Cannabis saisi à Roubaix : les policiers n’ont pas résisté !

Partagez cet article

 

Le 13 septembre, le tribunal de Lille avait prononcé son jugement à propos de l’affaire cannabis saisis, sous-scellé concernant des policiers de Roubaix (Nord). La cours avait condamné les prévenus à une peine de prison avec sursis pour bris de scellé, vol de document et escroquerie à l’assurance.  

Scandale policier sur les scellés à Roubaix

Roubaix fait la une des journaux et des réseaux sociaux. La police des polices avait été amenée à enquêter sur le major et quelques éléments du commissariat de la ville. Alors que la brigade avait saisis une quantité de cannabis sur des affaires en cours, le chef de l’unité avait mis la main sur les scellés. Cela constitue un abus et surtout une atteinte sur des pièces à conviction.

Effectivement, lors d’une perquisition effectuée au domicile du major, on avait découvert une grande quantité de drogue. Les scellés comprenaient de l’argent et du cannabis. Durant sa mise en examen, l’officier avait expliqué que les butins étaient plus en sécurité chez lui qu’au poste.

À cause de cette affaire, les unités de la sécurité de la ville se sont indignées. Le syndicat, dirigé par Patrick Danel, intervient. Environ 40 kg de cannabis sont entreposés au sein du commissariat roubaisien. Ce stock est toujours en train de gonfler, car on procède régulièrement à des saisies. Selon un agent de police, il s’agit de quantités industrielles. Les éléments de la brigade s’exposent dangereusement aux odeurs des produits du cannabis.

Ce n’était pas une simple affaire de cannabis

Sans une autre enquête qui avait eu lieu au printemps 2021, cette affaire de cannabis saisis n’aurait pas éclaté. Le Chef de la brigade se trouve entremis à sa famille et ses collègues. Son ex-compagne avait dévoilé un enregistrement entre lui et une policière au mois de décembre 2022. Suite à un accident de route, cette dernière cherchait à escroquer l’assurance et attirait le commissaire dans son plan.

Les autorités ont reçu une autre vidéo compromettante. Celle-ci montre des scènes impliquant le major à une brise de scellé contenant un sac d’herbe. Sur les images, on aperçoit la policière manipulant un joint de cannabis. Ainsi, on avait surpris d’autres éléments de la police en pleine action de fumer.

En effet, le major, sa collègue et deux autres policiers ont reçu une convocation au tribunal pour donner leur version sur des affaires bien distinctes :

–          Brise de scellé

–          Vol de document

–          Escroquerie à l’assurance

Cannabis saisis : une affaire qui inquiète

Les syndicats surgissent, les policiers sont inquiets ! Exposés à l’odeur de ces produits dangereux, quelques éléments de la brigade ont été testés positifs au cannabis – ils l’ont seulement essayé pour s’amuser. Ces agents et officiers risquent des accidents en route pour une intervention ou en rentrant chez eux.

Cette histoire de cannabis saisis à Roubaix constitue une responsabilité de la greffe du tribunal. Le parquet de Lille se trouve donc incompétent sur cette affaire de cannabis illégal, car la gestion des scellés est un rôle qui revient pleinement aux greffiers du Ministère de la justice. Les magistrats ne trouvent pas de solution ! 

spot_img

Articles Similaires

La Thaïlande réinterdira le cannabis en 2025

La Thaïlande, qui avait marqué l’histoire en devenant le...

Cannabis et ados : Ce que les parents doivent savoir

Ah, le cannabis ! Avec sa légalisation au Canada, il...

Booba se lance dans le cannabis !

Le célèbre rappeur Booba ne se contente plus de...

26 nouvelles drogues en Europe en 2023

L’Observatoire européen des drogues et des toxicomanies (EMCDDA) a...

Trois États Américains Envisagent la Légalisation du Cannabis en Novembre

Alors que les discussions sur la légalisation du cannabis...
spot_img
spot_img
spot_img
spot_img
spot_img