Révolution dans l’agriculture du chanvre en Europe avec l’approbation de variétés autoflorissantes par la Commission européenne

Partagez cet article

 

La Commission européenne vient de donner son approbation à une nouvelle variété de chanvre avec des graines autoflorissantes, marquant un tournant majeur dans l’industrie agricole, en particulier pour les cultivateurs dans des régions aux climats plus froids. Cette décision pourrait non seulement faciliter l’entrée des agriculteurs sur le marché, mais également réduire les coûts de culture et d’extraction de CBD. L’entreprise CBD Seed Europe, pionnière de ces graines autoflorissantes, considère cette approbation comme un résultat exceptionnel de recherches génétiques et une opportunité significative pour l’industrie.

Contexte des graines autoflorissantes

Les graines de chanvre autoflorissantes représentent une percée dans la cultivation du cannabis. Contrairement aux variétés photopériodiques qui dépendent des cycles d’éclairage pour la floraison, les variétés autoflorissantes sont capables de passer du stade végétatif à la floraison en fonction de l’âge et de la croissance, indépendamment des changements de lumière. Cette caractéristique offre des avantages cruciaux, notamment dans des climats moins ensoleillés où le contrôle de la lumière peut être difficile.

Avantages clés de l’autofloraison

Les variétés autoflorissantes présentent plusieurs avantages majeurs pour les agriculteurs. Leur capacité à fleurir indépendamment de la durée d’éclairage les rend idéales pour la culture en hiver et s’adapte parfaitement aux conditions de culture en plein air où le contrôle de la lumière est limité. La réduction de la quantité de lumière nécessaire en culture d’intérieur peut entraîner des économies substantielles et une empreinte carbone moindre. De plus, leur cycle de vie court permet aux agriculteurs de cultiver plusieurs récoltes par saison, tandis que la densité de plantation accrue augmente le rendement.

Considérations et inconvénients potentiels

Bien que les variétés autoflorissantes présentent des avantages indéniables, certains inconvénients doivent être pris en compte. La génétique de ces variétés peut être moins stable, entraînant des variations entre les plantes individuelles. Le contrôle limité sur la taille des plantes et la capacité à remédier à des problèmes tels que l’élagage peuvent être des inconvénients. Bien que la densité de plantation puisse être plus élevée, les rendements peuvent parfois être plus faibles, et les niveaux de CBD inférieurs à ceux des variétés traditionnelles. Malgré cela, la société CBD Seed Europe a réussi à surmonter ces défis, obtenant l’approbation de variétés autoflorissantes auprès de la Commission européenne.

Procédure d’approbation rigoureuse en Europe

La disponibilité limitée des variétés autoflorissantes en Europe était due à la stricte procédure d’approbation de l’Union européenne. Toute semence, qu’il s’agisse de chanvre ou de tomates, doit subir une procédure d’enregistrement de deux ans pour être inscrite au catalogue commun. Les exigences de stabilité génétique étaient particulièrement élevées, un obstacle que CBD Seed Europe a surmonté en réduisant le nombre de phénotypes au point d’en avoir techniquement trois indiscernables les uns des autres.

Explication du fondateur de CBD Seed Europe

Americo Folcarelli, fondateur de CBD Seed Europe, exprime sa fierté pour le travail acharné de son équipe de sélectionneurs et de recherche génétique. Cette approbation est considérée comme un accomplissement remarquable dans le respect des strictes normes de l’Union européenne. Ces graines autoflorissantes, désormais disponibles en France chez France Botaniques, ouvrent de nouvelles perspectives pour les agriculteurs européens, en particulier dans des régions aux climats plus froids comme le Royaume-Uni.

Implications pour l’industrie du chanvre en Europe

L’approbation de ces variétés autoflorissantes pourrait avoir un impact significatif sur l’industrie du chanvre en Europe. Les agriculteurs, en particulier ceux des régions nordiques, pourraient bénéficier de coûts de production réduits et d’une plus grande flexibilité dans les cycles de culture. Cette évolution s’aligne également sur la tendance croissante de la légalisation et de la normalisation de la culture du chanvre en Europe.

Pour conclure, la Commission européenne a ouvert la voie à une nouvelle ère dans l’agriculture du chanvre en approuvant des variétés autoflorissantes. Ce progrès offre des opportunités passionnantes pour les agriculteurs européens, levant des obstacles et ouvrant la porte à une cultivation plus efficace. L’industrie du chanvre, en constante évolution, pourrait voir une augmentation de la diversité des cultures et des rendements avec l’introduction de ces variétés innovantes, marquant ainsi une avancée significative dans le paysage agricole européen.

spot_img

Articles Similaires

Cannabis et Soulagement de la Douleur : Les Terpènes plus Puissants que la Morphine ?

Une révolution médicale semble en marche. Des chercheurs de...

Décrocher du cannabis : 5 étapes essentielles !

Le cannabis fait partie du quotidien de nombreux Français,...

La Rébellion des Cherokees : Le Cannabis comme Acte de Souveraineté !

Cherokee, Caroline du Nord – Dans une salle de...

Royaume-Uni : Premier cannabis médical national disponible

Le cultivateur britannique de cannabis médical Glass Pharms a...

Le Cannabis : Toujours le Roi des Substances Illicites en Europe

Le cannabis demeure la drogue illégale préférée des Européens,...
spot_img
spot_img
spot_img
spot_img
spot_img