New York : Lutte contre les brownies au cannabis

Partagez cet article

 

En plus de s’attaquer au marché noir de l’herbe, le bureau du shérif de la ville de New York a formé un partenariat avec le service de santé de la ville pour réprimer la vente illicite de produits comestibles au cannabis. Cette initiative vise à éradiquer les produits non réglementés et potentiellement dangereux qui circulent sur le marché souterrain.

Des inspections ciblées et une collaboration fructueuse

Dans une démarche inédite, le shérif Anthony Miranda a annoncé lors d’un briefing hebdomadaire sur la sécurité publique que son équipe avait uni ses forces avec le ministère de la Santé pour lutter contre la vente non autorisée de produits comestibles au cannabis. Miranda a souligné que le ministère de la Santé disposait d’un pouvoir d’inspection qui permettait de cibler spécifiquement les endroits où ces produits étaient préparés. Cette collaboration entre les autorités vise à garantir la sécurité publique en retirant ces produits potentiellement nocifs des rues.

Les risques inhérents au marché souterrain

Le shérif Miranda a mis en avant les risques associés aux produits comestibles non réglementés. Étant donné qu’ils ne sont pas soumis aux normes de réglementation en vigueur, leur composition et leur dosage sont souvent inconnus, ce qui présente des dangers pour la santé des consommateurs. Le manque de régulation rend difficile la prédiction des effets de ces produits sur les utilisateurs, ce qui accentue les préoccupations en matière de santé publique.

New York

Fermetures de magasins et sanctions pécuniaires

Dans le cadre de cette campagne, les autorités municipales ont pris des mesures sévères à l’encontre des contrevenants. Plusieurs magasins ont été fermés, et des amendes importantes ont été infligées à des commerces vendant illégalement des produits comestibles au cannabis. De plus, des arrestations ont été effectuées et une quantité substantielle de produits avariés a été saisie, soulignant ainsi la détermination des autorités à mettre un terme à ces pratiques.

La destitution des produits saisis

Lors du briefing, le shérif Miranda a éclairci le sort des produits saisis lors des opérations. Contrairement à certaines rumeurs, les produits confisqués ne sont pas redistribués ni consommés par les membres des forces de l’ordre. Miranda a confirmé que tous les produits saisis étaient systématiquement détruits, mettant ainsi en avant l’intégrité de l’opération et la responsabilité des autorités dans la gestion des biens saisis.

Sanctions pécuniaires en masse

Au cours du mois de juillet seulement, les autorités municipales ont imposé des sanctions civiles totalisant 4,5 millions de dollars pour la vente illicite de produits à base de cannabis, dont des produits comestibles. Depuis le début de l’année, ces sanctions se sont élevées à 22 millions de dollars, reflétant l’ampleur du marché souterrain florissant à New York. Ce marché a émergé en raison des difficultés rencontrées par le programme légal et récréatif de marijuana de l’État, qui peine à s’établir avec seulement une poignée de magasins ouverts près de trois ans après son lancement.

La collaboration entre le bureau du shérif de New York et le ministère de la Santé de la ville illustre une nouvelle approche innovante dans la lutte contre la vente illicite de produits comestibles au cannabis. Cette campagne vise à éradiquer les produits non réglementés qui circulent sur le marché souterrain, mettant en avant les risques pour la santé qu’ils représentent.

Les autorités ont adopté des mesures sévères, allant de la fermeture de magasins à l’imposition de sanctions pécuniaires importantes. Cependant, ces actions soulignent également les défis auxquels est confronté le programme légal de marijuana de l’État, qui peine à rivaliser avec le marché illicite en termes de disponibilité et de prix.

 

spot_img

Articles Similaires

UCN : Parler de cannabis sans aucune censure

Le sujet du cannabis a toujours fait l’objet de...

THC : D’où vient le taux 0,3 %

Dans plusieurs pays, il est facile de différencier le...

Nevada : Un lounge de cannabis pour le tourisme

Il existe de plus en plus de consommateurs de...

New York : L’autoculture du cannabis bientôt

De plus en plus de pays ont déjà adopté...

Espagne : En voie pour la légalisation du cannabis médical

L’Espagne connaît aussi un bouleversement politique et sanitaire à...

République tchèque : Interdiction du HHC

Le statut du HHC pose un problème dans de...
spot_img
spot_img
spot_img
spot_img
spot_img