Alerte ! Nouveau cannabinoïde en vue : le PHC

Partagez cet article

 

Si vous pensez que les cannabinoïdes se résument au CBD et au THC, une petite mise à jour s’impose. En réalité, il existerait plus de 100 de ces composés chimiques dans le cannabis. Outre ceux qui sont présents dans la plante naturellement, on distingue aussi les molécules synthétiques. C’est notamment le cas du PHC — hydrox4phc. Cette nouvelle substance a été conçue pour reproduire les effets du delta 9 THC. Alors, que sait-on de ce produit tout récent ? Quel genre de sensation procure-t-il ? Comment le consommer à bon escient ?

Qu’est-ce que le PHC ? 

Il s’agit d’un nouveau cannabinoïde, le plus récemment introduit sur le marché. On dispose encore de très peu d’informations à son sujet. Cependant, on peut déjà dire qu’on parle ici d’un dérivé de l’acétate du delta-9 THC-O. Contrairement au CBD et au THC, il n’est pas naturellement présent dans le plant de cannabis. 

Pour obtenir ce cannabinoïde synthétique, les fabricants utilisent principalement un procédé assez spécifique. Ils utilisent ici du CBD extrait du chanvre. Celui-ci est ensuite exposé à de l’acétate pour permettre de créer certaines réactions chimiques une fois la molécule ingérée. Dans le corps, le PHC se métabolise en un produit relativement similaire au delta 9 dérivé du cannabis.

Quelles sont les caractéristiques du PHC ? 

Voici tout ce qu’on sait jusqu’à aujourd’hui sur l’hydrox4phc. Il se réfère à : 

  • Un cannabinoïde synthétique ; 
  • Une substance modifiée au niveau moléculaire pour imiter l’action du THC ; 
  • Un produit psychoactif, procurant en théorie un effet euphorique plus élevé. 

En principe, le PHC constitue ainsi une alternative relativement intéressante au THC. Il pourrait effectivement agir comme un autre moyen efficace et simple pour profiter d’une puissante sensation « high », tout en restant en accord avec la loi. 

D’ailleurs, ne nous voilons pas la face. Les fabricants ont conçu ce produit pour contourner la prohibition autour du tétrahydrocannabinol. Pour rappel, la France interdit strictement la consommation de cannabis récréatif sur son territoire. Ce délit est passible d’une peine pouvant aller jusqu’à 1 an d’emprisonnement et 3 750 € d’amende. Puisque ce nouveau cannabinoïde est dérivé du CBD (qui lui est légal), son usage reste donc techniquement autorisé.

Photo de laboratoire cannabinoïde synthétique

Quels effets attendre du PHC ?

Il convient tout d’abord de préciser que les informations autour de l’hydrox4phc sont encore insuffisantes. En ce qui concerne ses effets, on doit ainsi se référer aux expériences anecdotiques de ses quelques utilisateurs. Ces derniers rapportent une puissance psychoactive similaire, voire supérieure à celle des produits comestibles à base de THC. De plus, son action serait plus durable

Grâce à sa structure moléculaire identique au THC, il pourrait également donner les mêmes effets potentiellement bénéfiques de ce dernier. On cite notamment : 

  • La détente extrême ; 
  • Les propriétés anxiolytiques ;
  • Les vertus anti-spasmodiques ;
  • Le soulagement des douleurs chroniques…

Pareillement, ses usagers dériveraient un sentiment de joie plus fort avec le PHC, comparé à celui procuré par n’importe quel autre cannabinoïde.

Quels sont les effets secondaires à connaître ? 

Sans surprise, la prise d’hydrox4phc peut aussi s’accompagner de quelques effets indésirables. Ils concerneraient en particulier : 

  • La somnolence et la confusion ; 
  • L’exacerbation de l’anxiété ;
  • Les difficultés de coordination ou la perte temporaire des facultés motrices ;
  • La sécheresse buccale/oculaire et les étourdissements ; 
  • La stimulation excessive de l’appétit…  

De plus, l’usage du PHC pourrait vous faire échouer un dépistage de drogues.  

Quelles précautions prendre avant d’en consommer ? 

Première expérience avec l’hydrox4phc ? Il serait certainement plus judicieux de commencer avec une dose relativement faible. D’autant plus que ce nouveau cannabinoïde possède un potentiel psychoactif élevé. 

Pour l’heure, il n’existe pas encore de référence quant au dosage à respecter. La logique voudrait toutefois qu’il convienne de se limiter au nombre de milligrammes correspondant à une dose standard de THC. Dans tous les cas, la prudence est toujours de mise lorsque vous l’ingérez. 

Comme pour les autres cannabinoïdes, vous trouverez un large éventail d’options à votre disposition. Produits comestibles (bonbons, gommes, biscuits, boissons…), teintures, vape pens…, le PHC se décline en plusieurs alternatives.

En résumé 

L’hydrox4phc est un nouveau cannabinoïde synthétique, conçu à partir de la molécule du CBD. Une fois en contact avec l’organisme, il se métaboliserait pour imiter l’action du THC dans le corps. Si l’effet « high » serait beaucoup plus présent, il faut faire attention à ses inconvénients. De nombreux scientifiques diraient certainement que les produits naturels sont toujours préférables. Pour freiner l’expansion de ces nouveaux cannabinoïdes synthétiques (comme le PHC et le HHC), il serait temps de revoir la question de la légalisation du cannabis.

J’ACHETE DU CBD

spot_img

Articles Similaires

Cannabis comestible ou édibles : Quels sont les bienfaits ?

Les bienfaits du cannabis dans l’alimentation, y avez-vous déjà...

Cannabis récréatif : Entre lois et fausses certitudes

Ces dernières années, notre façon d’utiliser ainsi que notre...

Strasbourg se penche sur la légalisation du cannabis

Après la légalisation du cannabis en Allemagne, la maire...

Chaos à New York : Légalisation du cannabis invalidée ?

Une récente décision de justice a bouleversé l’industrie du...

Exploitez tout le Potentiel du Cannabis : Révolution de la Fertilisation Foliaire !

Dans le domaine de la culture du cannabis, maximiser...

Le Duo Cannabinoïde : CBD vs THC dans le Soulagement de l’Anxiété

L’anxiété est l’un des troubles mentaux les plus répandus...
spot_img
spot_img
spot_img
spot_img
spot_img