Mastercard restreint les paiements au comptant pour le cannabis légal

Partagez cet article

 

La société de paiement Mastercard a récemment interdit aux magasins de cannabis légal aux États-Unis d’accepter les cartes de débit pour les achats. Cette décision fait suite à la découverte de certains commerces enfreignant l’interdiction fédérale sur les transactions liées au cannabis. Avec la marijuana légale dans 38 États, les restrictions de paiement soulèvent des inquiétudes parmi les défenseurs du cannabis, qui appellent à de nouvelles lois pour faciliter les ventes de cette industrie florissante.

Un appel à mettre fin aux transactions par carte de débit

Mastercard a émis une directive exigeant que les sociétés de paiement financières cessent d’autoriser les transactions liées à l’achat de marijuana légale dans les magasins américains avec leurs cartes de débit. Étant donné que la marijuana reste illégale au niveau fédéral aux États-Unis, les clients dans les 38 États où elle est légale se voient souvent contraints de payer en espèces.

Lutte contre l’infraction à l’interdiction fédérale

Cette mesure intervient après que Mastercard ait découvert que certains commerces outrepassaient l’interdiction fédérale et acceptaient les paiements par débit pour les achats de marijuana légale. En réponse, la société de paiement a rapidement pris des mesures pour enquêter sur ces infractions et a demandé aux institutions financières qui travaillent avec les dispensaires de cannabis de mettre fin à ces activités.

La position ferme de Mastercard

Le gouvernement fédéral considère toujours la vente de cannabis comme illégale, ce qui explique la position ferme de Mastercard concernant les paiements liés à cette substance. Par conséquent, les transactions liées à l’achat de marijuana ne sont pas autorisées sur les systèmes de la société de paiement.

En mettant fin aux paiements par carte de débit

La répression vise précisément à mettre fin à la pratique des dispensaires qui permettent à leurs clients de payer avec une carte de débit après avoir entré le code PIN de leur compte. Cette mesure vise à empêcher les commerces de faciliter les paiements en carte pour les achats de cannabis légal.

Mastercard

Des disparités dans les transactions financières

Actuellement, la marijuana est légale à des fins médicales dans 38 États, tandis que 23 États, dont Washington DC et la côte ouest des États-Unis, autorisent également les adultes de plus de 21 ans à acheter du cannabis à des fins récréatives. Toutefois, la complexité de la législation fédérale sur la marijuana crée des disparités au niveau des transactions financières liées à cette industrie naissante.

Comparaison avec le Canada

Comparativement, au Canada, où le cannabis a été légalisé à l’échelle nationale en 2018, les clients sont généralement autorisés à effectuer des paiements avec des cartes de crédit ou de débit dans les magasins de marijuana légale. Cette différence met en évidence les défis et les contraintes auxquels l’industrie américaine du cannabis est confrontée en matière de paiement.

L’indignation des acteurs de l’industrie

La décision de Mastercard a été vivement critiquée par certains acteurs de l’industrie. Brady Cobb, PDG de Sunburn Cannabis, a exprimé son désaccord en affirmant que cette mesure est un nouveau coup porté à l’industrie du cannabis légal et entrave l’accès des patients et des consommateurs à cette catégorie en pleine expansion.

L’espoir d’une évolution législative

Pour faciliter les interactions entre les entreprises de cannabis et les institutions financières, le Sénat américain, contrôlé par les démocrates, espère adopter une loi appropriée. Cependant, cette initiative rencontre des obstacles, notamment l’opposition du sénateur républicain John Cornyn, qui qualifie l’adoption du projet de loi de « vœu pieux ».

La décision de Mastercard de restreindre les paiements par débit pour les achats de cannabis légal aux États-Unis soulève des préoccupations dans l’industrie en plein essor. Alors que la marijuana est légale dans un nombre croissant d’États, les restrictions fédérales créent des défis pour les transactions financières liées à cette activité. Les défenseurs du cannabis appellent à de nouvelles lois pour faciliter les ventes et garantir un accès plus aisé aux produits légaux, tout en respectant les réglementations en vigueur. L’industrie du cannabis continue donc de naviguer dans un environnement complexe et évolutif, cherchant à s’affirmer et à se développer malgré les obstacles actuels.

 

spot_img

Articles Similaires

DEA : La teneur en THC du cannabis illicite atteint 16% aux États-Unis

Selon la DEA, les États-Unis connaissent actuellement une hausse...

Cannabis aux USA : La lutte pour la légalisation fédérale

Lors d'une audience fédérale, des entreprises de cannabis du...

Cannabis : Plus de fumeurs que de gros buveurs aux États-Unis

Une étude révèle que le nombre de consommateurs quotidiens...

Une Nouvelle Étude Révèle les Effets du THCV et du CBD sur la Perte de Poids

Les cannabinoïdes continuent de fasciner les chercheurs pour leurs...

Une nouvelle étude révèle les impacts insoupçonnés du cannabis sur le cœur et le cerveau

Le cannabis, longtemps utilisé pour ses propriétés médicinales, est...

Découvrez la Recette de Smoothie au CBD pour une Journée sans Stress

Le CBD, abréviation de cannabidiol, gagne en popularité en...
spot_img
spot_img
spot_img
spot_img
spot_img