 % sur la culture suivante (en céréales).
  • Diminution des IFT de l’exploitation, car le chanvre n’a besoin d’aucun herbicide, fongicide ou insecticide en culture.
  • La plante est plus résistante aux maladies et empêche la prolifération des mauvaises herbes.
  • Elle résiste parfaitement à la sécheresse et n’a pas besoin d’un système d’irrigation sur mesure pour son système racinaire profond (jusqu’à 3,5m).
  • C’est un réservoir de biodiversité, grâce à la hauteur et à la densité de la culture. C’est une proie facile et prisée par les prédateurs des ravageurs.
  • Les atouts éco-responsables

  • Filière totalement maîtrisée et 100 % française (de la sélection variétale à la transformation).
  • Process entièrement mécanique avec aucune chimie
  • Le respect de la législation européenne est obligatoire pour tous les acteurs. 
  • Les producteurs sont à proximité des industries de transformation (maximum 150 km de la chanvrière).
  • Une culture annuelle est obligatoire. Ce qui permet d’ajuster les ressources aux besoins des marchés.
  • La culture est alimentaire pour 15 % de la production de chènevis (la graine). C’est un débouché en forte augmentation.
  • 45 % de la production est valorisée localement.

Du Chanvre dans l’Alimentation

Le chanvre possède une partie comestible qui est sa graine. Celle-ci est à la base de plusieurs variétés d’aliments. D’où la filière du chanvre alimentaire.

La graine de Cannabis sativa L a été la première source de nutrition. Elle a été utilisée pendant des milliers d’années dans le Vieux Monde. Elle est connue pour sa gourmandise, sa douceur et sa subtilité. De plus, elle contient énormément de richesse nutritionnelle que l’on ne retrouve nulle part ailleurs. La graine de cannabis permet non seulement de remplir la panse, mais aussi d’assurer la bonne santé de l’Homme. On obtient ces différentes variétés grâce à différents processus de transformation. Ce qui impacte évidemment sur les propriétés nutritionnelles de chaque produit.

Un pionnier français de l’alimentation au Chanvre

L’alimentation au chanvre est née en 2002, de la passion de Christophe Latouche, artisan chanvrier depuis 1998.

« Nous vous garantissons des produits bio, éthiques et de qualité. Nous travaillons avec des producteurs locaux, vous proposant une gamme de produits alimentaires 100 % bio, 100 % française, 100% transformée en Bretagne dans nos ateliers. Nous transformons toutes nos matières premières, Graine décortiquée, huile vierge, farine sont transformées dans nos ateliers du centre Bretagne à partir de machines élaborées par nous-mêmes pour être les plus adaptées possibles à nos besoins, et ainsi vous fournir un produit de la meilleure qualité. Nous travaillons ensuite en collaboration étroite avec des artisans bio et locaux pour vous fournir une gamme gourmande et variée : chocolat noir au chanvre, galettes énergétiques, pâtes, chanvre et sarrasin, biscuits… »

Les vêtements et textiles faits à partir de fibre de Chanvre

Photo de fibre de chanvre
Photo de fibre de chanvre

Le chanvre fut une des premières sources de textile pour l’humanité. Les plus anciens tissus d’habillement retrouvés intacts sont des étoffes de chanvre découvertes en Chine et datant de 4 000 ans av. J.-C. 

Les fibres de chanvre ont permis de créer un textile inusable qui peut durer 6 000 ans. Elle est non seulement plus agréable à porter, mais sera aussi plus résistante face à l’humidité et aux rayons UV. C’est d’ailleurs le premier textile utilisé pour la fabrication de toile, de linge, de voiles de bateau, de vêtements, de cordes ou de cordages, de draps ou de sac ainsi que des tentes et de bien d’autres encore. 

Les grands navigateurs, tel que Christophe Colomb, ont utilisé cette fibre pour la fabrication de l’habillement de leur bateau. Il faut dire que le chanvre est réputé pour sa solidité et sa fiabilité. On dit que :

« Le chanvre textile fut le premier “moteur” de l’humanité. »

Atelier Tuffery : la référence du la fabrication de textile

Depuis plus de 125 ans, l’Atelier Tuffery se passe le flambeau de la fabrication du textile de chanvre de génération en génération. « Le bon sens » est le maître mot dans les ateliers, dans les boutiques et même dans les médias. L’enseigne y a apporté sa propre définition : 

« Le bon sens, c’est ce que chaque jour nous essayons d’appliquer au cœur de notre atelier. C’est une philosophie et une ambition, une promesse et une vision, la cause et la conséquence de nos décisions. Et définir « le bon sens » aujourd’hui, c’est être encore un peu plus transparent, pour continuer de faire connaître notre engagement centenaire pour le respect des humains et de la planète. »

Le Biocarburant avec la plante de chanvre

Les biocarburants sont des substituts de carburant. Ils sont créés sur la base de biomasse. C’est une matière première d’origine végétale, animale ou issue de déchets. 

Les biocarburants sont habituellement ajoutés dans les carburants classiques ou d’origine fossile. Il existe deux grandes filières de production des biocarburants : celle de l’ « essence » et celle des biocarburants « gazole ».

L’entreprise sarthoise Qairos : un parfait exemple 

La start-up Qairos Energies, basée à Loué (Sarthe) a reçu une récompense en novembre dernier au salon des Maires de Paris. En effet, elle a été l’une des pionnières en France dans la transformation du chanvre en une source d’énergie propre. 

La plante de chanvre : source d’une alimentation animale

Les animaux profitent aussi des bienfaits du chanvre. Divers produits existent désormais pour chiens, chats, chevaux, bétail et volaille. Ils optimisent la qualité de vie des animaux tout en vous permettant de protéger l’environnement et l’écologie. Tout le monde y gagne !

Z-COMPANY : le grand nom de l’alimentation animale à base de chanvre

Avec son usine basée aux Pays-Bas, Z-compagnie est l’une des entreprises les plus importantes dans cette filière. Elle disposerait d’un stock de plus de 85 ingrédients alimentaires, biologiques et conventionnels. L’entreprise est aussi connue dans le domaine de la transformation des graines de chanvre en produits dérivés. Ce peut être par exemple de la poudre de protéine, de l’huile, de la farine ou encore des graines. En faisant appel à cette enseigne, vous garantissez la qualité de vos produits et aurez accès à des aliments certifiés biologiques, respectant la norme néerlandaise FSCC22000.  

La plante de chanvre dans la construction

On privilégie de plus en plus les matériaux écologiques pour les travaux de construction. C’est notamment dû à la mise en application de la norme RT 2012 et à la prise de conscience des simples particuliers. On souhaite tous désormais habiter dans une maison saine et naturelle, mais surtout respectueuse de l’environnement. 

Le chanvre est une solution intéressante. Ce matériau écologique est issu d’une plante simple à cultiver. Il est connu pour ses vertus isolantes, résistantes, durables et pour sa contribution à améliorer la qualité de l’air.

ISOHEMP

Dans le secteur de la fabrication de matériaux de construction à base de Chanvre, le must est ISOHEMP. Cette entreprise propose des solutions innovantes et intéressantes pour les particuliers en quête d’une enveloppe isolante, durable et performante. Ce peut être pour une nouvelle construction ou pour des travaux de rénovation. Les produits proposés par ISOHEMP peuvent d’ailleurs être utilisés dans le secteur résidentiel, tertiaire ou industriel.  

Le chanvre pour les cosmétiques et les produits de soins de la peau

Photo de plante de chanvre avec une main qui tient une feuille
Photo de plante de chanvre avec une main qui tient une feuille

L’huile de graines de chanvre est aujourd’hui de plus en plus usitée dans la création de produits cosmétiques. C’est le cas notamment pour les articles destinés au soin de la peau. En effet, c’est un produit riche en acides gras essentiels. Elle serait un excellent hydratant agissant en profondeur sur la peau. De plus, elle pourrait être utilisée comme traitement de l’eczéma, du psoriasis et d’autres affections cutanées. 

Le chanvre peut également être utilisé pour fabriquer du savon. Il serait riche en glycérine. Celle-ci est un humectant qui peut aider la peau à rester hydratée. Elle est d’ailleurs souvent utilisée dans des produits comme le savon et les lotions pour aider les fashionistes à prendre soin de leur peau.

HO KARAN pour de la cosmétique bio haut de gamme

Ho Karan est l’enseigne incontournable en matière de cosmétique à base de chanvre. Convaincue des nombreux bienfaits de cette plante, Laure Bouguen a fondé cette entreprise afin d’en faire profiter tout le monde. Il faut dire qu’elle a toujours baigné dans la culture et l’exploitation de cette dernière. Ses Grands-Parents cultivaient déjà du Sativa afin de les transformer en papier. 

Chauffage avec les granulés de chanvre

Se chauffer aux granulés de chanvre est un choix écologique. En effet, les producteurs sèment et cultivent de nouvelles plantes tous les ans. Ce qui permet aussi de limiter la déforestation. De plus, lors de la récolte, on n’utilise pas l’intégralité de la plante. De quoi limiter les impacts écologiques de l’utilisation du chanvre. À cela s’ajoute le fait que la culture et l’entretien de cette plante ne nécessitent que de peu de ressources.  

En outre, le pourcentage de cendres est nettement inférieur à celui des granulés de bois. Pour autant, la valeur calorifique est la même. Ainsi, se chauffer avec les granulés de chanvre semble être la meilleure solution pour assurer votre confort en hiver. En plus, le processus de fabrication est moins cher que les méthodes traditionnelles. De quoi impacter sur le prix de ces derniers et vous permettre d’économiser de l’argent à long terme.

Le chanvre dans la fabrication de Plastique et la construction automobile

Le chanvre permet également de fabriquer du bioplastique grâce à ses tiges. C’est une alternative écologique et durable notamment pour la construction automobile. En effet, ces plantes sont constituées de 77 % de cellulose. 

Cette plante a l’avantage de pousser rapidement. Ce qui permet donc de réaliser une production en masse de bioplastique, léger et biodégradable

Porsche : la première marque automobile utilisant du bioplastique

L’esthétique et la résistance de ce bioplastique est prouvé par la Porsche 718 Cayman GT4 Clubsport MR. La marque travaille sur ce modèle depuis 2019. Elle sera finalement présente à la course des 24 heures de Nürburgring. Ce dernier-né de Porsche diffère notamment de ses camarades par l’utilisation de fibres naturelles dans chaque élément qui le constitue. Tel est le cas par exemple des portes-conducteurs et passagers, de l’aileron arrière, etc. 

Chanvre et bien-être

Le chanvre s’invite aussi de nos jours dans le secteur du bien-être. Certains en feraient même un usage thérapeutique. Ce qui vient s’ajouter à l’utilisation à des fins récréatives.  Selon le Rapport d’information sur le chanvre de bien-être, l’utilisation de cette plante se démocratise de plus en plus depuis quelques années. 

“ Entre NOUS “

“Entre Nous”, c’est l’amour du CBD. C’est le slogan de cette marque qui fait aujourd’hui partie des incontournables dans le milieu du bien-être. L’entreprise propose des produits bien-être naturels, sans terpènes ajoutés et sélectionnés avec minutie auprès des producteurs locaux. 

Le cannabis médical 

Photo d'un médecin qui tient du cannabis et de l'huile essentielle de chanvre
Photo d’un médecin qui tient du cannabis et de l’huile essentielle de chanvre

La France commence sérieusement à se pencher sur les avantages et les bienfaits possibles du cannabis médical. Quelques expériences sont menées de front par les scientifiques, et ce, dans le respect des conditions réelles afin d’étudier la possibilité de mettre en place une nouvelle politique en la matière. 

Ces expériences ont pour but de : 

  • Définir un objectif précis et de confirmer une hypothèse de travail. 
  • Évaluer les impacts d’une possible légalisation du cannabis médical et éclairer l’opinion publique en la matière
  • Avoir une conclusion objective et minutieuse sur la viabilité d’un projet de légalisation du cannabis médical. 

Mise en place du comité scientifique

L’ANSM s’est notamment portée volontaire afin de mener à bien cette expérimentation. L’organisme doit évaluer s’il y a possibilité de créer une filière de cannabis médical en France. Pour ce faire, il doit récolter des données scientifiques convergentes concernant les avantages d’utiliser cette plante dans le traitement de certaines maladies. 

L’ANSM devra aussi expliquer les raisons de la tendance actuelle pour le Cannabis médical. Sans compter qu’il doit comparer les demandes et les utilisations en France avec celles des autres pays dans le monde. 

Les recherches ont commencé en septembre 2018 avec la création du comité pluridisciplinaire. Ce sont des professionnels de la santé, des scientifiques et des patients qui se sont réunis afin de mener cette étude à terme.

La conclusion du décembre 2012 est sans équivoque : une utilisation du cannabis médical dans certaines situations cliniques peut être possible. Néanmoins, une expérience devra être menée pour confirmer cette dernière. 

Le CSST, un autre comité, s’est chargé de réaliser cette seconde expérience en janvier 2019. Ce dernier a, cette fois, pour objectif de délimiter un cadre pour sécuriser l’utilisation du cannabis médical par les patients et les médecins. Il fera donc une étude des produits utilisés, des formations que l’on doit proposer aux médecins et aux pharmaciens ainsi qu’aux patients et des registres de suivi des patients. 

Il fallut attendre l’aval de l’Assemblée nationale en octobre 2019 pour débuter l’expérimentation. La loi de financement de la sécurité sociale pour 2020 prévoit notamment un budget pour la réalisation de cette étude. Selon les précisions, elle devrait durer 2 ans avec un premier rapport au parlement 6 mois avant la fin de celle-ci. 

Dès juin 2021, un comité de scientifiques a été mis en place pour le suivi de l’expérimentation du CSST. Celui-ci aura pour tâche d’analyser et de surveiller le circuit d’utilisation du cannabis médical afin de garantir la sécurité de tous. De plus, l’ANSM continuera de travailler de concert avec toutes les parties prenantes au projet. 

En conclusion :

« Je ne dis pas que le chanvre sauvera le monde… mais en tout cas, c’est la seule chose qui puisse le faire… » J.H

Nous parlons d’une culture recouvrant aussi bien des besoins alimentaires pour les hommes et les animaux, que la production textile, voire bien plus. En effet, le Chanvre s’intéresse désormais à la production de matière thérapeutique, de matériaux de construction, d’isolation phonique et thermique, des litières, des cordages, du papier, divers matériaux composites associés à des matières plastiques, du biocarburant, etc. Voyons en Jack Herer un précurseur des besoins indispensables à la transition de l’humanité en ces temps d’éveil sur notre consommation et sur l’impact sur la planète qui accueille notre existence. Elle n’appartient à personne. À nous de la préserver.

CHANVRE, PLANTE EXCEPTIONNELLE

#2022CHANVREMENBON 

écrit par romain.l

responsable de réseaux sociaux chanvre_h_i_b_o_o_x_x_x_france

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici