Las Vegas Favorise les Salons de Consommation de Cannabis grâce à de Nouvelles Réglementations Progressistes

Partagez cet article

 

Dans une décision qui pourrait marquer un tournant dans l’industrie du cannabis à Las Vegas, le conseil municipal a récemment approuvé des réglementations novatrices pour les salons de consommation de cannabis. Alors que le marché du cannatourisme et de l’innovation hôtelière est rigoureusement surveillé, ces nouvelles mesures sont considérées comme un signe positif pour les acteurs de l’industrie. Cet article examine de près les réglementations adoptées par le conseil municipal et leur impact potentiel sur les opérateurs et les fervents partisans du cannabis.

Réglementations Novatrices à Las Vegas

Composé de sept membres, dont la mairesse Carolyn Goodman, le conseil municipal de Las Vegas a opté pour des réglementations plus favorables que les propositions initiales pour les salons de consommation de cannabis. Une des décisions clés a été de maintenir une zone tampon de 1 000 pieds entre les salons de consommation, une exigence qui avait suscité une opposition majeure de la part des opérateurs et des défenseurs du cannabis. Cependant, une option supplémentaire a été introduite : les entreprises peuvent désormais demander une dérogation au conseil municipal pour contourner cette règle, ouvrant ainsi la voie à des regroupements de salons dans une zone restreinte. Cette approche s’inspire du modèle des brasseries et des concessionnaires automobiles, qui se renforcent mutuellement pour attirer les clients et stimuler la vente au détail.

Cependant, certains experts et partisans estiment que la zone tampon de 1 000 pieds pourrait encore freiner le potentiel de développement du tourisme du cannabis à Las Vegas. Ils considèrent cette restriction comme un obstacle à l’attraction de touristes désireux de découvrir la culture du cannabis dans un environnement contrôlé.

Las vegas et cannabis

Restrictions Additionnelles et Frais

Outre la zone tampon, le conseil municipal a également approuvé d’autres restrictions de localisation. Une distance minimale de 300 pieds entre les salons de consommation et des espaces tels que les parcs de la ville, les lieux de culte, les fournisseurs de services de soins familiaux ou de groupe, ainsi que les installations de loisirs publiques est requise. De plus, les salons de consommation ne sont pas autorisés à s’implanter à moins de 1 500 pieds des établissements de « jeu sans restriction », et ils sont exclus des casinos, des centres de villégiature et des quartiers médicaux de la ville.

Concernant les frais, les exploitants de salons doivent s’acquitter de frais de création de 10 000 $ et de frais de licence semestriels ne dépassant pas 3 % de leurs revenus bruts. En ce qui concerne les opérateurs de salons d’équité sociale, leurs frais de montage ont été abaissés à 1 500 $ par rapport à la proposition initiale de 2 500 $. De plus, les nouvelles règles autorisent le tabagisme et la consommation de produits comestibles à l’extérieur des salons.

Perspectives et Réactions à Las Vegas

Après un processus réglementaire qui s’est étendu sur plusieurs années, les salons de consommation de cannabis ont enfin reçu l’approbation du conseil municipal de Las Vegas et du comté de Clark en septembre dernier. Les membres du conseil ont exprimé leur conviction que ces réglementations offrent une option responsable pour les touristes et les résidents souhaitant consommer du cannabis dans un cadre contrôlé. Plusieurs opérateurs ayant obtenu des licences ont déjà annoncé leurs plans d’ouvrir leurs salons cet été, une initiative qui pourrait non seulement stimuler l’industrie du cannatourisme, mais aussi renforcer la réputation de Las Vegas en tant que destination innovante et accueillante pour les amateurs de cannabis.

Pour conclure, l’approbation des réglementations favorables pour les salons de consommation de cannabis par le conseil municipal de Las Vegas marque une étape majeure pour l’industrie du cannabis dans la région. En mettant en place des mesures plus souples que prévu initialement, Las Vegas montre son engagement envers le développement de l’industrie du cannatourisme tout en prenant en compte les préoccupations des opérateurs et des défenseurs. Cette décision pourrait non seulement revitaliser l’économie locale, mais également positionner Las Vegas comme une destination de premier choix pour les amateurs de cannabis en quête d’une expérience unique et légale.

spot_img

Articles Similaires

La Thaïlande réinterdira le cannabis en 2025

La Thaïlande, qui avait marqué l’histoire en devenant le...

Cannabis et ados : Ce que les parents doivent savoir

Ah, le cannabis ! Avec sa légalisation au Canada, il...

Booba se lance dans le cannabis !

Le célèbre rappeur Booba ne se contente plus de...

26 nouvelles drogues en Europe en 2023

L’Observatoire européen des drogues et des toxicomanies (EMCDDA) a...

Trois États Américains Envisagent la Légalisation du Cannabis en Novembre

Alors que les discussions sur la légalisation du cannabis...
spot_img
spot_img
spot_img
spot_img
spot_img