Réintroduction du projet de loi pour la légalisation de la marijuana en Colombie : Nouvelles perspectives pour une politique des drogues en évolution

Partagez cet article

 

La Colombie, réputée pour être l’un des principaux exportateurs mondiaux de cocaïne, se lance dans un processus législatif pour réformer sa politique des drogues. Les législateurs colombiens ont récemment annoncé la réintroduction d’un projet de loi visant à légaliser la marijuana dans tout le pays pour la prochaine session législative. Cette nouvelle tentative intervient un mois seulement après le blocage de la version précédente au Sénat lors de la dernière étape d’un processus législatif en huit étapes.

Le processus législatif et ses étapes

L’année dernière, la législation avait déjà été approuvée par les deux chambres dans le cadre du processus de deux ans que les amendements constitutionnels doivent subir. Cependant, le projet de loi n’a pas réussi à passer le cap du Sénat, où il a échoué à obtenir les 54 voix nécessaires pour être adopté. Cette fois-ci, les représentants Juan Carlos Losada et la sénatrice María José Pizarro ont décidé de réintroduire le projet de loi, déposé avec 70 coparrainants initiaux signés, dans l’espoir de réussir cette fois-ci.

Les acteurs et leur position

Lors d’une récente déclaration à CNN, le représentant Losada a reproché à l’administration du président Gustavo Petro de ne pas avoir suffisamment soutenu le projet de loi. Malgré cela, Losada demeure optimiste et déterminé à faire avancer la réforme. Il a également exprimé sa volonté de compter sur des alliés pour atteindre leur objectif. De l’autre côté, le président Petro est un fervent partisan de la fin internationale de la criminalisation de la drogue et a discuté des avantages possibles de la légalisation du cannabis, y compris son potentiel économique et la réduction de l’influence du marché illicite.

Les enjeux de la légalisation de la marijuana en Colombie

La légalisation de la marijuana en Colombie est considérée comme une réponse nécessaire à l’échec de la lutte prohibitionniste contre la drogue dans le pays. Cette approche vise à placer l’État et ses institutions au centre de la régulation du marché, réduisant ainsi le pouvoir des mafias liées aux activités illicites. De plus, la légalisation pourrait avoir un impact positif sur l’économie, ouvrant de nouvelles opportunités pour les petites villes dans des régions comme les Andes, Corinto et Miranda, qui pourraient bénéficier de la culture légale de la marijuana. Cette réforme pourrait également entraîner la libération des personnes actuellement en prison pour des infractions liées au cannabis, permettant de réduire la surpopulation carcérale.

Colombie : projet de loi

La position internationale de la Colombie

Le président Gustavo Petro a activement plaidé pour un changement fondamental de l’approche internationale en matière de politique des drogues. Lors d’une réunion des Nations Unies (ONU), il a exhorté les pays membres à abandonner la prohibition et à adopter une approche plus responsable et axée sur la santé publique. De plus, la Colombie a collaboré avec le Mexique et d’autres pays latino-américains pour organiser une conférence internationale sur la reconception de la politique des drogues, en reconnaissant les échecs de la prohibition.

La Colombie face au trafic de drogue

Malgré les efforts de réduction de l’offre de drogue en Colombie, le pays reste un important exportateur de cocaïne. Cela a conduit les législateurs colombiens à présenter un projet de loi réglementant également la coca, la plante qui est transformée pour produire de la cocaïne. Cette tentative, bien que mise de côté par la législature conservatrice, montre que la Colombie est consciente de l’échec de certaines politiques de lutte contre la drogue.

Le soutien de personnalités politiques

L’ancien président colombien Juan Manuel Santos s’est également joint à l’appel en faveur de la réforme. Il a critiqué les Nations Unies et l’ancien président américain Richard Nixon pour leur rôle dans la création d’une norme de guerre contre la drogue, qu’il a qualifiée d’inefficace et de contre-productive. Il a souligné la nécessité d’une approche globale impliquant diverses disciplines et parties prenantes pour faire progresser la politique des drogues.

Pour conclure, la réintroduction du projet de loi pour la légalisation de la marijuana en Colombie marque un tournant important dans l’évolution de la politique des drogues du pays. Les législateurs colombiens et les partisans de la réforme continuent de lutter pour un changement de paradigme, où la santé publique et la régulation étatique remplacent l’inefficace prohibition. Alors que la Colombie explore de nouvelles voies, le pays contribue également à repenser la politique des drogues à l’échelle internationale, en s’associant à d’autres nations latino-américaines pour trouver des solutions plus adaptées aux réalités actuelles.

spot_img

Articles Similaires

Changement de Cap en Thaïlande : Le Retour du Cannabis surla Liste des Stupéfiants d’ici fin 2024

La Thaïlande, autrefois pionnière dans la dépénalisation du cannabis,...

Le Pakistan Va Légaliser le Cannabis à des Fins Médicinales : Une Révolution en Marche

Le gouvernement pakistanais vient d’annoncer une décision historique :...

Référendum sur le Cannabis en Slovénie : Nouvelles Perspectives et Défis

Le 9 juin prochain, les électeurs slovènes se prononceront...

Comment Identifier une Huile de CBD de Qualité

Dans un marché en pleine expansion du cannabidiol, la...

Le Taux Légal de CBD au Luxembourg : Ce Qu’il Faut Absolument Savoir

Le marché en plein essor du cannabidiol s'étend progressivement...
spot_img
spot_img
spot_img
spot_img
spot_img