Changement de Cap en Thaïlande : Le Retour du Cannabis surla Liste des Stupéfiants d’ici fin 2024

Partagez cet article

 

La Thaïlande, autrefois pionnière dans la dépénalisation du cannabis, prend un virage inattendu sous l’impulsion du Premier ministre Srettha Thavisin. Cette décision abrupte vise à réinscrire le cannabis sur la liste des stupéfiants d’ici la fin de l’année 2024, bouleversant ainsi le paysage du cannabis qui avait connu des avancées significatives vers la régulation.

L’évolution du paysage du cannabis en Thaïlande

Autrefois acclamée pour son approche progressiste du cannabis médical et sa dépénalisation, la Thaïlande se retrouve aujourd’hui face à un dilemme inattendu. La dépénalisation a donné lieu à des conséquences imprévues, notamment une augmentation visible de la consommation de cannabis en public et une prolifération incontrôlée d’entreprises liées au cannabis. Cette situation a suscité des inquiétudes quant à l’absence de réglementation dans un marché en pleine expansion.

L’élection du Premier ministre Srettha Thavisin en août 2023 a marqué un tournant décisif dans la politique du cannabis en Thaïlande. Sous son mandat, le gouvernement a exprimé une volonté ferme de restreindre l’usage du cannabis à des fins médicales uniquement, mettant ainsi un frein à la consommation récréative et au marché non réglementé.

Impact sur l’économie et l’industrie thaïlandaises

La décision de réinscrire le cannabis sur la liste des stupéfiants suscite des craintes quant à son impact économique, notamment sur une industrie émergente estimée à 1,2 milliard d’euros d’ici 2025. Cette croissance exponentielle a attiré un grand nombre d’entrepreneurs et de touristes, mais le retour à la criminalisation pourrait mettre un frein à cette dynamique économique et nuire aux petites entreprises déjà établies.

Les défenseurs de la dépénalisation, à l’instar de Prasitchai Nunual du réseau thaïlandais Cannabis Future Network, mettent en garde contre les répercussions désastreuses d’un tel revirement politique sur l’économie locale. La fermeture des magasins de cannabis et l’arrêt des activités de culture pourraient avoir un impact dévastateur sur de nombreux acteurs du secteur.

Les enjeux de la réglementation du cannabis en Thaïlande

Au-delà des considérations économiques, le débat sur la légalisation du cannabis en Thaïlande soulève des questions plus larges concernant la santé publique et l’efficacité des régulations. Le ministre Anutin Charnvirakul, l’un des architectes de la dépénalisation initiale, insiste sur l’importance de fonder les décisions politiques sur des données probantes.

Face à l’incertitude politique, les défenseurs de la dépénalisation continuent de plaider en faveur d’une approche basée sur des preuves scientifiques, mettant en avant la sécurité relative du cannabis par rapport à d’autres substances légales telles que l’alcool et les cigarettes. Cette position met en lumière l’importance cruciale d’une politique éclairée par des données factuelles dans la gestion des politiques de régulation des drogues.

En résumé, la décision du Premier ministre thaïlandais de réinscrire le cannabis sur la liste des stupéfiants d’ici fin 2024 marque un revirement significatif dans la politique du cannabis en Thaïlande. Ce changement abrupt soulève des questions cruciales sur l’avenir de l’industrie du cannabis dans le pays et met en lumière les enjeux complexes entourant la réglementation des drogues à l’échelle mondiale.

spot_img

Articles Similaires

Cannabis et Soulagement de la Douleur : Les Terpènes plus Puissants que la Morphine ?

Une révolution médicale semble en marche. Des chercheurs de...

Décrocher du cannabis : 5 étapes essentielles !

Le cannabis fait partie du quotidien de nombreux Français,...

La Rébellion des Cherokees : Le Cannabis comme Acte de Souveraineté !

Cherokee, Caroline du Nord – Dans une salle de...

Royaume-Uni : Premier cannabis médical national disponible

Le cultivateur britannique de cannabis médical Glass Pharms a...

Le Cannabis : Toujours le Roi des Substances Illicites en Europe

Le cannabis demeure la drogue illégale préférée des Européens,...
spot_img
spot_img
spot_img
spot_img
spot_img