La FDA Sollicite des Commentaires sur le Contrôle International de Substances, dont l’Oxyde Nitreux et la Kétamine Similaire

Partagez cet article

 

La Food and Drug Administration (FDA) des États-Unis a récemment lancé une initiative qui suscite l’intérêt dans le domaine de la réglementation des drogues et de la pharmacodépendance. Cette initiative invite le public à fournir des commentaires sur la possible soumission de diverses substances à un contrôle international. Parmi ces substances désignées des drogues notables telles que l’oxyde nitreux, une substance similaire à la kétamine, un opioïde synthétique et d’autres substances. Cette action a été déclenchée en préparation d’une réunion cruciale à venir : le Comité d’experts sur la pharmacodépendance (ECDD) de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) se réunira en octobre pour discuter de la classification et du contrôle international de ces substances.

L’oxyde nitreux et les substances en question selon la FDA

Au cœur de cette évaluation se trouve l’oxyde nitreux, une substance qui est utilisée à la fois à des fins médicales, notamment comme anesthésique, et à des fins récréatives sous forme d’inhalation. Actuellement, l’oxyde nitreux n’est pas soumis à un contrôle international, et cette situation est également reflétée au niveau fédéral aux États-Unis. Toutefois, la réglementation de l’oxyde nitreux varie d’un pays à l’autre, et certains, comme le Royaume-Uni, ont opté pour une réglementation stricte de cette substance. Cette diversité de réglementation soulève des débats sur la balance entre les avantages médicaux et les risques potentiels d’abus.

Processus d’Évaluation et Contrôle International Anticipé par la FDA

En vue de la réunion du Comité d’experts sur la pharmacodépendance de l’OMS, les États membres examinateurs estiment que certaines substances doivent être soumises à un processus d’évaluation préliminaire. Ce processus préliminaire vise également à déterminer si ces substances reçoivent un examen plus approfondi, connu sous le nom d’examen « critique », qui pourrait éventuellement conduire à leur classification sous contrôle international. Parmi les substances qui font l’objet d’un examen décrit le relaxant musculaire carisoprodol ainsi que des substances telles que les benzodiazépines, un opioïde synthétique et des stimulants.

Répercussions du Contrôle International selon la FDA

L’inclusion de ces substances sous contrôle international aurait des conséquences significatives sur leur production, leur distribution et leur utilisation. Une réglementation internationale pourrait proposer leur disponibilité et imposer des exigences plus strictes en matière de tenue de registres et de rapports. Les commentaires du public sollicités par la FDA jouent un rôle crucial dans l’évaluation scientifique et médicale envisagée par le Département américain de la santé et des services sociaux (HHS), qui sera ensuite transmise à l’OMS pour examen.

FDA et cannabis

Processus Légal et Voix du Public

L’appel à commenter lancé par la FDA vise à susciter des contributions du public sur la question de la réglementation internationale de ces substances. Cependant, il est important de noter que la FDA ne formulera pas de recommandation avant que l’OMS ne rende son propre avis, qui sera ensuite transmis à la Commission des stupéfiants des Nations Unies (ONU) d’ici la fin de 2023. Les commentaires du public seront acceptés jusqu’au 24 août. Les autorités gouvernementales américaines ont déjà reçu des milliers de commentaires dans des situations similaires par le passé, notamment lors de l’évaluation internationale du kratom en 2021.

Contexte Global et Débats sur la Réglementation des Drogues

L’initiative de la FDA visant à solliciter les commentaires du public s’inscrit dans un contexte plus large de débats internationaux sur la réglementation des substances. Des substances telles que la marijuana et le CBD ont déjà été l’objet de discussions et de décisions réglementaires de la part d’organisations internationales. Les débats sur la réglementation des drogues, y compris les appels à mettre fin à la « guerre mondiale contre la drogue », ont entraîné l’intérêt des Nations Unies et d’autres organismes internationaux.

Dans l’ensemble, cette initiative de la FDA pour solliciter les commentaires du public concernant la réglementation internationale de substances spécifiques, notamment l’oxyde nitreux, souligne l’importance des débats informés et d’évaluations scientifiques dans le domaine de la pharmacodépendance et de la réglementation des drogues à l’échelle mondiale. Alors que les organismes internationaux continuent d’explorer les moyens de protection de la santé publique tout en permettant un accès sûr à certaines substances, la voix du public et les contributions éclairées sont plus cruciales que jamais.

spot_img

Articles Similaires

Changement de Cap en Thaïlande : Le Retour du Cannabis surla Liste des Stupéfiants d’ici fin 2024

La Thaïlande, autrefois pionnière dans la dépénalisation du cannabis,...

Le Pakistan Va Légaliser le Cannabis à des Fins Médicinales : Une Révolution en Marche

Le gouvernement pakistanais vient d’annoncer une décision historique :...

Référendum sur le Cannabis en Slovénie : Nouvelles Perspectives et Défis

Le 9 juin prochain, les électeurs slovènes se prononceront...

Comment Identifier une Huile de CBD de Qualité

Dans un marché en pleine expansion du cannabidiol, la...

Le Taux Légal de CBD au Luxembourg : Ce Qu’il Faut Absolument Savoir

Le marché en plein essor du cannabidiol s'étend progressivement...
spot_img
spot_img
spot_img
spot_img
spot_img