Ganjaville riddim, l’album

Partagez cet article

 

Depuis des années, le cannabis occupe une place importante dans le cœur de certains artistes. Plusieurs genres de musique allant du reggae jusqu’au rap parlent de marijuana. Les hippies l’associent aussi très souvent à leurs musiques. Certains considèrent cette plante comme un moyen de se procurer de l’inspiration. D’autres l’utilisent pour la méditation. Il y en a même qui l’utilisent comme une forme de prière. Sinon, il y a ceux qui la voient juste comme une drogue. Néanmoins, la marijuana a traversé le temps et s’immisce aujourd’hui dans plusieurs cultures. C’est ainsi que la marijuana inspire l’album Ganjaville Riddim.

Le label Oneness Records

Oneness Records est un label allemand qui est principalement mené par Moritz Von Korff. Ce nom parle sûrement aux grands fans de reggae. En effet, il s’agit du bassiste du groupe de reggae Dub Incorporation. Le label commence d’abord en étant un backing band pendant quatre ans. Moritz jouait partout avec des musiciens anglais, jamaïcains et allemands. Le backing band se développe ensuite en label. Le premier projet du label est Oneness Riddim qui rencontre un certain succès parmi les admirateurs du reggae. Une des particularités de ce label est l’attention qu’il porte aux clips de leurs musiques. Effectivement, leurs clips sont très bien travaillés et occupent une position importante dans leurs musiques.

Le genre riddim

Le riddim est l’instrumental qui fait la particularité du dancehall ainsi que du reggae. D’ailleurs, il s’agit d’un mot jamaïcain qui signifie littéralement rythme. À l’image du reggae, le riddim est tranché et entraînant. La rythmique est donnée par la guitare, la grosse caisse et la caisse claire. Mais, l’instrument qui donne la mélodie est la basse ou le synthétiseur. Le rythme se fait en 4 temps. Son signe caractéristique est son emploi dans plusieurs chansons. Un album riddim est donc un album ou toutes les musiques ont le même instrumental.

L’album en général

L’album est composé par un riddim qui sera joué tout au long. Les thèmes traités sont les thèmes récurrents abordés par la musique reggae. Il parle principalement de l’inspiration que le cannabis peut procurer. En plus de cela, il critique le système dans lequel l’être humain évolue. L’album cherche donc à ambiancer tout en dénonçant le capitalisme. Il prône la liberté de chacun et pousse les humains à s’apporter du bien mutuel. Parmi les artistes connus du projet, on peut citer :

  • Alborosie
  • Lutan Fyah
  • Luciano
  • Eek-A-Mouse
  • Lee Perry
  • Tribal Seeds
  • Mellow Mood
  • Queen Omega
  • Naptali

En somme, l’album Ganjaville Riddim est une ode à la marijuana. Les thèmes de l’album sont la paix, l’amour, le cannabis et la lutte contre le système. L’album est produit par Oneness Records. Il s’agit d’un label fondé par un membre important de Dub Inc. Cela fait déjà plus de dix ans que ce label produit différents albums. Bien que l’album ne fasse pas beaucoup de bruit dans la culture populaire, il connaît un certain succès chez les fanatiques de reggae. Il n’est composé que d’un seul riddim qui s’étend tout au long de l’album. Cela permet à l’auditeur de rester dans l’atmosphère de l’album jusqu’à la fin de son écoute.

spot_img

Articles Similaires

Startups européennes du cannabis : Vers une révolution boursière ?

Une vague d’optimisme souffle sur les startups européennes du...

Le NFP et la Légalisation du Cannabis : Une Position Ambiguë

Avec l'ascension du bloc NFP (Nouvelle Force Progressiste) à...

Guide ultime pour conserver votre cannabis

La conservation du cannabis est une étape cruciale pour...

Distribution de cannabis médicinal sur l’Île de Man : Une nouvelle ère

Les pharmacies de l’île de Man ont désormais la...

La FDA et la FTC ciblent 6 entreprises pour vente illégale de produits au delta-8 THC

La Food and Drug Administration (FDA) américaine et la...
spot_img
spot_img
spot_img
spot_img
spot_img