La Commission Européenne approuve une initiative citoyenne européenne (ICE) en faveur du cannabis médical

Partagez cet article

 

La Commission Européenne a récemment donné son feu vert à une Initiative Citoyenne Européenne (ICE) visant à faciliter l’accès au cannabis médical et à encourager la recherche sur ses propriétés thérapeutiques. Cette décision ouvre la voie à une campagne de pétition au cours des six prochains mois, suivie d’une période d’un an pour recueillir un million de signatures dans au moins sept États membres, nécessaires pour forcer l’examen de la proposition.

Objectifs de l’Initiative Citoyenne Européenne (ICE)

Initialement, la proposition comportait trois objectifs majeurs. Tout d’abord, la convocation d’une assemblée citoyenne transeuropéenne sur les politiques relatives au cannabis, suivie de la facilitation de l’accès au cannabis médical et de l’autorisation du transport de cannabis et de ses dérivés prescrits à des fins thérapeutiques pour garantir le droit à la santé. Cependant, la Commission a choisi de retenir uniquement les deux dernières propositions, notamment de se prononcer sur une uniformisation des politiques européennes du cannabis.

Décision de la commission et rendue sur l’initiative

La Commission a expliqué que le premier objectif n’était pas de sa compétence, car il ne relève pas de ses prérogatives de soumettre une proposition d’acte juridique dans ce domaine. Cette décision pourrait éventuellement remettre en question le principe même de la pétition. En 2014, la Commission avait déjà accepté une ICE similaire sur l’harmonisation des politiques européennes du cannabis et la légalisation, qui avait obtenu 170 000 signatures sous le nom de « Weed Like To Talk ».

La Commission n’a pas encore analysé en profondeur le contenu des propositions à ce stade. Elle a précisé que la décision d’enregistrer l’initiative pour son deuxième et troisième objectif est d’ordre juridique et ne préjuge pas des conclusions finales sur l’initiative ni des actions envisagées en cas de soutien suffisant.

Implications et réflexions sur la politique antidrogue

Intitulée « Initiative Européenne sur le Cannabis » (IEC), la mesure souligne que l’Union Européenne a adopté progressivement des positions communes sur des approches innovantes en matière de politiques antidrogue centrées sur les droits de l’homme. Elle a également mis en lumière les réformes plus grandes entreprises de certains États membres, tels que l’Allemagne, le Luxembourg et Malte, visant à légaliser le cannabis.

Face à l’absence de progrès significatifs dans la lutte contre les stupéfiants illicites en Europe, l’initiative propose une réflexion radicale sur une approche qui n’a pas réussi à réduire l’offre et la demande de drogues. Elle remet en question l’efficacité des peines les plus sévères dans le système européen de contrôle des drogues, mettant en évidence la nécessité de mobiliser des ressources pour réduire les risques liés à la problématique de consommation de drogues.

Contexte international et évolutions récentes

L’année dernière, des experts des Nations unies ont appelé à la fin de la guerre mondiale contre la drogue, et une commission mondiale sur la politique en matière de drogues a plaidé en faveur d’un accès légal et réglementé aux substances illicites. Dans ce contexte, les dirigeants du gouvernement de coalition allemand ont récemment annoncé un accord final sur un projet de loi visant à légaliser le cannabis à l’échelle nationale, préparant ainsi le terrain pour un vote imminent et une promulgation en avril.

En somme, l’approbation par la Commission Européenne de l’Initiative Citoyenne Européenne (ICE) en faveur du cannabis médical marque un tournant significatif dans le débat sur la politique antidrogue en Europe. Bien que la Commission ait exclu le premier objectif de l’initiative, elle reconnaît l’importance d’explorer des avenues innovantes en matière de politiques antidrogue centrées sur les droits de l’homme.

Les implications de cette initiative sont vastes, car elle met en lumière le besoin pressant de réévaluer les politiques existantes et de favoriser un accès plus large au cannabis médical. Les réformes déjà entreprises par certains États membres, tels que l’Allemagne, le Luxembourg et Malte, soulignent un changement d’attitude plus global envers la légalisation du cannabis.

Cependant, la décision de la Commission de ne retenir que deux des trois objectifs initiaux souligne les défis persistants dans la recherche d’une approche unifiée au niveau européen. Les débats sur la légalisation du cannabis et les politiques antidrogues restent complexes et sensibles, nécessitant une réflexion approfondie et des ajustements au fil du temps.

Dans un contexte international où des voix influentes plaident en faveur d’une réforme radicale de la politique antidrogue, cette initiative européenne sur le cannabis pourrait potentiellement catalyser des changements significatifs. Si les organisateurs réussissent à recueillir le million de signatures requis, la Commission sera confrontée à la décision cruciale de donner suite à la demande, marquant ainsi un nouveau chapitre dans la politique européenne sur le cannabis.

En fin de compte, cette initiative s’inscrit dans un mouvement mondial visant à repenser les approches en matière de drogues et à privilégier les solutions axées sur la réduction des risques et la promotion de la santé publique. L’année à venir sera déterminante, avec le gouvernement allemand sur le point de légaliser le cannabis à l’échelle nationale, ajoutant un poids supplémentaire à l’évolution des attitudes à l’échelle européenne.

spot_img

Articles Similaires

OG Kush : Mystères olfactifs sous diverses identités

La véritable origine de l’OG Kush varie selon la...

THC et lait maternel : Révélations

Une équipe de chercheurs de l’Université d’État de Washington...

Cannabis et Soulagement de la Douleur : Les Terpènes plus Puissants que la Morphine ?

Une révolution médicale semble en marche. Des chercheurs de...

Décrocher du cannabis : 5 étapes essentielles !

Le cannabis fait partie du quotidien de nombreux Français,...

La Rébellion des Cherokees : Le Cannabis comme Acte de Souveraineté !

Cherokee, Caroline du Nord – Dans une salle de...

Royaume-Uni : Premier cannabis médical national disponible

Le cultivateur britannique de cannabis médical Glass Pharms a...
spot_img
spot_img
spot_img
spot_img
spot_img