La Légalisation des Psychédéliques en Californie : Le Projet de Loi vers le Bureau du Gouverneur

Partagez cet article

 

La Californie se trouve à un moment charnière de son histoire législative, avec un projet de loi visant à légaliser certains psychédéliques pour les adultes de 21 ans et plus qui se dirigent vers le bureau du gouverneur Gavin Newsom. Ce projet de loi a récemment franchi une étape cruciale en passant par le Sénat, marquant une victoire significative pour les défenseurs de la réforme des politiques sur les drogues et les partisans des thérapies psychédéliques.

Le Sénat Approuve les Amendements en Californie

Le Sénat a voté par 21 voix contre 14 pour approuver les amendements de l’Assemblée relatifs à ce projet de loi sur les psychédéliques. Ces amendements ont été apportés après que l’Assemblée a initialement adopté le projet de loi du sénateur Scott Wiener (D) plus tôt cette année. Cette avancée législative a été saluée par divers groupes, notamment des défenseurs, des anciens combattants et des premiers intervenants qui ont mis en lumière le potentiel thérapeutique de substances psychédéliques telles que la psilocybine et la mescaline. Cette étape marque également un changement de cap dans la manière dont la société californienne aborde les questions liées aux drogues.

Contenu du Projet de Loi en Californie

Le projet de loi propose de légaliser la possession et la culture personnelle de certaines plantes et champignons enthéogènes pour les adultes à compter du 1er janvier 2025. Pour encadrer cette légalisation, il prévoit la création d’un groupe de travail sous l’égide de la California Health and Human Services Agency (CHHSA). Ce groupe de travail aurait pour mission d’étudier et de formuler des recommandations pour la mise en place d’un cadre réglementaire visant à faciliter l’accès aux substances psychédéliques à des fins thérapeutiques.

Le sénateur Scott Wiener a déclaré que ce projet de loi avait pour objectif de mettre fin à la criminalisation des personnes qui consomment ces substances, notamment à des fins de santé. Il a également souligné le soutien bipartisan qu’il avait reçu à l’Assemblée et les témoignages convaincants des premiers intervenants ayant retenu de l’utilisation de psychédéliques. Cependant, la position du gouverneur Gavin Newsom sur ce projet de loi demeure inconnue, bien qu’il soit un défenseur de longue date de la réforme des politiques sur les drogues.

Californie et psychédéliques

L’Attente du Gouverneur de Californie

Gavin Newsom a longtemps été une critique de la guerre contre la drogue et a été l’un des premiers politiciens à soutenir la légalisation de la marijuana à usage adulte, alors que d’autres hésitent. Cependant, sa position sur les psychédéliques est en suspens, et il a également suscité des critiques de la part des défenseurs de la réforme pour avoir opposé son veto à un projet de loi visant à établir des sites de consommation de drogues sûres dans l’État l’année dernière.

Un porte-parole de Newsom a déclaré que le gouverneur évaluera le projet de loi sur ses mérites une fois qu’il sera sur son bureau. Cette réserve de la part du gouverneur ajoute une note de suspense à l’issue du projet de loi, qui compte déjà de nombreux soutiens au sein du législatif californien.

Amendements et Limites de Possession

Le projet de loi a été soumis à plusieurs amendements à l’Assemblée, modifiant ainsi son contenu. Par exemple, l’ibogaïne a été retirée de la liste des substances dont la possession et la culture seraient légales. La limite de possession a également été réduite par rapport aux dispositions initiales du projet de loi du Sénat. La date d’entrée en vigueur des dispositions de légalisation a été repoussée à 2025 pour permettre au groupe de travail de formuler des recommandations pour un cadre réglementaire adéquat.

Le projet de loi précise également les limites de possession pour différentes substances psychédéliques, telles que la mescaline, le DMT, la psilocybine et la psilocyne. Il aborde également la question des spores et du mycélium susceptibles de produire ces substances, le tout dans le but de réglementer de manière responsable l’accès à ces substances.

Impact et Conclusion

L’adoption de ce projet de loi aurait un impact significatif sur la manière dont la société californienne perçoit les substances psychédéliques. Elle mettra fin à la criminalisation des adultes qui consomment ces substances dans un contexte thérapeutique ou personnel. En outre, elle ouvrirait la voie à une approche plus réfléchie et réglementée de l’accès à ces substances.

La Californie pourrait ainsi devenir un pionnier dans la réforme des politiques sur les psychédéliques, suivant l’exemple de la légalisation de la marijuana. Cependant, l’issue du projet de loi repose désormais entre les mains du gouverneur Newsom, qui devra décider s’il s’appuie sur cette réforme historique. La décision de Newsom influencera non seulement l’État de Californie, mais également le débat sur les psychédéliques à l’échelle nationale.

Pour conclure, la Californie se trouve à un tournant historique, avec un projet de loi sur les psychédéliques qui pourrait changer la donne en matière de politique sur les drogues. Alors que le projet de loi est entre les mains du gouverneur Gavin Newsom, la question de la légalisation des psychédéliques suscite l’attention nationale et internationale. Les défenseurs de la réforme espèrent que la Californie deviendra un exemple à suivre pour d’autres États et pays, ouvrant la voie à une approche plus éclairée et thérapeutique des psychédéliques. L’avenir de la réforme dépendra de la décision de Newsom, qui devra peser les avantages de la légalisation contre les préoccupations potentielles en matière de santé publique et de sécurité.

spot_img

Articles Similaires

UCN : Parler de cannabis sans aucune censure

Le sujet du cannabis a toujours fait l’objet de...

THC : D’où vient le taux 0,3 %

Dans plusieurs pays, il est facile de différencier le...

Nevada : Un lounge de cannabis pour le tourisme

Il existe de plus en plus de consommateurs de...

New York : L’autoculture du cannabis bientôt

De plus en plus de pays ont déjà adopté...

Espagne : En voie pour la légalisation du cannabis médical

L’Espagne connaît aussi un bouleversement politique et sanitaire à...

République tchèque : Interdiction du HHC

Le statut du HHC pose un problème dans de...
spot_img
spot_img
spot_img
spot_img
spot_img