Un Grand Pas vers la Légalisation du Cannabis Médical en Polynésie Française

Partagez cet article

 

La Polynésie française se distingue par sa progression rapide vers la légalisation du cannabis thérapeutique, dépassant même la métropole en termes de vitesse et de détermination législative. Le projet de loi intitulé « réglementant certaines activités relatives au cannabis dépourvu de propriétés stupéfiantes et les médicaments contenant du cannabis ou des cannabinoïdes » représente une avancée significative dans la région.

Un Grand Pas vers la Légalisation du Cannabis Médical en Polynésie Française

Adoption à l’Unanimité en Commission

La Commission de la santé et des solidarités a voté à l’unanimité en faveur de ce projet de loi. Ce vote marque une étape cruciale vers la mise en œuvre du cadre légal pour le cannabis thérapeutique. Le projet attend maintenant son inscription à l’ordre du jour de l’Assemblée de la Polynésie française pour être officiellement adopté.

Un Cadre Législatif Complet

Le projet de loi propose un cadre exhaustif pour l’importation de graines de chanvre, la culture de chanvre, et l’importation de médicaments à base de cannabis ou de cannabinoïdes. Cette réglementation vise à établir une industrie du chanvre et du CBD en Polynésie. La culture de chanvre sera autorisée via un régime de déclaration auprès du service en charge de l’agriculture, avec des variétés autorisées fixées par décret et intégrées à un catalogue spécifique.

Taux de THC : Une Question Cruciale

Le taux de THC des variétés autorisées n’a pas été fixé définitivement. Bien que le projet de loi mentionne une limite de THC de 0,3 %, certains pays comme l’Italie et la République tchèque permettent des niveaux plus élevés (jusqu’à 1 %). Les facteurs environnementaux locaux suggèrent que l’Assemblée polynésienne pourrait avantageusement adopter une limite de 1 % pour éviter de jeter des récoltes de chanvre qui dépasseraient facilement le seuil de 0,3 %.

Régulation du Cannabis Thérapeutique

Le projet de loi régule également le cannabis thérapeutique en autorisant l’importation de médicaments à base de cannabis ou de cannabinoïdes, sans restriction sur la forme de ces médicaments. Contrairement à la métropole, où les patients sont limités aux huiles et extraits, les malades polynésiens pourront se voir prescrire des fleurs de cannabis. Ces médicaments seront prescrits par des professionnels de santé et délivrés en pharmacie, qui seront aussi autorisés à importer et préparer ces médicaments.

Réactions et Débats : Une Loi Critiquée mais Appréciée

Karl Anihia, président de Tahiti Herb Culture (THC), a salué cette avancée législative tout en exprimant des réserves sur le caractère incomplet de la loi. « Je milite depuis dix ans, et c’est bien, car c’est un premier pas. Ce n’est pas parfait, car le texte est encore incomplet, mais on est heureux, » a-t-il déclaré à Tahiti Infos.

M. Anihia a critiqué l’absence de consultation des acteurs locaux lors des récentes auditions et a pointé du doigt les incohérences et le manque de clarté du gouvernement.

Les dispositions relatives au cannabis thérapeutique restent vagues. Le projet de loi mentionne uniquement l’importation de médicaments spécifiques à base de cannabis, qui sont strictement réglementés et distribués en pharmacie dans les pays où ils sont autorisés.

Anihia a souligné le manque d’orientation claire du gouvernement polynésien sur cette question. « Lorsque j’ai demandé quels médicaments et pour quelles pathologies, ils n’ont pas pu me répondre. La seule réponse de Moetai Brotherson a été que les médicaments à base de THC seraient disponibles d’ici la fin de l’année. »

Vers un Avenir Réglementé et Prometteur

Le projet de loi sur le cannabis thérapeutique en Polynésie française représente un développement prometteur, mais il reste du travail à faire pour répondre aux préoccupations des parties prenantes et clarifier les détails de la réglementation.

L’enthousiasme général pour cette avancée montre que la Polynésie française est prête à embrasser une nouvelle ère de traitement médical, tout en naviguant dans les complexités législatives et sociales associées à la légalisation du cannabis.

Conclusion : Un Premier Pas Vers l’Avenir

En conclusion, la Polynésie française a fait un pas significatif vers la légalisation du cannabis thérapeutique, ouvrant la voie à de nouvelles possibilités pour le traitement médical et le développement économique.

Les débats et les critiques constructives entourant le projet de loi mettent en lumière l’importance d’une réglementation bien pensée et inclusive, qui répond aux besoins des patients tout en assurant une mise en œuvre efficace et sécurisée. Le chemin vers la légalisation complète est encore long, mais la Polynésie française est sur la bonne voie pour devenir un exemple dans la région.

spot_img

Articles Similaires

OG Kush : Mystères olfactifs sous diverses identités

La véritable origine de l’OG Kush varie selon la...

THC et lait maternel : Révélations

Une équipe de chercheurs de l’Université d’État de Washington...

Cannabis et Soulagement de la Douleur : Les Terpènes plus Puissants que la Morphine ?

Une révolution médicale semble en marche. Des chercheurs de...

Décrocher du cannabis : 5 étapes essentielles !

Le cannabis fait partie du quotidien de nombreux Français,...

La Rébellion des Cherokees : Le Cannabis comme Acte de Souveraineté !

Cherokee, Caroline du Nord – Dans une salle de...

Royaume-Uni : Premier cannabis médical national disponible

Le cultivateur britannique de cannabis médical Glass Pharms a...
spot_img
spot_img
spot_img
spot_img
spot_img