Un tiers des boutiques de cannabis au Toronto menacée de fermeture

Partagez cet article

 

Toronto enregistre un nombre surélevé de boutiques de cannabis. Si auparavant, l’activité florissait, les situations actuelles annoncent un bouleversement de l’industrie. Ce signal d’alarme retentissait depuis longtemps, mais la filière se trouve désormais à la fin de sa résistance. Au cours de l’année précédente, on prévoit la fermeture d’un tiers des magasins de cannabis à Toronto.

Toronto est devenu un paysage cannabique

Les effets de la crise du COVID19 ont permis le développement sans égal de l’industrie du chanvre au Canada. Particulièrement à Toronto, dans la capitale ontarienne, on assiste à l’ouverture d’un millier de boutiques de cannabis en 3 ans. Cette ville devient un grand paysage cannabique.

Selon la Commission des alcools et des jeux de l’Ontario, on avait enregistré 163 permis d’ouverture de magasin de cannabis à Toronto en 2021. Les quartiers changent de caractère. En effet, si les différents secteurs se réfractent durant les périodes de confinement, la filière du chanvre a connu une émergence considérable.

Les boutiques de cannabis ont tout remplacé ! Les cafétérias, les restaurants, les magasins de mode et les épiceries ont disparu pour une conversion de la maison. Les propriétaires immobiliers sont contents d’accueillir les investisseurs de l’industrie du chanvre. Ces derniers parviennent efficacement à payer un loyer important.    

Le marché canadien de cannabis est saturé

Inquiétude auprès des professionnels de l’industrie du chanvre au Canada : le marché est saturé, et plusieurs détaillants doivent fermer leur porte. Craig Kolochuck, le PDG de 13 th Floor Cannabis, avait annoncé ouvertement sa crainte sur la chute de cette activité.

On ne s’attendait pas à une telle situation. Pourtant, de nombreux experts l’ont prédit. La conversion a spectaculairement diminué. Le marché avait enregistré une baisse. L’ouverture de nouvelles boutiques de cannabis avait fait un recul considérable. Autrement, les nouvelles licences en demande ont été annulées. L’industrie du chanvre vit une sursaturation.

Cette crise de la filière cannabis ne se limite donc pas dans la province ontarienne. D’autres régions et États sont aussi fortement touchés. On craint même le bouleversement de l’activité avec la fermeture de milliers de magasins de chanvre dans les 12 prochains mois. Dans tout le pays, environ 3 200 boutiques vont devoir fermer leur porte au cours de cette année.

Une décision municipale à l’appui

Ces facteurs économiques et financiers ont juste amorcé la chute de la filière chanvre au Canada. Mais Toronto est à deux fois un foyer important pour l’effondrement du système. Les conseillers municipaux ont opté pour une réglementation plus stricte de la filière. John Tory, maire de Toronto, avait déclaré qu’il adhère à cette décision.Le conseil avait également changé les dispositions réglementaires de la commune à l’égard de l’industrie du chanvre.

Enfin, un projet de loi a été élaboré pour modifier la loi régissant l’obtention d’une licence de cannabis. Celle-ci vise à changer le processus d’autorisation pour les futurs investisseurs. Les nouvelles règles octroient plus de pouvoir à l’autorité municipale pour le contrôle des magasins dans la ville. Cela annonce le ralentissement de l’activité. 

spot_img

Articles Similaires

Le Maroc vise le marché européen du cannabis légal

Le Maroc est en passe de devenir un acteur...

La Polynésie approuve le cannabis thérapeutique

La Polynésie française a franchi une étape significative vers...

La Nouvelle Légalité du Cannabis aux États-Unis : Une Opportunité pour la Recherche

En mai dernier, la DEA (Drug Enforcement Administration) des...

Chanvre à Victoria : Le gouvernement passe à l’action

Le gouvernement de l'État de Victoria en Australie a...

Australie: Controverse autour des bonbons gélifiés aux champignons

Un rappel massif des bonbons gélifiés "Mushroom Gummies" d'Uncle...
spot_img
spot_img
spot_img
spot_img
spot_img